14h07 DailyELLE > Comment on faisait avant > Les lunettes de Very French Gangsters
Comment on faisait avant

Les lunettes de Very French Gangsters

FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • Le retour décidément réel de la No Name
  • Le sweat d’Audrey Hepburn
  • La cravate de Diane Keaton
  • On portait des hauts asymétriques comme Stella McCartney et Liv Tyler au Met Ball

Avant, on ne savait pas qu’il fallait protéger les yeux des enfants, et on les collait au soleil dans une inconscience atroce. En ce temps-là, l’enfant qui osait porter des lunettes de soleil était considéré comme l’enfant qui osait porter du noir: c’était un sale petit frimeur. Maintenant, c’est juste un enfant qu’on sait bien élever. C’est peu dire que la marque Very French Gangsters arrive bien à propos.

Sophie Fontanel

149€, les solaires. 169€ les optiques.

0
Dans la rubrique Comment on faisait avant
FacebookPinterestTwitterShare

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oui Non

4 réponses à Les lunettes de Very French Gangsters

  • Leanna

    En ce temps là, les seventies, je partais en vacances au volant de ma mini, avec mon fils de 2 ans juché au sommet de ma pile de valises …..( remplie de chemises à fleurs, de sabots compensés et de graisse à traire …) . Il a survécu !

  • so

    bang bang !!! :)

  • Elise

    @ So : vous m’ôtez les mots de la bouche !
    Very french, je ne sais pas, mais à ce prix là, very gangsters sans aucun doute !

  • so

    Un prix qui tue pour des lunettes d’enfants ! Bande de gangsters !

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31