11h00 DailyELLE > Le blog de Sophie Fontanel > Comment être élégante, mine de rien ?
Le blog de Sophie Fontanel

Comment être élégante, mine de rien ?

FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • La fleur de traviole
  • Est-ce que le vermillon peut nous aider ?
  • MARDI 21 AVRIL 2009
  • VENDREDI 6 FÉVRIER 2009

image-sophie

Je tenais absolument à revenir sur cette robe repérée pendant la dernière Fashion Week. La robe vient de chez Acne, elle allait arriver en boutique et évidemment (mode mode mode) la fille que vous voyez là l’avait déjà. Ce vêtement, en fait, incarne pour moi l’essence même de la mode aujourd’hui : il a une portabilité (les Italiens disent « la vestibilità ») absolue, il est gris (pas n’importe lequel), simple, complètement intégré dans l’éternité du vêtement. Mais il est aussi un peu étrange, l’emmanchure est spéciale, un peu comme celle d’un débardeur géant. Bref, c’est tout Acne : facile et pas tant que ça.

Cette marque a du génie, est-il utile de revenir dessus ? Ils ont tous les culots et un sens total de l’allure. Revenons plutôt à la robe : ce que j’aime là-dedans, c’est que c’est fait « mine de rien ». Tout a l’air si simple, et pourtant ça saute aux yeux. Ça me rappelle cette phrase qu’on attribue généralement à Cocteau. À quelqu’un qui lui disait: « Je vous ai remarqué à la soirée, hier, vous étiez si élégant », il aurait répondu : « Si vous m’avez remarqué, c’est que je n’étais pas élégant. » J’ai toujours pensé que le génial Cocteau se trompait et, comme d’habitude, aurait vendu son âme pour un bon mot. L’élégance se remarque, car elle apporte un plaisir, elle a quelque chose d’érotique, elle est charnelle même si c’est souvent lié à une façon de vivre une étoffe. Voilà pourquoi ce « mine de rien » est si important. J’aime être comme ça, quand j’y arrive (je pense à toutes les fois où on se vautre). Pour ça que je déteste les habits trop compliqués, les machins rigolos et signes trop ostentatoires. Va falloir se tenir bien droite avec cette robe, mais ça vaut le coup.

Fonelle d’Or décerné ce jour à Natou qui range ses vêtements par couleur.
À mardi les adorés,
Fonelle

Ps. Laprincesseaupetitpoids, oui je devrais ressortir ce tableau des couleurs à associer.
Ps2. Ondine, ton nom est déjà une couleur d’eau divine.
Ps3. Patou, la touche de couleur, c’est bien aussi.
Ps4. Jade, merci pour ton Instagram !
Ps5. Lulu, le moutarde peut être divin avec du bleu ciel.

14
Dans la rubrique Le blog de Sophie Fontanel Suivez Fonelle sur Instagram
FacebookPinterestTwitterShare

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oui Non

15 réponses à Comment être élégante, mine de rien ?

  • Isabelle la cathodique

    Gelatioallimone, tu parles comme Fonelle des Italiens, et de leur allure naturelle. Je me trouve à Rome, et italiens ou italiennes ont pour la plupart cette facilité à trouver l’élégance et la simplicité, sans que ça baille ou que ça paraisse mal tomber. Cela semble de loin d’une facilité déconcertante, c’est beau à regarder. La beauté de la ville inspire sans doute ce respect là. Pour ma part, je creuse encore mon sillon le plus souvent. Mais j’aime ça, cette quête infinie du subtil en chaque chose.

  • Paloma

    J’ai toujours adoré cet habit des 60′ appellé « pichi » en espagnol…
    Au premier regard j’ai pensé que c’etait une fille de treize ans, puis après j’ai vu que non…attention a la « supermaigritude », il semble que la longeur des manchettes a quelque chose à voir avec ta taille…

    @gelatodeallimone Totalement d’accord avec ton analyse, subtil et précis.

  • cotcot

    franchement sur la photo j’ai cru qu’il s’agissait d’une fillette….

  • Murielle

    @ gelatoallimone
    Je suis tout à fait d’accord avec ton analyse de l’élégance, tellement vraie.
    Hélas pour avoir ces petits détails, il faut acheter des vêtements hors de prix.

  • Monica

    Moi, ce que j’aime c’est la poche.
    @gelatoallimone, d’accord avec toi, les emmanchures jurent.

  • gelatoallimone

    Hum, sur ce coup-là pas d’acc: les emmanchures baillent mochement à mon goût.
    ADN oblige, lyonnitude aussi, quasi toute la famille maternelle dans la couture, la soie etc ce genre de détail me fait regimber, désolée. ça peut passer pour voulu, une originalité, mais dans ce cas-ci je trouve ça plutôt raté+scoliose du sujet en effet…:-)
    L’élégance c’est de la complexité déguisée en simplicité, c’est une splendide matière, qui tombe bien, qui ne marque pas mais qui ne saute pas aux yeux, c’est une découpe, une pince qui font toute la fluidité de la silhouette (cf Madeleine Vionnet par ex, de loin ses robes ressemblent à de simples fourreaux légers, de près mille pinces, découpes subtiles), c’est l’aisance laissée à une jupe au lieu de coller au fessier et de rebiquer à la fente, mille détails discrets mais efficaces.
    Très honnêtement je ne la croise plus guère qu’en Italie, et davantage sur des hommes de tout âge et sur des femmes, elles, âgées, les plus jeunes ayant maintenant un peu tendance à l’uniforme « pratique » (doudoune griffée noire+boots noires+skinny noir).

  • Solexine

    Bonjour Lady F. En fait , je suis à peu près sûre que c’est plutôt Brummel l’auteur de cette phrase  » Si vous m’avez remarqué, c’est que je n’étais pas élégant. » ; il aurait répondu ça à quelqu’un , un jour sur un champ de courses… Mais peu importe , je suis assez d’accord , l’élégance pour moi, c’est toujours mieux en mode « mine de rien », ou bien avec « l’air de pas y toucher »( j’adore cette expression , ha, ha ! ). Bonne fin de semaine.

  • Patou

    Et en plus elle a des poches dans les coutures !

  • vesper

    Sur cette photo, je vois surtout une scoliose

  • navajo

    Une amie, créatrice de chaussures appelait « boites à pieds » ces chaussures qui chaussent sans contraindre, ni faire souffrir, sans pour autant sacrifier la beauté. Ce confort absolu est si rare, qu’elle jugeait la » boîte à pieds » comme la consécration du bottier… Je suis tentée d’appeler cette robe une « boite à corps »…

  • laprincesseaupetitpoids

    Le style Acné j’aime bien certes..mais alors les prix les prix…et les matières utilisées sont rarement naturelles…

  • marga

    d´accord avec Sabcestbien pour le tombe du tissu. mais le sac, le sac! dont la forme et la couleur epousent si bien cette superbe robe QUI NE SERRE NULLE PART.

  • fab

    Mais le véritable secret de la beauté de cette photo n’est-ce pas le sac assorti aux tuyaux? ;)))

  • sabcestbien

    parfois effectivement on arrive pas toujours à définir ce qu’on aime car cela parait si sobre et pourtant chic, je veux dire BEAU simplement.
    à mon humble avis ici c’est le tombé du tissus qui fait tout et qui permet l’emmanchure si échancrée.

  • Murielle

    Je trouve que le plus simple est toujours le plus élégant, totalement d’accord avec toi.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30