11h00 DailyELLE > Le blog de Sophie Fontanel > Eh, Lauren Hutton, mon amie, es-tu là ?
Le blog de Sophie Fontanel

Eh, Lauren Hutton, mon amie, es-tu là ?

FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • comment avoir à un prix raisonnable une profondeur de couleur?
  • 15 octobre 2009: une salopette ferait-elle marrer même sur à Anna Wintour?
  • 3 novembre 2009: qui se souvient de Rosemary McGrotha?
  • JEUDI 11 OCTOBRE

bob en jean de lauren hutton chez 45 RPM 2012

J’ai vu le chapeau dans la vitrine. Je suis entrée. J’ai essayé le chapeau. J’ai regardé le prix du chapeau. Une amie, à côté de moi, a dit que le chapeau était trop cher. L’amie a dit que le chapeau n’était qu’en jean. J’ai reposé le chapeau. La nuit, j’ai rêvé du chapeau. Le matin, c’était un dimanche, je suis repassée devant la boutique, j’ai mis mes mains sur la grande vitrine et j’ai regardé le chapeau, comme le chat la mouche. Le lundi, j’ai acheté le chapeau. Et…

… c’est seulement en rentrant chez moi que j’ai compris. Je n’avais pas acheté un chapeau, j’avais acheté Lauren Hutton. Pour ceux qui ne connaissent pas : Lauren Hutton est un mannequin des années 70-80. Elle portait continuellement, comme ici, des bobs en jean. Elle était et est encore d’une élégance défiant tout ce qu’on peut imaginer. Son image est entrée dans mon esprit aussi fort que la voix de Leonard Cohen, c’est dire. Je juge magie + providence de pouvoir, par un seul accessoire, attraper l’essence d’un rêve. Ma façon d’être, si personnelle au fond, est une addition de projections, d’âmes que je touche comme sur un écran tactile et qui m’entrent dans le corps. Un vêtement n’est qu’une chose à quoi on pense, mais du coup, c’est immense.

Fonelle d’Or décerné ce jour à Isa du Moun qui dit qu’il ne faut pas confondre « libre et seule ».

À mardi prochain, les adorés…

Fonelle

Chapeau 45rpm.

Ps. Anouita, j’aime que tu m’appelles Louve Fonelle !

Ps2. Carole, je sais que c’est aussi une force de ne pas tout faire « tousseule », tu sais.

Ps3. Cotonnière, la liberté de destin, comme tu dis, oh ça résonne… La semaine dernière, à l’île Maurice, ce jeune homme de 23 ans qui n’avait pas pu épouser la femme qu’il aimait car il était musulman et elle, hindoue.

Ps4. La féeclochette, l’OVNI c’est souvent le Love-nid…

Ps5. Virg’, tant d’occasions de hurler comme une louve, oui.

0
Dans la rubrique Le blog de Sophie Fontanel
FacebookPinterestTwitterShare

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oui Non


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

39 réponses à Eh, Lauren Hutton, mon amie, es-tu là ?

  • Eugénie

    Le premier paragraphe est à peu près l’histoire de ma vie. Certaines pièces m’obsèdent tant qu’en les reposant, je sais déjà que je reviendrai les chercher. Vous avez raison, la mode est plus profonde qu’une jolie robe, et vous venez d’expliquer pourquoi.

  • Solexine

    Je dirais que, question minceur, stature et élégance, tout y est : Sophie F. est la version bleu-marine de Lauren Hutton -qui était plutôt blonde et camel ! Ne manquent peut-être que les dents du bonheur ;-) (elle devait être très heureuse, alors…)

  • Aaron

    Oui, en plus d’être un objet de collection, il est joli ce chapeau ! Et je suis aussi tout à fait d’accord avec Isa, libre et seul ce n’est pas la même chose ! c’est un peu comme une fatalité et un choix !

  • kate

    J’ai deja eu cette impression de m’habiller comme j’aurai voulu m’habiller à une certaine période et que ne l’ayant pas fait, parce que n’ayant pas pu le faire, la frustation se résolvait , décallée dans le temps, a ma surprise, probablement parce que la mode est souvent un éternel recommencement

  • Tiphaine

    Avoir et être

  • Milady

    S’il y a un goliotte d’or, il est pour moi…
    Je viens de réaliser que le rond rouge sur la photo de Barbara, c’était pour cacher une cigarette… et prise d’un doute (de plus en plus cruche) j’ai quand même vérifié la photo d’origine…

  • Patou

    Mon iPad m’a rebaptisée Patoi. Et m’a fait faire une faute d’orthographe.

  • icimilan

    j’ai pas acheté un manteau blanc, y a quelques années. j’ai pas s’il faisait laureen hutton, mais quand meme, il était beau. mais beau.

  • Patoi

    J’ai un jour acheté une robe Prada. Soldée à moitié prix : le magasin fermait car les propriétaires partaient à la retraite. C’est une robe noire, en tissu très technique, avec deux grandes poches plaquées devant. Quand je l’ai achetée, je savais que c’était pour toucher l’âme de Miuccia. Et quand je l’a porte, je me sens proche d’elle, comme si elle était une amie. C’est fou comme un vêtement peut inspirer des sentiments.

  • lilou

    Fonelle, il nous faut la photo avec le chapeau sur la tête, pas devant!
    C,est un peu grand pour un bob, non? C’est presque une capeline on dirait.
    Trouver le bon bob, c’est une quête sans fin. Tout est question de proportion. J’en avais 2, dont un de MONOP dont la coupe était juste parfaite, perdus à Philly, puis à NY, depuis j’en ai acheté un sur un marché, coupe nulle, mais ça dépanne les jours de mauvais temps, faute de mieux. J’ai arrêté de chercher, les beaux bobs chez les chapeliers coûtent trop cher.
    PS: pour vos bagues, j’ai fait pareil! vous m’avez donné l’idée d’en superposer deux, joli!

  • Sabcestbien

    pourquoi s’assoir sur ses envies,
    on va pas s’enterrer avec notre argent ?

  • Milady

    Hum… la vampirisation par le chapeau…

  • Val de Bruxelles

    Aahh Lauren Hutton …
    Aahh les chapeaux (aujourd’hui j’ai mis mon Borsalino gris pour me protéger de la neige qui tombe).
    Le tien est parfait oui j’aime beaucoup et aussi ça fait plaisir de voir qu’à Paris il n’a pas l’air de faire si froid qu’à Bruxelles (ou alors tu as un Damart sous la chemise ;-)

  • hirondelle35

    Sophie, si l’idée d’écrire un livre sur la mode, le style, l’amour du vêtement te traverse l’esprit, si tu l’écris, je me rue pour l’acheter. Je t’en fais le serment.

  • Laetitia

    … Oh et Isa du Moun, merci pour ta phrase « il ne faut pas confondre libre et seule ». Je la garde précieusement. C’est tellement justement ma vie en ce moment, et toi tu mets les mots dessus.

  • Laetitia

    C’est exactement là que se trouve mon amour pour les vêtements : la force qu’ils nous donnent, la magie avec laquelle ils nous font devenir celle que l’on veut être. Et celle que l’on est, en somme. Même si ça n’est que notre imagination, que nos propres yeux, que nos propres images; quand on réussi à les exprimer à travers nos vêtements, on a confiance, on rayonne.
    (note pour plus tard, à l’attention de mon banquier dépassé par mon amour pour Zara : « Je ne dépense pas, je rayonne moi monsieur ! »)

  • Tiphaine

    J aime l’idée qu un accessoire nous attache à l idée que l on se fait d’une personne.

  • so

    Une capeline c’est un piège à garçons !
    Façon Lauren Hutton ou David hamilton, ça sublime une femme.
    Je m’émerveille toujours autant devant les photos de Renée Perle qui jouait de la capeline comme pas deux !
    Sophie, votre tenue est très chic mais… vos bagues , bon sang, encore plus !

  • Carole

    Oui chère Fonelle…je sais que tu sais…tu penses bien!
    Alors toi aussi, comme moi, quand tu vois un objet du désir, tu n’arrives pas à l’enfouir pour simplement l’oublier. Hum, intéressant, très intéressant. Je me sens moins seule tout d’un coup! Et évidemment c’est encore pire quand quelqu’un essaie de me dissuader de cet achat. Et non ce n’est pas par esprit de contradiction que je finis irrémédiablement par céder à mon envie, c’est juste une question de paix avec moi-même après mes pérégrinations nocturnes à me rêver en possession de cet objet…alors, l’esprit léger, je repars de la boutique, avec un air de chat ayant bu son petit bol de lait sucré. Et quand cet achat nous rappelle quelqu’un que l’on admire, nous rapproche de cette personne, nous donne l’illusion que nous la touchons du doigt, c’est jubilatoire…
    Fonelle, ta silhouette gracile n’a rien à envier à celle de la grande Lauren…non, c’est moi qui t’envie soudainement, et j’aurai beau désirer avoir la même toute la nuit, il me faudra attendre un peu plus longtemps que demain matin pour l’obtenir… À moins que la pensée magique ne fonctionne en ces temps de fête?

  • lialia

    Je ne peux m’empêcher d’admirer cette magnifique bague!
    N’est pas Hutton qui souhaite, Fonelle bravo!

  • julia

    En parlant de chapeau j’ai eu le même réaction en essayant une immense capeline magnifique et assez chère dans le plus ancien chapelier d’Avignon : Mouret.,
    Je l’ai trouvé trop chère et elle m’a poursuivie à travers la pensée tout au long de mes courses et je suis revenue avant la fermeture du déjeuner et je me la suis appropriée, et je ne le regrette toujours pas,
    J’achète le borsalino cette année…

  • ally

    J’ai cru que la photo, c’était une photo de Lauren Hutton… Très bel hommage, bravo.

  • Cotonnière

    Ouah ! Quel style sur la photo ! Rien à ajouter.

  • Sabcestbien

    C’est drole de parler de nos madeleines de Proust personnelles.
    c’est le cadeau un peu perso que je voulais faire a mes parents pour ce noel.
    pour moi mon pere m’a légué des souvernirs perso et en font partis les chocolats Autrichiens Mozart. Je me décarcasse pour lui en trouver sans aller jusque là bas.
    ma mère elle m’ a donné l’amour des papéteries et de la colle blanche Cléopatre.

    toi Lauren t’a légué sa tete à chapeau

  • Lafeeclochette

    Alors,ces insomnies,ces obsessions nocturnes,vous les connaissez aussi?je me gardais bien d’en parler,vu que c’est pour des futilités,aperçues dans les vitrines,comme si cette chose,un pull,des boots,ou un bracelet, devenait soudain indispensable à ma survie,dans ce monde de brutes…j’ai dû attendre d’avoir …plusieurs fois 20 ans,pour enfin assumer mes contradictions,mes comportements intempestifs,mes dérèglements hormonaux,mes obsessions futiles de fashion-victime,et je te remercie,Fonelle,car tes conversations quotidiennes et tes réflexions si spontanées me font un bien fou…

  • mina

    l’esprit est clairement dans la photo! quelle allure et jolie silhouette!!
    tes habits te ressemblent!

  • Chris

    En ce moment je recherche ma propre essence et espère bien arriver à dire : Eh, Chris, mon amie, tu es là ! Beau, mais pas toujours évident, travail.

  • Cécilie

    J’ai le manteau du Petit Prince. Celui d’Antoine de Saint-Exupéry. Le mien est gris. Et Fonelle dessine des moutons ici.
    C’est Vanessa Bruno qui la créé. Et je m’en suis rendu compte la semaine dernière, rendu compte que c’était ce manteau-là et pas un autre. Aussi j’ai compris pourquoi je l’avais acheté. Il y a déjà plusieurs saisons. Je le portais peu, et depusi quelques temps, je ne mets que lui.

  • claire BL

    oh Sophie , comme il est bon de lire « comme dans mes pensées » en te lisant!!!

    tout ce que tu dis sur les péripéties qui t’ont conduit à l’achat du chapeau me fait résonance, cette amie pas aussi bienveillante,ta quête, ton absolue nécessité ….
    et puis Lauren !!!!
    LA FEMME LIBRE des années 70 80 , un mannequin qui parlait, qui voyageait, qui aimait comme bon lui semblait , elle reste si magique qu’elle est toujours aussi splendide (VOGUE du mois dernier) , c’était notre modèle , notre grande soeur, et oui je suis sûre que tu es parvenue pour pleins de jeunes femmes à lui ressembler et à l’égaler en tout ce que tu nous donnes à voir de toi , Belle Fonelle (tiens ça rime !°

  • pimpi

    ouh la la !!!! 7 distinctions , et bien …champagne!!!!

    désolée d’être si pingre ..

  • Murielle

    En effet, Lauren Hutton est d’une élégance rare, chic, classe, un pantalon, un chemisier et waouh…
    Dès que je vois son nom, je pense immédiatement à Américan Gigolo où je l’avais découverte,.
    Sophie, dans la façon de t’habiller, on voit qu’elle t’a beaucoup influencé, tu lui ressembles énormement

  • Paulinette

    Fonelle, elle vient d’où cette magnifique chemise ? Je suis continuellement en recherche de la chemise idéale, et c’est encore plus dûr que la quête de l’homme parfait…

  • isa du moun

    Merci Pimpi, mais ça fait beaucoup plus que 2…. En comptant l’ancien blog, ça doit faire 6 ou 7… C’est que je suis fidèle!

  • pimpi

    Chat peau ! Nos pulsions de mode sont faites de réminiscences et de souvenirs (la peau neuronale comme qq de bien la décrite)

    Isa !Olé! dos veces el Fonelle de oro…

  • ginger

    j’aime beaucoup comme tu es habillée. on dirait que c’est le printemps!

  • isa du moun

    Oui on achète des vêtement comme si ça allait nous changer en quelqu’un d’autre.
    Quand je mets mon pantalon blanc et mon caban, je me vois en Corto Maltese. Y’a que moi qui voit ça, il me manque au moins 30cm, une boucle d’oreille, et Hugo Pratt ne m’a pas dessinée…

  • natou

    Il y a trés trés longtemps que je ne vous avais pas lu et mon dieu ce que vous m’avez manqué! C’est tellment tellement juste ce que vous ecrivez là a propos de Lauren Hutton et du reste . Merci

  • isa du moun

    Merci beaucoup pour le Fonelle d’Or! :)

  • alexa

    Ton histoire de Chapeau ressemble à du Prévert: quel plaisir de la lire!

    Quant à Lauren Hutton, elle fait partie depuis longtemps de mon « panthéon personnel » peut-être aussi parce qu’elle a les dents du bonheur: .un détail qui transcende la beauté!

  • 1#dailyCharlotteGainsbourg : sa première campagne pour Balenciaga en 2008
  • 2#dailyCharlotteGainsbourg : ses fringues dans le film « Prête-moi ta main »
  • 3#dailyCharlotteGainsbourg : nos chansons préférées
  • 4#dailypeople : le best of
  • 5La playlist du week-end
  • 6
  • 7Le voyage en Absurdie de la nouvelle campagne Kenzo
  • 8Le trench panthère d
  • 9La rubrique sportive de Net-a-Porter
  • 10Le mystère de la femme sans tête
  • 11#dailySummer : le sac en paille d
  • 12La playlist du week-end
  • 13
  • 14Le loden Lodental pour Zef
  • 15Les chaussettes de Maison Kitsuné pour Royalties
  • 16Le profil du fils de Schwarzenegger dans la campagne Tom Ford
  • 17Le collier factice de la fille Sioou
  • 18#dailySummer : le chapeau de paille et la fouta de Vanessa
  • 19La playlist du week-end
  • 20
  • 21L
  • 22La leçon de basket de Tony Parker à Najat Vallaud-Belkacem
  • 23Les fermetures Eclair encadrant Kate Moss dans la nouvelle campagne Stella McCartney
  • 24L
  • 25Les lunettes bi-goût de Zara
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31