11h00 DailyELLE > Le blog de Sophie Fontanel > Es-tu canadienne ?
Le blog de Sophie Fontanel

Es-tu canadienne ?

FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • comme prendre perperles au lieu de perpète?
  • JEUDI 13 DÉCEMBRE
  • 7 janvier 2010: faut être née coiffée pour se permettre d’être décoiffée?
  • La sauvette?

canadienne-margaret-howell

Je vous annonce le grand retour de la canadienne en peau lainée. Là, elle est sur un homme (défilé Margaret Howell, automne-hiver 2015), mais vous verrez dans pas longtemps, avec les défilés qui vont s’enchaîner en février et en mars, que y en aura partout. Comment je le sais ? Je l’ai deviné (et j’ai des infos). Donc ce post va servir à vous raconter une histoire de canadienne.

J’ai neuf ans quand sort en France le film « Love Story », de Arthur Hiller, avec Ali MacGraw et Ryan O’Neal. Ma mère et une des ses copines m’emmènent à la séance de 14h00, rue de Passy à Paris. On sort en larmes. Tout le monde aujourd’hui sait combien ce film est triste et beau. On sort de là et on va au café, on pleure au café. Ensuite, on va chez le marchand de disques et on achète la musique du film, et on pleure encore un peu en voyant la pochette. Et ensuite, on rentre à la maison, on met le disque, on re-pleure. Et puis, je vais me coucher. Et le lendemain matin, j’annonce à ma mère que je veux m’habiller comme Ali McGraw, je veux le même bonnet rouge, la même écharpe rouge et blanche, les mêmes collants de laine, le même manteau couleur camel. Elle dit (ma mère), qu’on va voir, mais en réalité petit à petit elle m’achète tout. Et puis une fois que j’ai tout, je dis : « Je veux la veste en peau comme Ryan O’Neal ». Et là, elle dit (ma mère) que non, que c’est trop cher. Et je fais une crise de nerfs. On m’interdit un truc, ça me rend hystérique. Je l’ai jamais eue, ma canadienne en peau lainée. Des années plus tard, chaque fois que je voulais m’en acheter une, avec mes économies par exemple, eh ben c’était encore trop cher. Et puis après, c’était plus la mode. Et puis après, on en trouvait dans les friperies, mais trop lourdes, et sales. Et maintenant que ça revient, la transe me reprend. C’est mon moment. C’est mon instant canadienne. J’en aurai une. Ok, je vais me calmer.

Pardon pour vendredi j’étais dans l’avion du retour. Fonelle d’Or décerné ce jour à Patou qui a la même tête que moi sur ses selfies. J’adore.

À demain, les adorés…

Fonelle

Ps. Minika, merci de me dire que je suis pas à côté de la plaque (de Garance!).

Ps2. Julie, oui je sais qu’elle a été bousculée, mon amie, ces temps. Mais rien de grave.

Ps3. Estelle, merci pour ce que tu dis. Oui faut cette universalité. La tenter.

Ps4. Alexa, la langue française est ma maison.

Ps5. Ada, tu as raison de te marrer !

Ps6. Marie-Claire Dubochet, ronron de bonheur.

Ps7. Paloma, je vois ce que tu veux dire.

Ps8. La princesseaupetitpoids, oui ma plaque c’est la horde.

7
Dans la rubrique Le blog de Sophie Fontanel Suivez Fonelle sur Instagram
FacebookPinterestTwitterShare

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oui Non

17 réponses à Es-tu canadienne ?

  • mylene

    Pour la canadienne, presque pareil; trop lourdes, ou trop chères, ou trop sales. et finalement je viens juste de m'en offrir une, bleu nuit.

    C'est comme être enveloppée dans les bras d'un nounours. Au boulot j'éteins subrepticement le chauffage rien que pour continuer à la porter.

  • Cotonnière

    Chère Fonelle,
    Merci pour ce post. Il est la nouvelle preuve qu'être adulte, c'est tenter de réparer l'enfant blessé qu'on a été. Mais cette quête n'est-elle pas un puits sans fin ? Je suis à la recherche d'un cartable Tann's, rouge et camel, en cuir et daim…………………….

  • Ondine

    Ma mère se l'était achetée !
    La canadienne, je veux dire.
    Et elle cranait avec partout où elle passait, nananère, j'ai ma canadienne, comme dans Love Story, et jamais j'ai froid… nanana… et en plus, j'ai le parfum Opium, là, bien dessus, vous êtes loin de m'arriver à la cheville…
    Elle était super.
    Moi ? j'étais Cendrillon, c'était pas le même film.

  • catel

    Chez moi (très à l'Est du rideau de fer), la mode était à l'aléndélone ! Une canadienne en peau retournée avec un col châle qu'Alain Delon portait dans je ne sais plus quel film. C'est peut-être même rentré dans le dictionnaire, tellement le mot était devenu courant. On pouvait entendre : J'ai eu un Alain Delon bien chaud . Ah, j'ai tâché mon Alain Delon ! Ton Alain Delon est vraiment trop vieux, il n'est plus portable. Et puis avec le temps l'Alain Delon est passé de mode.

  • ladyjaja

    @ Caroline : Très belle votre histoire et très émouvant votre souvenir.

  • Caroline

    C'est une autre histoire de peau et de cuir :

    A douze ans, je rêvais des bottes en cuir de Laurence Chevalier, une fille de ma classe. Des Kickers à semelle de crêpe bleu marine. Divines.

    Ma mère était fauchée. Elle avait quitté mon père, nous laissant avec lui le temps de se remettre à travailler. Elle était journaliste.

    Pour Noêl, elle m'offre des bottes bleues foncées. Mais je vois tout de suite qu'elles ne sont pas aussi douces et souples que les Kickers rêvées. Elles étaient un peu trop raides, avaient le bout un peu trop arrondis, et le crêpe de leur semelle était bizarre. J'étais déçue ou perplexe, je ne sais plus vraiment, les deux à la fois je crois.

    Et puis, en les observant de près, j'aperçois une minuscule petite bande de cuir crème à la limite de la semelle, et comprends que ma mère avait teint des bottes jaunâtres.

    Aujourd'hui, je sais que ma mère fauchée est une fée.

  • sabcestbien

    ah "l'amour c'est n'avoir pas à dire qu'on est désolé"….
    que j'aime citer ce film, meme si personne ne sait que ça viens de là…
    aimer pleurer… ou ce filme fait aimer pleurer.
    par contre, j'adhère pas à la cannadienne, peut-etre que j'aurais pu adhérer à un canadien…

  • Patou

    Moi depuis que j'ai vu le Cinquième Élément, je rêve d'un masque Make-up comme celui de Milla. Vous savez, elle se colle le truc sur la face et Pouf ! Elle est maquillée !Mais bon sang quand est ce qu'ils vont inventer ça !

  • Patou

    C'est le plus beau de mes Fonelle d'Or
    Je voudrais remercier mes parents … et Apple.

  • alexa

    Ah, pardon, je ne veux pas monopoliser le blog, mais j'ai oublié la moitié de mon commentaire.

    J'ai vu "Love Story" quand j'étais enfant moi aussi et mes parents m'ont offert le 45 tours de la musique de Francis Lai. Je préférais la face B "Skating in Central Park"…où justement Ryan (avec sa canadienne) et Ali ( avec ses bonnet et écharpe) se roulent dans la neige au son de cette musique. Inoubliable!!!!

  • navajo

    J'ai envie, depuis que j'ai seize ans, d'une veste en peau lainée, comme celle que portait Jim Morrison. Et aussi de son futal en cuir… Je trouvais son allure fantastique. Pour la veste, j'ai jamais eu les moyens, et dans les fripes, je n'ai jamais trouvé la bonne. Idem pour le pantalon. Mais là, ma sagesse me dit que je ne saurait peut-être pas le porter… Enfin, je cherche toujours, et un jour, moi aussi, je trouverai la veste idéale ! Je me rend compte, juste là en écrivant, que je cherche cette allure dans tous mes choix de fringues. Marrant des fois, comme on comprend des trucs, juste parce que quelqu'un a mis, sans le savoir, le doigt dessus… Merci.

  • isis de paname

    Ahhh se glisser dans la canadienne d'un canadien….

  • Minika

    Tu veux dire que… nos goûts vestimentaires remonteraient à l'enfance ? Ma grande frustration, enfant, était la robe d'Alice au pays des merveilles. Faut pas me demander pourquoi. Quand je le revois aujourd'hui, je la trouve quelque peu… importable, hein ? Je crois que c'était pas la robe, en fait, que je voulais mais me balader au pays des merveilles comme elle…

  • josephine

    Dingue, je me faisais tellement la même réfléxion que je zyeutais ebay hier pour m'en acheter une en pensant à New York le mois prochain où on va évidemment se peler. :D Je penserai à Wyeth en prenant le vent dans le nez.

  • leanna

    Ya des trucs comme ça dont on rêve toute sa vie ….des canadiennes, des sacs Hermès, des Louboutin ….des vacances sous les tropiques .., on fantasme, on croit que la vie sera plus belle quand on aura atteint cette inaccessible étoile …Et puis un jour, on l'a !! 1 h de bonheur et la désillusion ….Le sac Hermès, c'est pas pratique, les Louboutin c'est casse-gueule, les tropiques c'est plein de moustiques, et la peau lainée, c'est lourd et salissant !!
    Le rêve sera toujours supérieur à la réalité !

  • alexa

    vive le retour de la peau lainée!!! Géraldine montrait l'autre jour dans sa rubrique "films bien sapés" Romy Schneider qui en porte une aussi dans "César et Rosalie". Pour ma part je croise outre-Rhin de plus en plus de Ryan O'Neal et de Rosalie…en tout cas au moins au niveau de l'habit!!!

  • Adeline Floris Fantasia

    Moi aussi, ça me faisait rêver, ça faisait italienne chic mais simple mais en réalité bien fortunée. Et j'en ai essayé toujours pleine d'espoir dans les friperies mais lurdes et pleine de taches. Je suis contente du retour annoncé mais j'ai peur que ça reste quand même cher. En même temps, j'ai 55 ans dans 3 semaines et pour marquer le coup de ce tournant historique dans ma vie, j'ai décidé de m'offrir des beaux trucs, mais la liste s'allonge de jour en jour !!!

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31