11h04 DailyELLE > Le blog de Sophie Fontanel > Jusqu’à quel âge montrer ses jambes ?
Le blog de Sophie Fontanel

Jusqu’à quel âge montrer ses jambes ?

FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • peut-on se faire belle sans s’endimancher?
  • 26 mars 2010: un petit talon peut-il faire la blague?
  • Où avoir un jardin enchanté ?
  • VENDREDI 3 JUILLET 2009

Blog SophieParfois, je prends des coups de vieux soudains, mais je vous rassure tout de suite je prends aussi beaucoup de coups de jeune. Et ne voyez aucun sous-entendu lubrique là-dessous. Une de mes grandes questions au sujet du temps qui passe, c’est de savoir si on peut montrer son corps quand il commence à vieillir, voire même, quand il a déjà hyper commencé à vieillir. J’ai toute une partie de moi qui me dit que oui, mais j’ai aussi parfois comme une sorte de honte à montrer aux autres ce qui n’est plus CE QU’IL ÉTAIT, comme on dit.

Ça me fait bizarre une femme en minijupe à partir d’un certain âge. Mais en revanche, j’adore la cuisse qui surgit par surprise, quel que soit l’âge de la femme en question. Il me semble que l’érotisme, plus le temps passe, est une question d’accidents, une passionnante question d’accidents. À la peau lisse des cuisses, le temps fait quelques affronts. Ces affronts sont érotiques. J’en suis sûre. C’est juste que nous devons changer notre imbécile manière de voir. Ce qui est si difficile. Là, sur la photo, je porte une jupe à plis, jaune pâle, un vieux truc de chez Prada qui a traversé les saisons, et parfois la souplesse même du tissu fait que mon corps prend le dessus sur la jupe, si je puis dire. C’est dans ces moments que je prends confiance. Je doute et en même temps je danse de confiance.

Fonelle d’Or décerné ce jour à Eurydice qui devine que c’est moi qui ai écrit un truc sans même avoir vu la signature !

À mardi les adorés…

Fonelle

 

Ps. Patou, des amis à moi qui bossent dans la mode, ils se sont mariés à la Villa Médicis.

Ps2. Oursine, c’étaient des amis gays.

Ps3. Dom, il ne faut jamais être sur son 31, ça c’est sûr. Le 36 est bien.

Ps4 Cécilie, ah Deneuve… jamais un mot de traviole.

Ps5. Thiphaine, comme j’aime le mot « casque d’or ».

 

 

16

Dans la rubrique Le blog de Sophie Fontanel
FacebookPinterestTwitterShare

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oui Non


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

27 réponses à Jusqu’à quel âge montrer ses jambes ?

  • cerise

    Souvenirs d’été: j’allais à la plage en vélo, en petites robes genre fermière, au genou et boutonnées; naturellement, la robette s’ouvrait et dévoilait un genou voire un morceau de cuisse: klaxonnages et compliments masculins sur tout le chemin.
    Arrivée sur la plage, où le topless régnait encore, ainsi que le string: tout le monde, mâles et femelles, était calme, placide, plus de drague, à part un ou deux regards coulés paresseux.
    En somme le petit pan de robe qui volète au vent, la silhouette qui file à bicyclette et le triangle de peau entraperçu enthousiasmaient bien plus ces messieurs que toute la chair nue étalée librement…
    Vive le furtif!

  • Patou

    C’est vrai que c’est très touchant tous ces petits morceaux de puzzle de toi.

  • Tiphaine

    Jusqu’à ce que l’on ait plus envie! Et c’est souvent trop tôt, nous sommes dures avec nous mêmes !

  • Lafeeclochette

    C’est toujours pareil,juste une question de ..feeling,(rigolo,mon écran a affiché..peeling!!)le privilège de l’âge,c’est d’enfin s’assumer telle qu’on est,d’avoir plus confiance en soi,en ses goûts et surtout d’aimer la vie,les autres,la mode,et d’avoir le geste assuré,naturel,assumé..nous ,les moins jeunes,nous avons aussi le droit de nous tromper,même de longueur de jupe,le principal étant de rester vraie et de savoir ce que l’on veut,et quelle image on veut donner aux autres.Un coup de vent qui soulève une jupe midi,ou un croisement de jambes,c’est plus érotique qu’une vulgaire mini sur laquelle on va passer son temps à tirer,en étant mal à l’aise..

  • laprincesseaupetitpoids

    Ah non ..pas de mini passé un âge certain..même Inès le dit…

  • Monica

    Sophie, quand tu montres un bout de toi, c’est toujours très joli. Je me dis pourquoi ne pas être parfaite par petits bouts, à défaut de l’être tout entière? Nous avons toutes des petits bouts de nous qui sont très bien, ça devrait nous rendre bienveillantes pour le reste. Il m’est arrivé quelque chose d’assez chouette il y a quelques semaines. Quand je suis avec mes filles, je suis habituée à ce que le regard des hommes soit posé sur elles et pas sur moi, ça ne me fait ni chaud ni froid de devenir invisible, moi aussi je les trouve irresistibles. Pourtant, il n’y a pas longtemps, avec une de mes filles juste à côté de moi, un homme m’a fait un compliment appuyé et ne m’a pas quittée des yeux. Moi, et mes quelques rides, mes quelques cheveux blancs, mes quelques kilos en trop, à côté de ma fille de 23 ans, belle comme le jour. Certains hommes regardent autrement, faisons leur confiance. N’ayons pas trop peur de ce que nous sommes, un peu d’assurance rend belle.

  • chantal

    peut-être moins une question d’âge que de l’état des dites jambes…

  • Anna

    Parfois les complexes font que les jambes ne sont jamais montrées.
    Il est douloureux de ne pas pouvoir seulement se poser cette question….

  • lilou

    Fonelle, vos jambes sont sublimes! Soyez sans crainte. Jusqu’à quand montrer les cuisses, c’est une autre question. J’aime la retenue qu’avaient ces anciennes générations avec les jupes juste à la bonne longueur. C’était chic. Mais vous êtes encore loin de ces questions, il vous reste du temps avant que le mini fasse vulgaire.

  • Thymcitron

    Je connais une dame de 92 ans qui porte l’été des robes légères dévoilant son décolleté, ses bras et ses jambes fripés. Devrait-elle se couvrir? Qu’offre-t-elle aux regards? Avait-t-elle la même facilité à dévoiler son corps quand elle avait cinquante ans? Y a -t-il une touche d’érotisme, que je ne percevrais pas?
    Je me suis posée ces questions bien des fois.
    La cinquantaine n’est-elle pas l’apprentissage de renoncement mais aussi de lâcher prise?
    Ce matin je suis allée travailler en combi short (mi-jolies cuisses un peu moins ferme qu’avant)
    avec sandales plates et jolie veste, sûre de moi. Des regards dans le métro m’ont déstabilisée, coup de vieux je doute! Mes collègues qui pourraient être mes filles
    m’ont trouvée jolie, coup de jeune !
    Equilibre fragile, mais délice de la sensation de pouvoir retenir le temps encore, encore un peu jusqu’au moment où ce ne sera plus possible!!!

  • anne à Ibiza

    Mon expérience de fille au soleil (jeune fille quinca): la cellulite est une question de muscles et non de graisse. Donc fitness à tout âge et à tout poids! Par contre, ce qu’il faut éviter avec l’âge, c’est le tout moulant. Une petite robe courte pas trop ajustée, voire ample, sur jambes fermes et musclées, je dis oui (un dermato vous enlève les veinules en moins de deux)! Un short à moitié couvert par une tunique ou grande chemise, je dis oui! Une minijupe, je dis… non, je ne sais pas pourquoi, mais c’est non!

  • alexa

    En lisant ces lignes, j’ai tout de suite pensé à Vivienne Westwood qui montre ses jambes, ses bras et autres avec une évidence et une élégance que je lui envie!!!l

  • isis de paname

    Disons que dès que dame cuisse est cellulitée (et ce à tous les âges #fucklacellulite), une mini jupe n’est guère belle et même à 20 ans….
    Il faut juste avoir été gâtée par dame nature…
    Perso à 42 ans je dis oui aux jupes midi…. cela permet de laisser deviner aux hommes si la cuisse de la gente dame est cellulitée ou pas…..
    Laissons l’imagination de la gente masculine bosser !
    Mince alors !!!
    Isis
    Ps : ta jupe est superbe.. la marque ???? J’adore cette matière dont j’ai oublié le nom (alzheimer me guette)

  • Anesidora

    Et les bras ?
    Et la tête ? Alouette
    Ceux qui font la mode pourraient ajouter quelques cm de tissus à leurs collections estivales
    Pour aller à la plage, je m’autorise (à nouveau) le short boy friend – je gagne un peu de tissu sur la cuisse – pour les robes ou les jupes à porter jambes nues je prends 1 taille au-dessus pour gagner en longueur et garder une allure souple

  • lilou@anne

    Fonelle, vos jambes sont sublimes! Soyez sans crainte. Jusqu’à quand montrer les cuisses, c’est une autre question. J’aime la retenue qu’avaient ces anciennes générations avec les jupes juste à la bonne longueur. C’était chic. Mais vous êtes encore loin de ces questions, il vous reste du temps avant que le mini fasse vulgaire.

  • Dr AGAB

    les mini jupes j’ai renoncé ! Mais j’aime bien ce que l’on appelait autrefois les « bermudas » et que l’on appelle plus parce qu’on ne trouve plus que des shorts ! Parfois je trouve des shorts un peu longs et j’achète. Mais, les mettre dans la campagne de mes week-end, oui, mais sur la moquette de mon bureau ??? je m’interroge encore… Ma cousine, de 11 ans plus jeune que moi, m’a injecté une dose max de boost en me disant  » tu as des jambes intemporelles et le short est joli ». je porte le short (rose saumon quand même), aujourd’hui au travail, la tête haute et la cuisse un peu molle, mais intemporelle. Merci Cousine.

  • bruce

    Je ne suis pas une porteuse d’escarpins, ni même de jupes, ou si peu.
    Et pourtant ce billet me rappelle « L’Homme qui aimait les femmes », de Truffaut, avec le merveilleux Charles Denner, et son idée que les jambes des femmes sont les compas qui arpentent le monde (ma mémoire lui rend-elle justice ?)
    Ce film rythmé par le bruit des talons sur le macadam, par l’oscillation des jupes… Et sans âge.

  • Virg'

    J’ai vu Laetitia Casta hier (on est ds la mm coin de Paris) en short jaune d’or, très fine, très jolie et avec une légère cellulite sur l’arrière des jambes, cela m’a émue tellement cette fille des magazines était belle mais humaine, cela me l’a rendu immédiatement encore plus magnifique. Je remercie toutes ces jeunes filles et moins jeunes qui sortent en short dans Paris alors qu’elles n’ont pas des jambes magnifiques (moi mm ado je n’aurais jamais osé en ville), cette liberté de dire démerde-toi avec ton regard moi mes cuisses prennent l’air !

  • may en avril

    Ah, la concordance des posts de Sophie et de l’air du temps ! Ce sujet était débattu au bureau ce matin. Parfois, je porte des jupes courtes qui sont depuis longtemps dans mon placard. Et quand j’arrive au bureau, mes collègues plus jeunes, autour de 30 ans, pourtant aimantes et bienveillantes me rappellent à l’ordre. Elles n’aiment pas que je sorte du cadre, de l’idée qu’elles se font de la tenue convenable pour une femme de plus de 45 ans (ou peut-être que je suis vraiment moche avec cette jupe mais qu’on n’ose pas me le dire ?). Je me souviens pourtant d’une amie peintre, Hélène, qui vivait à Tribeca, New York dans les années 85 et qui, à 50 ans, portait un short en cuir avec des escarpins. Elle était superbe. Et si c’était une question d’allure, d’audace et d’assurance, comme d’habitude? Quand on en manque, l’idée de l’accident, coup de vent ou montée d’escalier, où le corps prend le dessus, est réconfortante.

  • Carine F

    C’est Gainsbourg qui disait , la seule différence entre la beauté et la laideur : c’est que la laideur reste. C’est un peu exagéré mais sur le fond…
    Le temps fait son oeuvre et la beauté s’efface un peu, mais je préfére un corps moins ferme et « bien porté » à un corps ferme qui n’est pas assumé.
    et puis il faut voir le bon coté des choses , on voit moins la cellulite des cuisses quand elles commencent à fripper ….
    Pour le reste c’est comme pour les cheveux longs chère Fonelle , il faut montrer ce que l’on a envie de montrer , sans se soucier du quand dira t’on . Parcequ’au final c’est beau les cheveux longs quelque soit l’âge, c’est juste plus cher chez le coiffeur .

  • gaelle

    Comment se fait-il que tu me touches toujours si juste ! :)

  • Marion

    … Et puis, j’oubliais, il y avait la patronne de la boutique de cadeaux, celle qui se voyait « bonifier avec l’âge »… Alors finir en grand cru plutôt qu’en viande crue? Ah Oui!

  • Murielle

    Depuis deux ans, je ne mets plus de jupe en été car je n’ose plus montrer mes jambes nues.
    Avec l’âge, on voit trop des petites veinules et quelques petites veines….
    Par contre l’hiver je mets régulièrement de jupes longueur mi-cuisse ou juste au dessus du genou mais avec collants opaques.

  • marga

    des « affronts erotiques »…
    et oui!, moi aussi ce sont tes mots qui me poussent au tutoiement.

  • Marion

    Bonne question… cru(ell)e question… Quand j’avais 16 ans, j’ai dis à ma mère, qui enfilait des souliers rouges à talon et bout pointu « pfff, c’est pour les quadra qui veulent encore séduire! » (crétine de fille, vraiment! Disons qu’à l’adolescence c’est parfois difficile d’assumer la séduction d’une mère). Plus tard, étudiante, j’avais un job dans un magasin de cadeaux et une dame « d’un âge mûr » comme on dit, hésitait entre différents bijoux. Il y avait un collier qui aurait pu lui aller particulièrement bien, et je le lui ai dit. Elle m’a répondu : « A mon âge, il vaut mieux ne pas attirer l’attention sur certaines parties du corps ». Et elle portait effectivement un col roulé. Une autre de mon entourage ne veut jamais être prise en photo à moins de quelques mètres. Ma grand-mère, elle, proclame souvent : « on ne peut pas être et avoir été », ou alors : « à partir d’un certain âge, il faut surtout penser à ne pas déplaire… » … moi ça me donne envie de pleurer. En fait j’ai l’impression que tout cette histoire de peau, lisse, fripée, douce, tachée, ça dépend surtout de qui regarde les jambes. J’ai mes défauts, mais quand mon homme me regarde, je me sens belle (rhoo, ça sonne chabada, mais je vous assure que c’est vrai). Quand il pose ses mains sur moi j’ai subitement l’âge de notre première fois, ça ne s’explique pas. Si vous le pouvez, regardez-vous avec tendresse, mesdames, à tous âges, vous êtes bien plus belles que vous ne le pensez.

  • Aloÿse

    Je crois que parfois notre corps (comme le reste) a l’âge que l’on veut bien lui donner. Tes jambes me semblent plus jeunes que les miennes alors que j’hésite à te vouvoyer. Mais tes mots me poussent au tutoiement.

  • Claire

    eh oui, je me pose les mêmes questions avec le retour des beaux jours… J’habite au bord de la mer alors je vais attendre d’avoir les jambes un peu bronzées. En plus cette année je suis ravie de la longueur des jupes midi ! 1000 bises !!

  • 1L
  • 2L
  • 3Le sac à dos Courrèges pour Eastpak
  • 4La playlist du week-end
  • 5
  • 6Karl au pays de Sissi l
  • 7Le radiocassette de l
  • 8La transparence de la veste Avoc
  • 9Le concours de Colette pour gagner des Timberland rouges
  • 10La collaboration entre Olympia Le-Tan et Caviar Kaspia
  • 11La playlist du week-end
  • 12
  • 13Le T-shirt « The Mighties » de Clémence Poésy pour Pablo
  • 14Dans le sac d
  • 15La chemise vraiment hawaïenne de Childish Gambino
  • 16L
  • 17Les tenues dailyrantes du week-end
  • 18La playlist du week-end
  • 19
  • 20L
  • 21Le trench fantomatique de Monographie
  • 22Le concept futé de l
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31