Tous les billets

postés en janvier 2012
8h00
FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • VENDREDI 28 NOVEMBRE
  • LUNDI 10 DÉCEMBRE
  • Est-ce que c’est important d’être belle de dos ?
  • MERCREDI 2 AVRIL

du monde au balcon.

 

Moi si pudique (début hilarant de ce post), je trouve que le plus impudique mais aussi le plus beau, c’est de montrer la naissance de ses doigts de pieds. Et je jugeotte qu’on travaille beaucoup trop le décolleté des seins et pas assez le décolleté des pieds. Ces petites tatanes chinées (60€) sont des Dior vintage, et je n’en revenais pas de trouver de si beaux et à la fois pas chers corsets pour mes pieds, le jour où je les ai trouvées (ces tatanes) (la semaine dernière chez Ragtime, 81 rue Saint Honoré). La moitié des escarpins sur le marché ont un énorme souci de décolleté. Celui qui sait très bien décolleter les pieds, c’est Louboutin, mais c’est onéreux. Alors il faut fouiner. Mais voyez, une fois qu’on a trouvé, on est réjouie. Moi par – 3 degré ce matin dehors eh bien je suis chez moi jambes nues dans mes tatanes à m’auto-faire de l’effet. C’est ça aussi le drame de la pudeur : être super sexy uniquement quand on est seule ! Maintenant faudrait que quelqu’un me voie en vrai avec ça !

Fonelle d’Or décerné today à Jade qui trouve que le perfecto d’hier en écailles de serpent, on dirait la peau de Robert Redford vue de très très près.

À demain, les adorés,

Fonelle

 

Ps. Murielle, les petites mains de chez Valentino mettent 800 heures à faire une robe…

Ps2. Colombe Linotte, moi aussi j’ai parfois comme la maladresse d’un moustique fantaisiste. Ouh que c’est bien dit.

Ps3. Nath, merci de dire qu’ici cet espace de parole est aussi de la Haute Couture. En tout cas on sait broder !

Ps4. Catherine, merci de me rappeler cette phrase de Flaubert, je crois, que j’ai toujours adoré : « Tout est intéressant pourvu qu’on le regarde longtemps ».

Ps5. MissAPK, tu as raison, les tenues d’hier faisaient aussi penser à Star X-Wars !!!

 

0

46 commentaires

Test2013-08-27 à 15:27:20

Hop

8h59
FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • Le sweat-shirt est-il le pull de cet hiver ?
  • MERCREDI 18 MARS 2007
  • Comment le vêtement fait-il l’amour à l’art ?
  • Les vacances travailleuses du dailyELLE

le dos d'un perfecto

 

 

la manche d'une robe

 

le dos d'une blouse

 

des boucles d'oreille

 

Tout ce que vous voyez là, ça vient de chez Givenchy. Ils font leur présentation de Haute Couture dans des salons de la place Vendôme, où on déambule entre les models, parfois mis sur des mannequins en résine, parfois sur des filles en vrai qui, du coup, du fait de la promiscuité, n’arrivent pas à garder leur sérieux. Et ce que j’aime dans cette sorte de mise en scène c’est qu’on voit les vêtements de près. Au fond, c’est le seul moment où on comprend ce qui est derrière la Haute Couture : le fait main. Parfois, je me chine comme ça un vieux vêtement ouvragé, et le jour où il est vraiment trop en lambeaux, le jour où il faut le jeter, j’ai du mal, j’ai mal. S’amassent dans mes tiroirs des bouts de broderies sauvées in extremis, des choses ouvragées un jour par une personne appliquée qui avait autant que moi l’amour des belles choses. J’ai essayé une fois de me broder des perles sur une blouse : à la huitième je rendais l’âme. Je trouve qu’on retrouve dans ces créations de Givenchy un peu de la perfection des insectes. Du moindre fossile.

Fonelle d’Or décerné today à Cibou pour cette phrase : « Ce vêtement est hors de la vraie vie. Ça repose l’esprit, parfois ».

À demain, les adorés,

Fonelle

 

Ps. Murielle, tu sais ton expression « superbement original », eh bien j’ai l’impression que dans notre monde ce sera de plus en plus difficile de l’être, même pour un vêtement.

Ps2. Cibou, la robe faite la bourre du divan, c’est irrésistible, non ?

Ps3. Lionel, j’aime à l’infini quand tu dis qu’ici c’est l’Olympe de la blogosphère.

Ps4. Roberta, je lis et relis et relis ton fabuleux : « Je suis pour que l’immettable existe, de toute manière s’il était mettable, je ne pourrais pas me l’offrir ». C’est grand, c’est Barthes.

Ps5. Carlotta, je reconnais qu’en fait je trouve portable le manteau de vendredi…

 

0

34 commentaires

Virtual Makeup Artist2012-01-31 à 03:29:25

Je préfère nettement ce que tu présente aujourd'hui que le manteau-asticots d'hier. La première photo on dirait une statue de pierre vue de dos. J'aime vraiment la robe, on dirait une robe de guerrière, la matière et la forme sont vraiment belles. Que du beau! ......................................... http://virtual-makeup-artist.com/ .........................................

8h00
FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • JEUDI 17 JANVIER
  • LUNDI 26 NOVEMBRE
  • faut-il prendre (le) large?
  • JEUDI 18 JUIN 2009

Margiela, manteau là.

 

Moi aussi, avant, il me semblait que les vêtements devaient être portables, et en premier par moi, sinon je les jugeais mal. Et pour être franche, j’ai encore au fond de moi un petit côté comme ça, si je fouillasse. Sauf qu’entretemps, j’ai appris et accepté que le vêtement est encore plus puissant que ce que je pensais, qu’il n’a pas pour fonction de seulement m’habiller, mais aussi qu’il a pour vocation d’être parfois le saut du danseur, d’aller très haut, quitte à être complètement barré. Et depuis, je suis devenue indulgente envers les vêtements importables, car ils sont en apesanteur quand ils sont réussis (et plombés de chez plombés quand ils sont ratés). Ce manteau, d’abord je le trouve fabuleusement inventif et bien porté, et ensuite il me rappelle que la mode touche à l’art, qu’elle n’est pas qu’un mimétisme, qu’elle essaie bien plus que de juste embellir les êtres humains : elle essaie de faire de nous des dieux facétieux.

Fonelle d’Or décerné today à maisquelbeautemps pour cette phrase à propos de la robe Valentino d’hier : « Je suis sûre que si je portais une robe comme ça, je réussirais enfin à me taire ». Ah je comprends tellement…

Fonelle

Ps. Icimillan, moi aussi ces sleepers en dentelle m’appellent.

Ps2. Carole (NY etc), je réalise que tu rêvais enfant d’être une princesse chic. Et moi je ne savais même pas qu’il en existait !

Ps3. Anacoluthe, don’t crainte :  est-ce que j’ai une tronche à parler de la Saint Valentin ?!!!!

Ps4. Sabcestbien, ta phrase « partager le destin des dieux qui mangent des Raphaelo ». Un régal.

Ps5. Murielle, la robe du soir avec talons plats, c’est ça je suis d’accord c’est la bonne surprise.

Ps6. Quinqualibra, merci.

 

0

54 commentaires

mijauree2012-01-30 à 10:30:10

il faut drôlement de liberté pour inventer un manteau ou une robe qui tient froid

8h00
FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • Est-on beau quand on voyage ?
  • MARDI 30 JUIN 2009
  • Là, Fonelle regrette de ne pas avoir pris de talons
  • faut-il du pif pour trouver un soutif ?

 

 

 

 

Qu’est-ce que valentiner aujourd’hui ? Valentiner c’est accepter ce qui, en soi, est d’une totale distinction. On est tous capables d’avoir cette distinction, à condition que ce soit en nous, là depuis l’enfance, pas inné, pas inné du tout, mais comme une conviction intime que si on veut, on peut. Ces choses de Valentino, vues hier au défilé Haute Couture, parlent à mes hautes aspirations. Une femme impeccable et savamment raffinée. Quand certaines de mes amies, à 10 ans, rêvaient d’être des princesses, avec des robes de princesses, je rêvais moi de moins d’apparat. Ma mère m’achetait des robes chez Laura Ashley, qui hélas avaient un petit côté cucul alors que rien n’est jamais cucul chez les Valentiniens, vous remarquerez. Voilà pourquoi je tombe évanouie devant ce défilé Valentino. Tout ce dont je rêvais existe. Bon sang, comme j’ai eu raison de rêver.

Fonelle d’Or décerné today à Jicky qui, quand elle invente un nom de mannequin, invente celui-ci : « Alex Atchum » !

Fonelle

Ps. Lully, « les détails qui rendent possibles le réel », comme tu dis si bien…

Ps2. Le vieux pull, j’aime bien ton idée que les vêtements ont parfois une profondeur. Ça me parle.

Ps3. Armelle, l’expression virale que tu as sur ton ordi « Fontanel, la perfection se construit », me fait hurler de rire.

Ps4. NoOne, oui la désinvolture est un art, mais je suis certaine de pouvoir l’apprendre aux autres (la folle qui se croit toute puissante !).

Ps5. Lionel, je comprends mieux maintenant pourquoi les hommes qui ont les mains dans leurs poches sourient souvent.

 

 

 

0

35 commentaires

ficelle2012-01-29 à 18:47:34

Je ne suis pas la seule à saluer ce "valentiner" précieux et charmant… C'était bien de l'inventer !

8h00
FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • JEUDI 30 AVRIL 2009
  • un mannequin en plastique a-t-il un pouvoir?
  • que peuvent les dieux quand on veut des tatanes?
  • un maillot doit-il obligatoirement être fait pour être mis?

Défilé Armani.

 

 

…toujours la même robe du défilé Armani

 

 

Défilé Gustavo Lins.

 

Vous m’arrêtez tout de suite (vous pouvez pas!) si j’ai déjà parlé du fait que les stars féminines auraient un air moins tarte sur leur red-carpets si elles pouvaient garder les mains dans poches. Mais elles ne peuvent pas, et elles ne sont pas prêtes de pouvoir, si vous voulez mon avis, car bien évidemment elles sont obligées de tenir le it bag, et elles doivent obéir aux photographes qui hurlent « the bag ! », « the bag ! » en leur demandant de mettre bien ledit bag devant elles, pour qu’on le distingue bien sur la vilaine photo. Tout ce système m’indiffère, moi, mais j’aime quand les couturiers, qui font justement pour la Haute Couture ces robes que les stars vont porter sur les red carpets, pensent tout de même à leur ajouter des poches, dans un espoir fou. Si jamais j’allais quelque part genre à Cannes, je ne pourrais monter aucune marche ni affronter aucune foule sans avoir les mains dans les poches, sans braver tout ça avec ma désinvolture.

Voilà pourquoi ces deux robes, une d’Armani et une de Gustavo Lins, m’ont semblé avoir un cerveau. Et en tout cas un cœur.

Fonelle d’Or décerné today à Pollypocketa pour cette phrase : « En marine, tant de choses sont possibles ».

Fonelle

Ps. L’armadio del delitto, moi aussi je n’en suis qu’à la saison 1 de Mad Men.

Ps2. Unepageblanche, ah l’attache des coudes…

Ps3. Ally, merci de dire que mon regard sur la robe d’hier était beau. Des années à attendrir ce regard pour qu’il ose voir la beauté dans tout.

Ps4. Cibou, oui, c’est exactement ça, la robe d’hier était une sorte de fantasme. J’aime bien fantasmer.

Ps5. Carole (NY etc), oui le corps qui est dans la robe d’hier y fait pour beaucoup. Et je te le dis, c’est très rare les models qui ont de beaux corps, en fait.

 

0

50 commentaires

maisquelbeautemps2012-01-26 à 07:59:04

soudain je me demande pourquoi la pochette s'appelle pochette. Sûre que tu dois savoir, toi!

  • 1#dailyCharlotteGainsbourg : sa première campagne pour Balenciaga en 2008
  • 2#dailyCharlotteGainsbourg : ses fringues dans le film « Prête-moi ta main »
  • 3#dailyCharlotteGainsbourg : nos chansons préférées
  • 4#dailypeople : le best of
  • 5La playlist du week-end
  • 6
  • 7Le voyage en Absurdie de la nouvelle campagne Kenzo
  • 8Le trench panthère d
  • 9La rubrique sportive de Net-a-Porter
  • 10Le mystère de la femme sans tête
  • 11#dailySummer : le sac en paille d
  • 12La playlist du week-end
  • 13
  • 14Le loden Lodental pour Zef
  • 15Les chaussettes de Maison Kitsuné pour Royalties
  • 16Le profil du fils de Schwarzenegger dans la campagne Tom Ford
  • 17Le collier factice de la fille Sioou
  • 18#dailySummer : le chapeau de paille et la fouta de Vanessa
  • 19La playlist du week-end
  • 20
  • 21L
  • 22La leçon de basket de Tony Parker à Najat Vallaud-Belkacem
  • 23Les fermetures Eclair encadrant Kate Moss dans la nouvelle campagne Stella McCartney
  • 24L
  • 25#dailySummer : les bracelets de Véronique
  • 26La playlist du week-end
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
Haut de page