11h08 DailyELLE > Le blog de Sophie Fontanel > La sauvette?
FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • hein? que dit le corps?
  • qui sait jouer “achat perché”?
  • 6 janvier 2010: les soldes sont-elles dangereuses ou seulement taquines?
  • 11 mars 2010: une semaine de défilés donne-t-elle envie de s’habiller mieux?

J’ai assisté cet après-midi à une scène presque de cinéma dans les jardins des Tuileries, où je passe mon temps, car je m’en vais habiter devant dans deux semaines: je marchais au soleil quand j’ai entendu un grand bruit très doux dans mon dos, immense son comme d’un orchestre, et même d’un orchestre de castagnettes, en fait. C’était sublime ce bruit et d’autres gens comme moi se tournaient, étonnés.

Et vous savez ce que c’était, ce bruit? C’était une trentaine de vendeurs à la sauvette qui couraient dans le même sens pour échapper à la police. Et cette musique, c’étaient toutes leurs tours Eiffel en métal qui s’entrechoquaient dans leur course. C’était quelque chose qui, en réalité, serre le cœur. Je suis heureuse d’avoir les yeux ouverts, et de voir le monde dans tous ses aspects, sans jamais rien juger.

Fonelle d’Or décerné ce jour à Isa du Moun, qui dit avec une telle pertinence que la musique dans l’iPod, ça sert à écouter les chansons où les hommes parlent comme ils ne parlent pas dans la vie, si je résume bien.

À mercredi, les adorés (après le pont, même si le daily est là lundi),

Sophiefonelle

Ps1. Cécile, il faut arrêter d’avoir peur de me perdre, je suis là. Et même s’il y a des jours où je serai trop fatiguée pour poster, je ne compte pas du tout arrêter ce blog. Pas du tout.

Ps2. Greenhair, la poésie, elle était dans ce jardin, aussi étrange que ça puisse paraître.

Ps3. Marion, j’ai croisé tant de gens dans ma vie sans oser leur dire bonjour.

Ps4. San, se promener « avec dans les oreilles la bande son de la prochaine rencontre », j’aime bien ta façon de penser.

Ps5. Sunny Side, le souvenir que tu as de moi est très beau. Mais qui était donc cet homme…?

0
Dans la rubrique Le blog de Sophie Fontanel
FacebookPinterestTwitterShare

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oui Non


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

36 réponses à La sauvette?

  • prada

    You can be sure to buy only authentic prada, prada shipped directly from Italy with the manufacturer’s authenticity card and with an elegant dust bagThis delightful alternative to a traditional prada purse incorporates the classic Damier design into a modern package sac prada.

  • maisquelbeautemps

    Je viens de lire d’une seule traite tous les post et tous les commentaires du DailyElle et m’apprêtais, feu aux doigts, à partager un sentiment quant aux divers sons (et même silences) de cloches…
    mais finalement, j’ai l’impression que cet article en fait une bien plus belle métaphore que ce que je ne saurais écrire.
    alors juste : chapeau bas l’énergie nécessaire à une telle volonté d’innover!

  • christophe

    vous déménagez à coté des tuileries ?
    mais on était méga habitués à votre « home sweet home »… la moquette blanche qui avait remplacé la moquette orange de casimir entre autres…
    vous allez vivre avec vue sur le décor magnifique de « sublime amour », ça prête à l’inspiration comme décor !
    bon courage pour le déménagement…!

  • jicky

    @nanette: il me semble que Sophie, avec son art d’écrivain très subtil, décrit très bien justement la « poésie » de toutes ces tours Eiffel qui s’enfuient (d’ailleurs sans doute les perçoit-elle, d’abord, en leur tournant le dos) et qui est justement quelque chose qui « serre le coeur ». La réalité, même triste, peut aussi être belle et donc paradoxale… Je ne vois pas ce qu’il y a de « parisien » dans la description de Sophie Fontanel. En revanche, je crois dur comme fer en effet que le « Parisien » (au même titre que le Londonien ou le New-yorkais je présume), habitué à voir tant de choses étranges dans notre belle capitale (je le sais, j’y ai vécu 10 ans et je sais ce que ça peut apporter de changement dans la façon de REGARDER le monde alentour – depuis je ne regarde plus le monde pareil d’ailleurs..) regarde peut-être le monde différemment, oui…

  • Colombe Linotte

    Je rêverais de voir un orchestre philharmonique de castagnettes jouer le boléro de Ravel. Clac, claclaclaclac, clac clac.

  • Nanette

    Décidément je me fais vraiment l’effet de la provinciale bornée: je ne comprends rien à la poésie parisienne.
    Comment ce bruit peut rester doux et beau dans ton souvenir après avoir compris à quoi il correspondait?
    Je ne juge pas, je ne comprends pas.
    J’ai déjà vu des scènes de fuites de vendeurs à la sauvette et ça m’a terrifié.
    Peut être n’en n’ai-je pas assez vu?

  • Dom

    la 6ème définition du mot HORDE dans Wikipedia nous apprend qu’une horde est un « groupe de personnes indisciplinées ».
    voilà
    je pense que les comms de ces derniers jours sont forts, à l’échelle de ce qui nous lie toutes et tous ici
    c’est bien de dire les choses, un ressenti n’est pas égoïste, il permet d’échanger, de comprendre, d’évoluer, de se faire connaître par l’autre, et de le reconnaître

    bizettes, Dom

  • Isabelle

    Sophie a un petit scarabée d’or dans la tête, et je partage un peu le sentiment d’Isis, ne faisant pas « partie » à proprement parler de la horde, mais c’est quoi une horde? N’est-ce pas d’abord une horde sauvage prête à chevaucher de nouvelles contrées, Une chevauchée fantastique, comme dans le western de John Ford. Soyons un peu des cowboys les filles, ne nous crêpons pas le chignon pour une fois…Quoi que, c’est cool parfois…

  • Josepha

    Chère Sophie Fonelle,
    J’ai vécu la même scène il y a quelques mois, le bruissement, la vague qui monte. Ce qui me marque encore aujourd’hui c’est la peur, la terreur même que j’ai vue dans les yeux de ces personnes qui couraient.
    C’est important de garder les yeux ouverts et le coeur aussi, comme toi.
    Kus en cheers,
    Josepha

  • La Meuh

    Trois petites tours et puis s’en vont !
    Bon grand weekend à tous

  • Anne à Ibiza

    « la sauvette », quel joli mot pour un instant de poésie urbaine! Comme une caresse volée au mercantilisme ambiant. C’est si rare les citadins qui savent rester avec les sens aux aguets. Cà me touche.

  • ginger

    ne pas juger, ne pas juger: c’est mon aspiration. accompagné de: évalue tout et retient ce que tu aimes.

  • Anne chic and geek

    Tu vas habiter aux Tuileries ???!!!???
    Quelle chance, quel bonheur, quel rêve…
    Tu seras au centre du Monde, et je trouve que c’est une place qui te va très bien (si !) ;)
    Tu auras des anecdotes croustillantes quotidiennes à nous raconter de là où tout se joue (pardon, je suis en train de relire la Reine Margot et le Louvre en est le décor, ainsi que toutes ces petites rues alentour…).
    Celle du jour (l’anecdote) est un bonheur, un sourire de plus que tu m’offres. Cette dernière semaine en fut emplie.
    Et puisqu’on est dans le sujet… j’offre justement des bagues à la sauvette aujourd’hui sur mon blog… figure-toi qu’elles sont en bois, donc même la thématique Nature est respectée, c’est pourquoi je me permets de le dire, allez je le crie : CONCOURS SUR CHIC&GEEK !
    Et je file, pas fière, poursuivie par la milice du dailyElle.
    Des bisous soufflés dans ma course folle.
    Anne

  • sabcestbien

    ah le gling gling des tours Eiffel…, c’est bien plus poétique que celui des chaines en or !

    faudrait que je pic nique plus souvent aux tuileries… surtout que je bosse à Opéra…
    mais mon rat de patron contingente nos horaires de ripailles, le chien !

    dès qu’il ne pleut plus, je m’échappe un midi…

  • Murielle

    Moi je me sens bien ici aussi, j’y suis j’y reste
    Je trouve que son équipe a la même façon de voir les choses et le même ton que Fonelle.
    Mais je comprends aussi celles qui se sentent un peu perdues, c’est pour ca que plus bas je donnais le mode d’emploi pour que celles qui ne sont intéressées que par le blog puisse y accéder directement

  • mina

    c’est drôle, il suffit de passer deux minutes sur le daily elle pour se rendre compte qu’il y a du fonelle partout partout.
    Elles sont douées les chroniqueuses, c’est un cadeau inespéré.
    On avait un merveilleux post par jour, là on en a des dizaines !
    pourquoi se plaindre que le format ait changé?

  • Isis de paname

    @lilou, mais je ne voulais pas être méchante…. je voulais juste que l’on respecte le travail de dingue qui se cache derrière le daily !
    Et qui parle de censure ?
    Pas du tout… je me disais juste qu’il faut accepter les nouveautés. Et que si vous aimez autant Fonelle acceptez son nouveau projet… c’est cela aimer l’autre !

  • lilou

    Ouhla! C’est quoi toute cette recension de posts, un blâme? De quel droit se permettre de juger « idiotes » les remarques des autres? On pourrait alors vous rétorquer la même chose. Chacun est libre d’exprimer son point de vue, sans entraîner ce genre de critique et de jugement en retour. Il n’y a ni prière, ni remarque idiote, mais l’expression libre de points de vue, c’est tout. Dommage franchement. C’est presque de la censure! Où va-t-on, en effet!

  • Isa du moun

    Merci pour mon premier Fonelle d’Or du Daily!
    Les Tuileries, ça l’air très beau, faudra que je monte à Paris un jour…

  • Jade

    Moi suis bien ici, je veux plus partir

  • Elbe

    Fonelle, je ne sais pas où tu trouves toute cette énergie, et ton équipe a l’air sensationnelle, bravo à toutes. Je me régale depuis une semaine.

  • Isis de paname

    BON SOYONS Sérieuse deux minutes..

    Ma plume me démange depuis qq temps… en lisant les commentaires critiques ou nostalgiques au sujet de l’ex blog de Fonelle.

    Je précise, je ne fais pas partie de la team de Sophie et du Daily, je suis journaliste mais dans une autre presse donc je n’ai aucun intérêt personnel à pousser ce coup de colère…

    Oui je suis en colère contre ces remarques relevées depuis le début du Daily Elle : je ne cite pas les noms…. voilà ce que j’ai pu relever…

    « Sophie, j’adore votre style, vos commentaires, votre humour, votre sensibilité ( vous l’ai-je déja dit ???…..), mais cette nouvele mouture de votre blog, je le dis : Franchement c’est pas possible !! Rendez-nous notre rendez vous quotidien avec l’intelligence et l’intimité !!
    Mobilisons-nous, la horde de Fonelle !! Sortons dans la rue avec des drapeaux ! ( je vous laisse le choix de la couleur …;) Au secours, ils sont devenus fous ! »

    « Sophie, je la reconnais, la poésie dans le jardin. Mais je suis très attachée à celle qui se trouve dans vos mots. »

    « Comment fais-tu Fonelle pour retrouver ta horde ? »

    « Partie en week end depuis jeudi dernier, je feuillette et découvre ce Daily ELLE depuis tout à l’heure, envahie par plein de vagues d’émotions… d’abord paniquée (où est Fonelle, où est la Horde), je me détends en arrivant dans le jardin où je vous retrouve toutes  »
    « Ah je vois que je ne suis pas la seule. J’aimais bien un post par jour, j’y allais le matin, et j’adorais le propos et les commentaires. Ce n’est plus du tout pareil. Ça a perdu son âme. »

    « @ : tout à fait d’accord, l’ordre inversé des posts n’est pas du tout participatif et c’était un vrai régal sur l’ancienne version de défiler les posts les uns après les autres. Une vraie lecture de haut en bas.
    Globalement l’idée est très sympa, pourquoi pas aller chercher la horde sur les différents sujets, mais visuellement cela manque de douceur…et c’est bien une chose dont nous avons besoin. »

    « Transat, Natou, Dom, Hirondelle , Lilou … : moi aussi, je me sens un peu perdue, et je n’accroche pas trop à l’esprit zapping de cette formule.
    Mais bon, je vais me donner encore 2 ou 3 semaines avant de prendre (ou non !) la décision de retirer ce site de mes favoris .
    Autre reproche, pour le moment, on a l’impression qu’on n’aura jamais de réponses à nos commentaires … Là encore, wait and see ?
    Et enfin, les commentaires en ordre chronologique inversé par rapport au blog de Fonelle n’incitent pas à un dialogue, un partage, un » ping-pong » je dirais , entre nous, les lectrices . Et ça, c’est peut-être ce qui me manque le plus .
    « en fait faut jouer à cache cache avec Fonelle pour pister le(s) poste(s) du jour… et se disperser avec nos commentaires… j’ai l’impression d’avoir perdu tous mes petits… et pour tout lire faut être à la retraite… bon, la zapette est l’outil du 21ème siècle, va falloir que je m’habitue »

    « Hélas, trois fois hélas, moi aussi je regrette un peu « la vraie vie de Fonelle », trop de pub, et plus assez d’âme… A moins que l’on s’habitue ..? »

    « Hé bien moi étant une hordeuse j’arrive pas a accrocher a cette nouvelle version que je trouve un peu impersonnelle , Je me sent un peu abandonnée , mais c’est peut etre juste moi ? »

    « Mais où est passée la horde, toutes ces biches ensauvagées et libres, ces cerfs audacieux, qui suivaient la Fonelle à travers bois ? Hou hou, loup y-es-tu? »

    Et je passe tout ce que j’ai pu lire sur twitter ou FB !!

    BREF, question : Qu’est ce que vous regrettez ? Le Blog de Fonelle ou l’omniprésence de la horde qui était au coeur des écrits de Fonelle ?

    Je trouve toutes ces critiques bien égoïstes !! Et si SOPHIE FONTANEL avait eu envie de voler enfin de ses propres AILES et de se détacher de Fonelle pour partir vers de nouveaux horizons ?
    C’est aussi une volonté de sa part non ?

    Peut être que cela la gavait de trouver un sujet différent tous les matins (je sais de quoi je parle c’est dur d’être inspirée tous les jours !), peut être qu’elle avait envie de bosser entourée d’une équipe.

    C’est cela que j’appelle GRANDIR !!!!

    Alors arrêtons ces remarques idiotes et ces prières à tous les saints dévoués pour que Fonelle revienne et s’occupe de sa horde comme avant et de ses petits poussins. J’ai l’impression de voir des enfants qui tapent du pied ! Mince il faut mûrir et penser à Sophie !!!

    Moi je suis contente de voir le Daily ! Sophie est rédacteur en chef et c’est chouette et je suis fière d’elle !

    BRAVO Sophie !

    PS : et en plus elle est super sympa car elle continue à vous poster tous les jours un long post avec un petit mot pour chacun et je pense que cela n’était pas prévu au départ !!!!!!! Alors pourquoi continuer à se plaindre ! Mince ! Et c’est quoi ces caprices !
    Soyez heureux (se) pour Sophie et son équipe !

    Isis
    (ps si vous voulez me répondre je suis sur twitter : @ isis de paname)

  • lilou

    c’est beau votre regard qui transcende tout, mais si j’étais vendeur à la sauvette, je ne suis pas sûre que j’apprécierais que les spectateurs involontaires de cette poursuite trouvent doux et poétique ce concert de cliquetis qui ne l’est pas vraiment.
    CHanceuse d’être bientôt du côté des Tuileries!!!!!

  • Virg'

    La beauté du sordide est parfois éclatante…ce bruit je l’ai déjà entendu et mes sensations ont (aussi) été mêlées; je ne crois qu’il faille se méprendre sur l’ambiguité de la phrase citée qui répond à celle de la scène, un bruit magique, une condition « in »humaine. Mais peut-être aussi est-ce « ma » façon de ne pas juger…

  • Murielle

    Pour les filles qui ne voudraient voir que le blog de Fonelle sans devoir chercher, il suffit d’aller cliquer directement sur « le blog de Fonelle » dans la liste des rubriques qui se trouve en haut en dessous du logo du site

  • San

    Ne pas juger, c’est quand même ça le plus dur.
    Moi j’essaie, j’essaie tout le temps mais j’ai des tas de progrès à faire.
    C’est aussi ça que je viens chercher ici, cette façon qu’a Sophie de tout accueillir et tout rendre beau. Parce que sinon, on se rend la vie tellement triste.

  • Sunny Side

    Tu passes rive droite près des librairies Whsmith et Galignani ? Je rêve d’y être enfermée si je pouvais pour découvrir leurs merveilles et lire toute la nuit … ou seras-tu côté Pont Royal ? Je ne sais qui était cet homme, mais ce geste d’ouverture, de partage si fugace et vos sourires m’ont scotchée. Cette course poursuite des hommes Tour eiffel est parfois atroce, j’ai assisté à un tabassage tellement injuste, tellement pervers et méchant, j’étais terriblement choquée ils les avaient allongés au milieu de la rue, leur mettaient les gaz lacrimo ds les yeux , ils étaient sans défense et je n’ose pas imaginer ce qu’ils font une fois enfermés ds le camion. Inhumain !!!

  • Murielle

    Je suis entièrement d’accord avec ton Fonelle d’or du jour, c’est tellement vrai.
    Ca me fait penser aussi à une chanson de Diane Telle qui s’appelait « Si j’étais un homme », elle décrivait trés bien ce qu’en attendait d’eux…
    Ca doit être agréable de vivre devant ce jardin des tuilleries

  • mina

    grande fan de ta prose, je le suis moins de cette phrase « Je suis heureuse d’avoir les yeux ouverts, et de voir le monde dans tous ses aspects, sans jamais rien juger. »

    Peut-être que je n’en capte pas toute la teneur, mais j’ai du mal à voir le lien avec les yeux ouverts et le monde qu’on ne juge.

    Ce devait être une scène triste, où un tas de tristesses s’entrechoquaient les unes aux autres, et tous les gens qu’étaient là ont entendu et vu la même chose. On a tous bien sur notre imaginaire et il nous emporte dans des endroits imprévus ( le tien est d’ailleurs exquis), mais ramener à soi, de cette façon, une telle scène, ça me met un peu mal à l’aise j’avoue….

    Maintenant j’ai ptet pas compris comme il l’aurait fallu ;)

  • Isis de paname

    Ben moi je trouve cela triste…
    L’ambiance dans laquelle Paris se plonge (et la France) en ce moment me fiche les boules. Et tout ceci ce n’est pas du tout modesque, ni burlesque mais « flippeste » (de flippant, ben oui à bien un président candidat qui invente des mots !).
    J’en ai presque honte d’avoir comme couleur préférée le bleu marine !

    Isis

    Ps : Sophie c’est un beau choix de quartier … je ne vis pas loin et c’est top… par contre c’est pas bon pour le porte monnaie car il y a des tueries de boutiques ;)

  • Ode

    Donne-moi ta main, camarade. Toi qui vient d’un pays. Où les hommes sont beaux.
    Donne-moi ta main, camarade. J’ai cinq doigts moi aussi.
    On peut se croire égaux.

  • Solexine

    Quelle chance d’aller habiter en face du Jardin des Tuileries…là où on voit que le zinc des toits de Paris se confond souvent exactement avec le ciel. Dans mon quartier aussi il y a beaucoup de vendeurs à la sauvette (au dessus de Barbès), mais quand ils sont délogés par la police c’est beaucoup moins poètique, parce qu’il n’y a pas de place sur le trottoir et qu’ils te bousculent et te donnent des coups de cartons en essayant de s’échapper en courant au milieu des dealers et des toxicos ! ;-D

  • alexa

    Avec les boules Quies, tu n’aurais pas entendu les Tours Eiffel…

  • Leanna

    Sophie, j’adore votre style, vos commentaires, votre humour, votre sensibilité ( vous l’ai-je déja dit ???…..), mais cette nouvele mouture de votre blog, je le dis : Franchement c’est pas possible !! Rendez-nous notre rendez vous quotidien avec l’intelligence et l’intimité !!
    Mobilisons-nous, la horde de Fonelle !! Sortons dans la rue avec des drapeaux ! ( je vous laisse le choix de la couleur …;) Au secours, ils sont devenus fous !

  • Chris

    Je les entends tintinnabuler les tours Eiffel qui s’entrechoquent au rythme du pas de course des vendeurs, pas assourdi par le sable des Tuileries… Quelle musique !

  • Greenhair

    Sophie, je la reconnais, la poésie dans le jardin. Mais je suis très attachée à celle qui se trouve dans vos mots.

  • 1La mort d
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30