11h00 DailyELLE > Le blog de Sophie Fontanel > Comment s’habiller en Fonelle (rions) ?
Le blog de Sophie Fontanel

Comment s’habiller en Fonelle (rions) ?

FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • LUNDI 28 AVRIL
  • a-t-on le droit d’aimer la rentrée?
  • JEUDI 29 MAI
  • comment être une reine de la nuque?

cape-lodental-beige-camel-provvidenza

Chère Horde, l’idée de ce post n’a pas surgi de mon égocentrisme (oh ?), mais de deux commentaires, par vous laissés sur ce blog ce week-end. L’une d’entre vous (Nelle), disait rêver de s’habiller comme Fonelle, mais ne jamais y arriver. L’autre, Dans les yeux, disait avoir réussi à se fabriquer un vêtement totalement Fonelle et parlait du côté ardu de l’affaire. Alors allons-y, vous êtes prêtes pour un embryon de cours ?

Je me suis prise en photo ce matin, et on va partir de là. J’ai une cape Lodental (je signale qu’il y a un pop-up store Lodental 14 rue du Pré-aux-Clercs à Paris, 75007), qui a quelque chose d’original, disons rien que par le fait que c’est une cape. MAIS JE M’EFFORCE DE LA PORTER AVEC SIMPLICITÉ. Donc, l’air simple, c’est le mantra de base. Ensuite, la posture : vous devez vous convaincre que vous êtes élégantes sinon vous ne ne le serez jamais. Comment on fait pour s’en convaincre ? On regarde des gens qui l’ont toujours été (livre en ce moment chez Rizzoli sur Marella Agnelli). On regarde des hommes qui l’ont toujours été (Jean Cocteau, par exemple) : si on ne sait s’incarner dans des habits d’hommes, fait exploser une âme sensuelle d’un jean immense, d’un grand pull, on ne peut être Fonelle (Et j’ai mis du temps à y parvenir…) . On ne regarde que les stars habillées simplement, y a un site qui s’appelle garboforever, on se lave les yeux avec avant de s’endormir. On a tout un peu grand. Plus on a l’impression de flotter, mieux c’est. Un T-shirt blanc, on prend géant. Même les tatanes, je prends un peu grand, en fait. J’aime qu’il y ait du jeu entre la peau et le tissu, c’est le début de mon bonheur. On ose virer ce qui n’est pas net. J’ai cette obsession du propre. Le T-shirt blanc, il est bien blanc. La chemise bleue, c’est le vrai bleu ciel avec de l’azur dedans. Je lave les lacets de mes Stan Smith au Vanish. Ou j’en rachète des neufs. Je fiche à peu près tout à la machine. Les pulls, faut les laver souvent. Faut vivre dans le neuf même avec le vieux. Faut aussi avoir des draps idem, impeccables, je prends les rayés en bleu et blanc chez Cologne and Cotton, online. Faut arpenter la rue, le nez au vent. Faut se frictionner le corps avec une eau de Cologne (moi, je prends Bien Être ambrée), et pas juste s’occuper  du derrière de l’oreille. Quand on fait ça, c’est comme si on ouvrait un peu les bras au monde. Faut des tatanes confortables, et les cirer. Faut douter aussi beaucoup car c’est ça qui fait qu’on patine, et quand on patine on progresse, en fait. Faut se foutre d’être sexy de loin et pas du tout se foutre d’être sexy de près.

Voilà, je vous referai une autre salve un de ces jours. Fonelle d’Or décerné ce jour à Natou qui me donne presque envie d’acheter le même pull qu’Evo Morales.

À demain, les adorés…

Fonelle.

Ps. Dr AGAB, je reconnais la chemise, en effet !

Ps2. Jicky, et puis l’habit défait le moine, aussi !

Ps3. Marga, ce post répond donc à ta question !

Ps4. Isis de Paname, les uniformes hype sont les pires, on le sait.

Ps5. Lilou, ah certains Parisiens ont un sale regard sur les autres, c’est tellement vrai.

32
Dans la rubrique Le blog de Sophie Fontanel Suivez Fonelle sur Instagram
FacebookPinterestTwitterShare

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oui Non

21 réponses à Comment s’habiller en Fonelle (rions) ?

  • hirondelle35

    Des semaines, que dis-je, des mois que j'avais déserté le DailyElle, faute de Fonelle ! Et là, joie ! Je constate que notre gourou préférée est revenue distiller sa prose unique afin de nous titiller dans nos envie/inspirations de mode, de vie, se sensations ! Merci Fonelle pour cette belle présence :)

  • Leslie

    Chère Fonelle,

    Je vous lis avec assiduité, et pourtant je n’aurai jamais imaginé laisser un commentaire, trop « web-pudique » que je suis. Mais hier, j’ai fait mon premier achat de frusque en pensant à ce que Fonelle aurait dit. Eh bien je pense qu’elle aurait dit « joie! ».
    C’est une chemise, et elle rempli deux conditions décrites dans ce post: elle est bleue ciel (un vrai) et elle est ample. Et la gredine, elle n’était même pas chère! Aujourd’hui au travail, j’avais l’impression de flotter.
    Alors merci pour m’avoir accompagné dans mon choix.

  • Minika

    … et tu as oublié de parler de l’accessoire fonellien ultime : l’humour ! (qui fait que je viens sur ce blog)

  • Minika

    Ce post est beau comme une préface de livre. Tout simplement exact. Et précis, comme tu semble l’être dans ta tête. Quelqu’un d’exact et précis.

  • lilou

    Dans la Fonelle attitude, comptez aussi le sourire qui habille autant que le reste, et ses yeux malicieux. Beaux draps (brodés encore mieux) et odeur fraîche (style Miller Harris perfurmer), essentiels pour une vie saine

  • Aube

    puisqu’ il m’arrive de fonelliser sans le savoir comme monsieur jourdain faisait de la prose, à son insu (mais votre prose demeure insurpassable en son genre), c’est en toute conscience que j’envisage de copier votre literie rayée.

    « …c’est un peu comme ouvrir les bras au monde » : fort écho en moi de ce « mantra », qui résonne particulièrement en cette période chaotique de ma vie et qui correspond, sans hasard j’imagine, à la découverte de votre blog et instagram. Je crois qu’ici réside la clé de votre attitude.

  • Nelly

    Heureuse de vous retrouver en quotidienne Sophie !!!!!!!!!

    @ Isis : oui au « How to be Fonelle » ! très très bonne idée ça .
    et le votre ? où et quand pourrais-je me l’offrir? ;-)

  • Tiphaine

    je ne sais pas si j’ai l’allure Fonelle mais je suis une Fonelle de la propreté !

  • Patou

    Je fonellise, Fonelle, je fonellise.

  • Cécilie

    « Faut se foutre d’être sexy de loin et pas du tout se foutre d’être sexy de près. »

    Ca peut s’appliquer à tant de chose. Etre capable de voir la beauté que l’on a sous les yeux et aussi oublier les normes générales. Etre soi pour soi et ainsi l’offrir aux autres. C’est en étant au plus près de soi-même qu’on est le plus beau.

    Fonelle m’offre toujours cette possibilité de voir la lumière. Merci.

  • laprincessaupetitpoids

    On ne sera jamais tout à fait Fonelle..on écrira jamais pareil qu’elle…

  • Murielle

    Les tatanes pour moi sont souvent trop grandes aussi, avec mon 35…y a beaucoup de modèles qui commencent qu’en 36, donc trop grands…pour des boots ca peut aller, semelle, chaussettes, mais pour les escarpins ?
    Même avec semelle c’est pas top car on les perds en marchant…
    Les pulls cachemires sont lavés après une journée de portage aussi.
    Il me reste encore à acheter les pulls et tee-shirt trop grands ca s’est facile.
    Quant à l’allure là c’est peut être pas gagné d’avance lol

  • Dans les yeux

    Mais oui! Quelle joie il y a à se mouvoir en toute aisance, à se sentir fluide et forte à la fois. Du coup ça respire mieux dans la tête aussi, ça se met à danser, à se décaler, à se réinventer. Voilà qu’on se sent soie, heu soi, ou même une autre, c’est comme on veut.
    Et puis les chaussures cirées…. Tous les matins j’ai vu mon père cirer les siennes avant de partir travailler. Nous faisions de même, savon anglais, cirage, brosse. J’avais une paire de derbies bleu marine et blanc, bonheur minutieux et fierté de mes pieds. Avec elles je me sentais aussi légère que Fred Astaire.
    De belles matières bien coupées, le corps en mouvement, l’oeil qui frise d’humour… What else?

  • jicky

    ah ben là pour le coup c’est la cape qui fait Fonelle…. (et je note le suprême raffinement d’assortir le planquage d’Iphone à la marinière… :-)

  • marga

    et donc ton loden poudre vient de chez lodental, of course. quelle bonne adresse tu nous livres la. merci.
    et oui, « tout un peu grand ». 100% d´accord.

  • isis de paname

    A quand un livre : How to be Fonelle ?

  • so

    Vous seriez heureuse chez ma mère et surtout dans son dressing : tout est impeccablement rangé, une odeur de lavande plane dès que l’on ouvre un tiroir. Aucunes tâches ou traces ne résistent à ses astuces, tout est propre, net et sain. On se croirait dans une boutique à l’ancienne.

  • monica

    « La simplicité, c’est la sophistication suprême ». Leonardo da Vinci

  • Laure

    Voilà, c’est le billet type que j’aime. Vous êtes brillante et drôle, brillamment drôle, c’est ça qu’est chic. Merci Fonelle !

  • sabcestbien

    un souvenir d’enfance m’a fait racheter un flaçon d’eau de cologne 4711 et c’est un régal qui vivifie mon esprit comme mon corps.
    après l’attitude ça compte beaucoup, se tenir droite et fière. en plus le visage vers le haut prends mieux la lumière et je trouve que j’ai l’air moins fatiguée. mieux qu’un lifting… surtout moins cher.

  • MilaEve

    Ah que ça fait du bien d’imaginer la mode plutôt que de la voir sous toutes les coutures dans les blogs !
    J’n profite pour vous dire que je suis ravie de votre retour au quotidien, de retrouver des pseudos qui m’étaient familiers et pour certains que j’avais rencontrés (@Sabcestbien, @Mina…)

    ça me rappelle ces années passées où, en partie grâce à vous, la mode me faisait rêver.
    J’en parle ici d’ailleurs : http://howcanyouforgettobreathe.blogspot.fr/
    Belle journée !

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31