Tous les billets

postés en juillet 2012
18h11
FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • Les cœurs de l’ami de Marc Jacobs
  • Le coup de cœur du dailyELLE : les associations de couleurs du défilé Dior
  • Le chow-chow dans le clip La La La de Naughty Boy et Sam Smith
  • Le motif Cesaria Evora du blouson de Stromae aux NRJ Music Awards

Nicolas est le petit garçon à droite. Combien de fois nos parents nous ont tanné pour prendre la pose pour une photo souvenir ? Aujourd’hui, quand on regarde cette image avec des yeux d’adulte, on se souvient de cette scène où notre père nous demandait de sourire l’appareil photo à la main. C’est maintenant qu’on le fait.

Ilaria Casati

0

5 commentaires

Martine132012-08-01 à 21:39:04

Petite, j'avais HORREUR que l'on me prenne en photo. C'était toujours des conflits avec mes parents, surtout mon père qui ne cédait pas. Donc sur pratiquement toutes les photos de mon enfance j'ai moi aussi "le regard contrarié"... Ben oui, comme Nicolas !

17h00
FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • Les acidulés mystérieux de Stouls
  • La réponse aux bottes dorées mystérieuses
  • La réponse au jeu sur les tennis
  • Réponse au jeu : à qui étaient les espadrilles ?

L’enfant de ce matin qu’on était prête à dévorer (parce que, c’est bien connu, les enfants qui commettent un délit de belle gueule, on dit qu’on a envie de les manger), c’était Maxime Simoëns. Ceci est donc une occasion pour le dailyELLE de lui avouer qu’on rêvait de manger son lui petit. C’est dit.

Ophélie Meunier

0

3 commentaires

isa du moun2012-08-01 à 11:48:49

Mais on a toujours envie de le manger de bisous, même grand!!!

14h07
FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • L’éventail Duvelleroy
  • La tenue blanche
  • Les portraits historiques de Cindy Sherman
  • Bravo à Violette

1972, J.J. Buyat prend un cliché pour ELLE qui a l’air d’être une photo de famille. Une couverture amicale, familière, pas guindée. Un monde où tout était moins formaté.

Elvire Emptaz

0

3 commentaires

Jally Nicole2012-08-02 à 10:21:39

N'est ce pas plutot Jean Jacques Bugat le photographe ? et je pense que ce n'était pas un maillot mais je ne trouve plus le nom de cette tenue d'été d'avant Bravo Daily ELLE

13h00
FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • Jerry Hall dans un remake du Lauréat
  • L’expo de Marcelo Krasilcic
  • L’identité de Choupette sur Twitter
  • La robe années folles d’April May

Celle ou celui qui termine le plus drôlement cette phrase gagne le poudrier Dior. Verdict le vendredi 3 août.

Le dailyELLE

0

49 commentaires

Lafeeclochette2012-08-02 à 08:33:10

Je valide..la tête de Marie Antoinette,servie sur un plateau d'argent,pour lui faire un teint de brioche..ah ça ira ça ira....

12h06
FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • Les sabots soldés d’Acne Studios
  • La casquette bonhomme d’H&M
  • Les bottes fourrées compensées d’Esprit
  • Les pochettes de Laurence Heller

Phrase prononcée à Paros, par Elisa qui cite Diogène dans le texte et commence à ne plus en pouvoir que son meilleur ami reste debout devant elle à raconter sa nuit débridée.

Le dailyELLE

0

1 commentaires

Choupidou2012-07-31 à 13:41:45

Oh j'adore ce post, on dirait la scène d'ouverture d'un film.

Haut de page