11h00 DailyELLE > Le blog de Sophie Fontanel > Les années sont-elle liées ?
Le blog de Sophie Fontanel

Les années sont-elle liées ?

FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • JEUDI 6 DÉCEMBRE
  • MERCREDI 11 JUIN
  • MERCREDI 26 AOÜT 2009
  • VENDREDI 21 NOVEMBRE

valentino-ready-to-wear-15

Chère Horde… mon premier post de 2015, je vais le consacrer aux choses qui ne changent pas, ou si peu. Et au bien que ça fait, parfois. Bien sûr, tout évolue sans cesse, etc, on connaît ça par cœur. Mais, en mode, c’est parfois bien que le monde ne soit pas à chaque fois complètement chamboulé, et qu’on ait des repères. Je veux dire, vu le temps qu’il faut économiser pour acheter un truc vraiment cher, autant que ça ne se démode pas tout de suite, non ? Je m’en vais vous en parler ce jour.

Les deux tenues que vous avez sous les yeux sont de chez Valentino. L’une, printemps-été de l’année dernière, et l’autre printemps-été de cette année. Il y a un lien évident entre ces deux images, et ÇA ME FAIT DU BIEN.  La chemise de droite, j’en ai rêvé vous pouvez pas savoir, jusqu’à me la trouver en vintage, pas aussi sublime que celle-ci, mais bon l’idée est là. La chemise de gauche, c’est la version du printemps prochain, donc. On voit que les jupes aussi ont quelque chose en commun. J’aime qu’une intense cohérence traverse les deux petits génies de chez Valentino (Pier Paolo Piccioli et Maria Chiuri). Ça repose qu’ils soient ainsi capables d’installer quelque chose, comme une rampe de goût où se tenir dans la pente vulgaire de tant de choses. Chaque détail de ces chemises me fait bonheur. Sur la version de droite, j’aime le vaste et la longueur des manches. Je vois déjà comment, dès que les deux petits génies de chez Valentino auront le dos tourné, je vais pouvoir rouler les manches comme le faisait Ava Gardner. Mais par dessus tout, j’aime le genre de féminité rêvé par Valentino. La coiffure de droite, elle me met en transe. C’est tout simple, c’est pour ça. Parfois j’arrive à être, non pas aussi sublimes que ces deux filles, mais du moins une sorte de lointaine cousine. Et déjà, ça, ça suffit à ma joie. L’année, je veux la commencer ces images dans les yeux. Une chemise bleue, une jupe, du plat, et le monde est à moi.

Je vous souhaite une bonne année, Horde pour qui je me suis levée ce matin. Oui, vous êtes un peu mes enfants, au fond.

Fonelle d’Or décerné ce jour à Navajo, qui a vu la Horde dans la photo du post du 31. Si belle vision.

À lundi, les ad(h)ordés…

Fonelle

Ps. Fanélie, ah ça y en avait des femmes dans ma famille…!

Ps2. Dans les yeux, j’aime vivre dans ta penderie.

Ps3. Delacroix, ta proposition est adorable.

P4. Sunny, ah il me semble toucher du doigt le monde que tu décris.

Ps5. Anto, mes livres drôles, ceux dont tu parles, j’ai si fort aimé les écrire.

Ps6. May, bouleversée par tes mots.

Ps7. Fredi, oui, La vocation. J’espère que l’éditeur gardera le titre. Faut toujours se battre.

17

Dans la rubrique Le blog de Sophie Fontanel Suivez Fonelle sur Instagram
FacebookPinterestTwitterShare

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oui Non

10 réponses à Les années sont-elle liées ?

  • Dom

    Belle année à la Horde, et à toi Sophie, toi qui nous lie et nous relie ici, année après année.

  • Isabelle la cathodique

    Mince, je n'ai pas écrit au bon post…
    Ces chemises bleues, et les manches roulées, je prends tout de suite, cela emporte la grisaille.
    Je te souhaite une année splendide Sophie! Ainsi qu'à la horde.
    L'habit, c'est comme l'écriture, combien de fois cela nous sauve. Je suis ravie de ce nouveau projet, car c'est exactement cela que je viens chercher auprès de toi et la horde, un échange de mots, subtiles, drôles, spontanés. J'en parlais lors d'un repas de fête. Je lis les postes ici parce que j'en ai besoin, parce que ça me nourrit, ça me fait écrire aussi.
    Mais surtout, encore et toujours, ta vocation est de nous transmettre ce savoir faire et ce savoir être, ce trésor qu'on n'attrape jamais mais qu'on cherche toujours à capter par instant.
    Et cela, personne ne le transmet comme toi, avec autant de sincérité et de générosité, d'humour. Il y a la vie dans tes mots et dans tes frusques. Ce sont ces mots que je viens puiser chaque fois que je peux.
    A ton écriture!

  • Minika

    Pour faire barrage à la vulgarité, rien de mieux qu'une belle tenue comme ça. C'est une atitude. Une posture. J'adore.

  • fredi

    Ces tenues sont des merveilles: sages et luxuriantes . C'est tellement féminin que ce serait beau sur toutes les femmes ,de la jeune fille à la vieille dame ( les années liées, c'est ça aussi).Bon 2015 à toutes et tous d'ici!

  • so

    C'est sublime.
    Frida Khalo avait parfois cette magie du mélange : chemise et jupe longue.
    Il y a de l'Ottoman dans la jupe de droite. Ce côté'' folklorique'', c'est toute mon enfance en ex-yougoslavie.

  • sabcestbien

    ah le bleu, pour moi c'est un peu l'échappatoire au noir.
    c'est grace à toi que j'ai teint une partie de mes chemises et vestes blanches et je le regrette pas car j'étais trop maniaque pour les chemises blanches…
    tu dois passer un temps fou à visionner des photos pour etre tombée sur ces déclinaisons.
    ou alors tu as une mémoire photogénique de génie…
    je réitère mes voeux à tous et toutes. on devrait se le souhaiter le plus souvent d'ailleurs comme preuve de bonne humeur et remède anti-morosité.
    gros bec affectueux car c'est ainsi que j'ai envie de finir cette missive primanuelle.

  • marga

    moi aussi, je retrousse systematiquement les manches longues, quand je ne les raccoursi tout simplement.

  • lilou

    J'espère que les années ne sont pas liées! car 2015 espoir du NEUF.
    A gauche, quelque chose de Laura Ingalls (joie de vivre en moins), un peu vous ici.
    "une rampe de goût où se tenir dans la pente vulgaire de tant de choses", c'est vous. Si bien dit, et si rare. Apprécier chaque détail, qu'il nous fasse bonheur comme vous dites, c'est ce que je nous souhaite à tous.

  • isis de paname

    Bonne année à toi ma chère Sophie !!!!
    C'est ce qui me plaît dans la mode… les vêtements qui sont finalement hors mode.
    J'adore le mot : intemporel !
    Intemporel, qui passe toutes les époques, qui est éternel….
    Bref supérieur à l'être humain finalement
    Isis

  • mylène

    "Une chemise bleue, une jupe, du plat, et le monde est à moi." c'est pratiquement une phrase de Colette, sinon dans le phrasé, certainement dans l'esprit.!

    Bon 2015, Sophie.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30