11h05 DailyELLE > Le blog de Sophie Fontanel > Faut-il écouter de la musique en se baladant?
Le blog de Sophie Fontanel

Faut-il écouter de la musique en se baladant?

FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • 11 décembre 2009: pourquoi préférer les hommes bien habillés, nom d’une pipe?
  • VENDREDI 9 JANVIER
  • suis-je bourrée de toques?
  • 25 mars 2010: qu’est-ce qu’un Monoprimetime?

Hier, trop de boulot pour venir écrire ici. Pourtant, je voulais vous raconter quelque chose de mon déjà loin 1er mai. Je me baladais mardi sur les quais à Paris, c’est sidérant le nombre de gens seuls qui marchent non seulement seuls, mais seuls avec leur musique dans les oreilles. Comment on fait des rencontres si on est tous des petites centrales autonomes? Si on est tous presque avec des boules Quies au lieu d’avoir des boules « Qui est-ce? », des antennes à regarder les autres, à attendre quelque chose des autres? Ça me rappelle un été où, en vacances, tout le monde se battait pour mettre son iPod dans les enceintes. Et ça en angoissait terriblement certains de pas pouvoir mettre uniquement leur musique à eux. Ils voulaient leur petite centrale autonome même à Ibiza. Y a des gens comme ça. Moi qui aime tant me décentrer.

Fonelle d’Or décerné ce jour à Julie, qui se souvient de la tronche de mon plat à pêches de vigne d’il y a je ne sais combien de mois !

À demain, horde adorée,

Sophie

 

Ps1. Mina, parfois j’aime bien le vernis écaillé. En fait, non, celui que j’aime, c’est celui qui s’efface peu à peu sur ton ongle (parce que tu n’en avais mis qu’une couche).

Ps2. Anne, la vieille assiette d’hier c’est de la faïence, c’est pour ça que c’est si délicat.

Ps3. Jicky, moi quand je mets du vernis, j’en perds la moitié deux heures plus tard rien qu’en lavant mes dents.

Ps4. Murielle, je crois qu’il faut laisser les ongles à l’air libre de temps en temps, en fait, sinon il devient de la moutarde de Dijon.

Ps5. Alexia/Rose Amer, tes ongles couleur « lèvres de coquillage » tu vas loin. Tu vas loin loin loin.

Ps6. Je vous vois tous errer dans le daily en me cherchant. J’en suis ravie si c’est par curiosité, mais si c’est pour me trouver, je rappelle que JE SUIS AU JARDIN: ici.

 

0
Dans la rubrique Le blog de Sophie Fontanel
FacebookPinterestTwitterShare

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oui Non


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

37 réponses à Faut-il écouter de la musique en se baladant?

  • petite anne

    Un matin, je suis arrivée en retard en cours. Mon tram avait heurté une jeune fille, morte sur le coup, elle avait ses écouteurs, elle n’avait pas entendu le tram, elle avait 17 ans, on la connaissait tous de vue, un choc assez rude. D’après les pompiers, ça arrive souvent, pourtant quelle cause de décès débile! Alors, ok pour la musique, mais pas dans la rue, comme ça on fait plus attention, et le monde extérieur n’est pas si horrible que ça, et ya pas à dire, ne serrais-ce que pour la communication avec les autres, ça change! Une journée qui débute par des sourires et même parfois quelques bonjours de parfaits inconnus, c’est loin d’être désagréable!

  • Anacoluthe

    Si l’Iphone avait existé il y a 15 ans, je ne l’aurais pas vu me sourire timidement à Sevres-Babylone. Et il ne serait pas mon mari aujourd’hui.
    (et on ne serait pas avec nos 2 filles ce soir à au secours Disneyland)
    Moralité : Apple ou Disney, il faut choisir (n’importe quoi !!)

  • Ode

    Le problème c’est que bien souvent si on se fait aborder dans Paris c’est soit quelqu’un qui demande des sous, ou une cigarette…rarement une parole gratuite, très rarement (ou alors, la drague, quand on est jeune et belle, et c’est pas forcément satisfaisant non plus). Donc on préfère se boucher les oreilles…et puis le bruit de la ville, les voitures, c’est pas toujours forcément très agréable, si ? Je sais, avec ces paroles aigries je suis loin, très loin du Fonelle d’Or…

  • jicky

    moi j’ai déjà failli foncer dans quelqu’un parce que je regardais sur mon HTC le dernier post du DailyELLE dans la galerie commerçante. Va falloir nous indemniser… :-)

  • sofrosune

    Hurrah le daily Elle!!
    Il faut que tout change pour que rien ne change(Tommasi di Lampedusa)

  • masterkouki

    je trouve qu’on croise encore plus de regards avec un casque sur les oreilles car puisqu’on entend pas on regarde mieux. et parfois quand la chanson me sourit je sourie aux gens et j’ai l’impression d’avoir le pas plus dansant, d’être plus gracieuse aussi.
    alors ceux qui foncent droit devant eux avec leur casque sans rien voir jsuis d’accord ça m’énerve, mais les gens qui se promènent heureux dans leur belle musique et leur belle ville c’est plaisant!
    (ils font ces supers casques urbanears de toutes les couleurs sur lesquels on peut brancher directement un autre casque et le son passe, soit à l’improviste dans le métro à un parfait inconnu soit avec des amis, j’ai déjà réalisé une chaine de 10 amis comme ça!)

  • la belette

    Quand je suis -on le monde qui m’entoure, je suis sans musique, sinon, quand je veux être bien concentrée sur mes rêves et pas sur tous ces bruits qui ne sont pas les miens, je mets mon casque… Désolée, vous ratez beaucoup de moi dans ces moments-là…

  • lilou

    et bien oui, la musique comble la solitude! il faudrait la diffuser dans la rue la musique, qu’on en profite tous. Dans cette rue, une sonate pour piano et hautbois. Ça nous transformerait.

  • IsabelleMijauree

    je vois bien ce que tu veux dire… moi je n’ai jamais pu me balader avec un baladeur pour cette raison que je me cogne dans les trottoirs et je rate les marches du métro avec un casque sur les oreilles, je pense que ça doit s’expliquer médicalement
    deuxièmement, rien rien rien n’est plus palpitant que les petits bouts de conversation qui te passent autour et que tu attrapes, je pense que ça doit s’expliquer sentimentalement

  • l'autre Ondine

    J’ai fait l’expérience de la « ballade sous influence » il y a quelques années déjà, j’avais encore un walkman, avec des cassettes, donc, au Moyen Age. Et, au Moyen Age, j’écoutais passionnément le trio opus 100 de Schubert (celui de Barry Lindon). Comme toujours en musique classique, ça commence allègrement et je marchais d’un bon pas, décidée, tagada ploum ploum. Et puis arrive le deuxième mouvement (c’est celui qu’on entend dans le film de Kubrik), très lent et solennel. Et je trouve que la rue est bien longue aujourd’hui ! Que ça n’en finit pas. Et oui, parce que j’avais réglé mon pas sur le rythme du morceau…
    Donc, si on est pressé, on ne marche pas sur du Schubert, on prend du ABBA, on ira plus vite.
    A part ça, ces derniers temps, j’ai failli occire maints jeunes gens qui traversaient la rue sous l’hypnose de leurs énormes écouteurs… Je ne sais pas si c’était du Schubert.

  • jicky

    @Julie: oui, moi parfois j’aimerais être une petite souris pour aller observer une cours de récré d’un collège ou lycée d’ados avec iPhone. je suis sûre que ça doit faire très peur…

  • julie

    oui merci pour cette carte postale de la route des vacances (« comment on faisait avant ») et heureuse de te retrouver .. tu nous manquais hier …
    dans la même idée on pourrait parler des écrans qui coupent du monde et qui absorbent tout le monde dans le métro, au restau, n’importe quand n’importe où, même dans des dîners entre potes… ça m’angoisse complètement et je lutte autant que je peux … un peu seule, mais moins aujourd’hui quand même !

  • julie

    je n’y crois pas ………. il fallait attendre le dailyelle pour que je reçoive mon premier Fonelle d’or ……………………………….!
    j’en suis BABA et toute émue … merci !

  • sabcestbien

    moi j’aime la musique qui donne mais sans casque (dans ma voiture, chez moi…) mais pas dehors.
    dehors, j’aime entendre le bruit du vent dans les arbres (c’est automatique quant je vois ta photo), le bruit de la mer, de la Seine, le bruit de la ville qui vit, le bruit des gens, des enfants…
    dans tout cela il y a de la poésie alors que seul au monde avec un casque, on se coupe de tout, que tu as raison. Enlevons nos oeuilleres des oreilles !

  • jicky

    oui, et sit u rajoutais un tit narbre vert juste à côté de « blog de sophie fontanel », dans la liste des catégories, là au dessus?

  • Nanette

    Ça serait bien de mettre un portillon avec une clochette à l’entrée de ton jardin Sophie.
    Pour moi, dans ma ville, les gens n’ont pas d’ecouteurs sauf les jeunes. Les gens de disent: Bonjour, comment ça va? Ah Oui j’oubliais: ils sourient même!
    Bon d’accord c’est pas Paris.
    J’adore Paris mais quand j’y vais, je suis toujours contrariée par ce manque d’amabilité ambiante et j’ ai un peu honte de ce manque de gentillesse par rapport aux touristes étrangers.

  • Virg'

    - Monsieur, Monsieur, vous avez une banane ds l’oreille
    - Quoi ?!
    - Vous avez une banane ds l’oreille Monsieur
    - Hein, Quoi ?! Vous pouvez pas parler plus fort vous voyez bien que j’ai une banane ds l’oreille !
    L’ipod rend sourd comme les blagues carambar. A tt prendre parfois je préfèrerai les promeneurs avec des bananes ds les oreilles…
    Je viens de faire une infusion drainante à la verge d’or (si si ça existe, mais me demandez pas à quoi ça ressemble, perso j’en ai jamais vu), ça tente qn ?

  • Fonelle

    Moi, Dom, je veux un café!!!

  • Axelle

    Il faudrait revenir comme avant, se trimballer avec son énorme poste radio dans la rue, et une dégaine de gangster ! YO MAMA, ÉCOUTE MA MUSIQUE.

  • Sunny Side

    Je crois que la première fois que je t’ai aperçue dans la rue, je t’ai vue tendre une de tes oreillettes à un homme qui arrivait en face de toi, il a écouté, vous avez échangé de merveilleux sourires et chacun est reparti. Cà a duré quelques secondes. J’étais sidérée par ce partage d’un instant !

  • Dom

    coucou, mais y’a du monde au jardin ce matin, c’est chou…
    j’ai rien dire de spécial en fait, juste du plaisir à vous lire papoter sur votre chaise longue. Je m’installe, qqun veut un café ?

    bizettes,
    Dom

  • icimilan

    mes filles vivent pleines les oreilles: donc je suis très à la page coté musique branchée.
    j’arrive à me balader 1.0, sans oreilles (pardon, sans musique). ciao bella!

  • jicky

    ah ben Marion, elle s’est mis la boule Quiès dans la bouche le jour elle t’a croisée, c’est malin, tiens… pfff

  • jicky

    les boules « qui est-ce », là, tu dois t’auto-décerner le Fonelle d’Or… Je partage tout ce que tu dis dans ce post. (moi qui m’insurgeais récemment contre la génération « moi.com »; la generation « it moi »…

  • Murielle

    Il vaut mieux parfois croisé quelqu’un avec des écouteurs sur les oreilles, qui nous empêche pas d’écouter le chant des oiseaux , qu’une voiture fenêtre ouverte avec la musique puissance 100 pire que dans une discothèque.

  • San

    Ça dépend du volume, c’est sûr, mais c’est aussi trimbaler sur soi la bande-son de sa prochaine rencontre !
    Sans oublier qu’il y a un paquet de chansons qui ont le pouvoir de rendre un jour gris complètement sublime. C’est un peu à ça que sert la musique, non ?

  • mina

    j’avoue je suis une centrale autonome et j’aime ça!

  • Anne à Ibiza

    Ce matin à Ibiza, le rossignol s’éclate et son chant me suffit. Bon j’ai aussi l’âne du voisin qui lui s’il veut bien se taire….

    Là commence la « temporada », la saison touristique. De Sa Trinxa au Blue Marlin (it-plages), du Space au Pacha (it-clubs), les touristes (que j’appelle aussi les fouristes, devinez pourquoi) vont étaler leurs mega-décibels sans rien entendre de ce que la nature ni les a à leur dire. Ils ont dans leurs bagages l’isolement du citadin.

  • Marion

    Tu sais, un jour je t’ai croisée dans Paris, je t’ai dit « Oh ! Bonjour » et j’ai poursuivi mon chemin. J’avais des tas de choses à te dire. Je n’ai pas osé. En lisant cet article, je me dis que j’aurais dû donner naissance à cette rencontre avortée…

  • Isis de paname

    Moi je mets mon i pod sur les oreilles surtout l’hiver pour ne pas entendre le bruit des moteurs de bus… mais pas contre quand le printemps fut venu, je préfère marcher la tête en l’air et regarder les hirondelles siffler dans le ciel de Panâme..

    Oui c’était ma minute poésie.

    Isis
    PS : moi je suis dans un hamac au fond du jardin du Daily toujours en train d’écouter les oiseaux… si vous me cherchez…

  • isa du moun

    Pareil: enfin le vrai retour de Fonelle!!!!

    Moi je crois que le casque du baladeur c’est fait pour entendre les paroles des chansons qui disent ce que les hommes ne disent jamais, ou alors pour se rappeler les bons moment vécus sur une chanson (et les bons moments c’est rarement seule), en fait c’est davantage un retour vers le passé qu’un isolement!

  • Chris

    Rarement seule quand je me balade, plutôt avec mon amoureux et j’écoute alors la musique de nos coeurs et paroles.

  • Estelle

    Je le dis ici,on est bien au jardin. Et le dailyELLE c’est la forêt, j’aime aussi.

  • Lumir

    Je me doute que tu dois être débordée, ça fait plaisir de te lire plus intimement, même si moi je fais partie de celles qui adorent ce dailyELLE, c’est l’avenir de la presse. Je n’en attendais pas moins de toi. Ceux qui critiquent la pub oublient qu’il y en avait aussi sur le blog de Fonelle, n’écoute pas les grincheux.

  • Laure

    cette photo m’envoie très très loin de la grisaille parisienne…. merci merci.
    Pour moi, la musique elle doit être dehors et partagée, on doit pouvoir danser comme une idiote, tapoter avec les doigts ou chanter à tue-tête. La musique accompagne des images, des sourires, des caresse ou des larmes.

  • Greenhair

    Ah oui, enfin votre écriture et votre poésie. Ca manquait.

  • Cécile

    Enfin je te retrouve! je pensais définitivement t’avoir perdu dans ce nouveau blog mais je retrouve en fin ton écriture si juste. Merci

  • 1L
  • 2L
  • 3Le sac à dos Courrèges pour Eastpak
  • 4La playlist du week-end
  • 5
  • 6Karl au pays de Sissi l
  • 7Le radiocassette de l
  • 8La transparence de la veste Avoc
  • 9Le concours de Colette pour gagner des Timberland rouges
  • 10La collaboration entre Olympia Le-Tan et Caviar Kaspia
  • 11La playlist du week-end
  • 12
  • 13Le T-shirt « The Mighties » de Clémence Poésy pour Pablo
  • 14Dans le sac d
  • 15La chemise vraiment hawaïenne de Childish Gambino
  • 16L
  • 17Les tenues dailyrantes du week-end
  • 18La playlist du week-end
  • 19
  • 20La danse des vêtements de Harmony
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31