11h00 DailyELLE > Le blog de Sophie Fontanel > Ode à Madame S.
Le blog de Sophie Fontanel

Ode à Madame S.

FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • Peut-on avoir le même pull que tout le monde?
  • JEUDI 6 MARS
  • LUNDI 14 JANVIER
  • LUNDI 5 NOVEMBRE

On va l’appeler Madame… NON JE DÉCONNE ! On va l’appeler Madame S. C’est la gardienne de l’immeuble où je suis récemment arrivée. Et je m’en vais vous narrer une conversation que j’ai eue hier avec elle sur la mode. – Madame S. : « Mademoiselle Sophie, où vous courez comme ça sur vos échasses ? ». – Moi : « Je fais les défilés de mode. » – Madame S. : « Vous ? Vous défilez ? » (tête ahurie). – Moi : « Non, moi je ne défile pas, Madame S.,  je vais juste aux défilés. » – Madame S. : « Ah, je me disais aussi… » – Moi : « Ben oui, je ne suis pas mannequin, moi, Madame S. » – Madame S. : « C’est pour ça. » – Moi : « C’est pour ça que vous vous disiez… » – Madame S. : « Exactement. »

-Moi :  « C’est un métier pour des filles jeunes et jolies. » – Madame S. : « J’osais pas vous le dire. » – Moi : « Et vous, vous vous intéressez à la mode, Madame S. ? » – Madame S :  « Je suis heureuse pour ces filles si jolies qu’on voit dans les magazines. » – Moi : « Elles ont un métier plus difficile qu’il n’y paraît. » – Madame S. : « Déjà, la complication d’être si belles. » – Moi, sidérée : « Qu’entendez-vous par là, Madame S. ? » – Madame S. : « La beauté, ça crée des obligations . »

La beauté, ça crée des obligations. Cette phrase me trotte dans la tête depuis hier. C’est tout Audiard qui est là-dedans. C’est l’intelligence à l’état pur. C’est savoureux, pertinent, puissant. Madame S., je suis ravie d’être venue vivre dans votre immeuble.

Fonelle d’Or décerné today à Alexia Rose_Amer qui, quand elle chine, dit qu’elle est « trésor aware ». J’aime bien.

À mardi, les adorés,

Sophiefonelle

Ps. Élise, et si je te disais que l’autre jour, j’ai mis la faute exprès ? C’est démoniaque, je sais.

Ps2. Hippocampe, notre pauvre SR bosse 17 heures par jour.

Ps3. Monia, merci.

Ps4. Sacestbien, au moins je sais que tu n’es pas une machine. Continue.

Ps5. Anne Chic and Geek, j’ai toujours ce sourire-là quand je fais une connerie !

0
Dans la rubrique Le blog de Sophie Fontanel
FacebookPinterestTwitterShare

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oui Non


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

42 réponses à Ode à Madame S.

  • marga

    @ODE: le Tao-te-king m´a fait reflechir tout le w.e. et continue de le faire…

  • sabcestbien

    Domino, je n’en reviens pas !
    LaCanette a raison de te couvrir de fleurs, car l’age n’est pas dans les artères…
    je ne t’aurais pas donné 60 printemps alors n’en ai pas ombrage.
    encore mille fois bon anniversaire Domino et continue de jouer avec les mots (et la vie).

  • Virg'

    Si le grand foutraque à la Pollack peut être drôle, riche et salvateur (ahhh la horde ;)) les sous entendus, remarques ou « l’agressivité » de part et d’autre à « longueur » de posts ne semblent pas correspondre à ce que j’avais compris de l’esprit de ce blog où la légèreté, la joie et la bienveillance étaient les piliers d’une saine urbanité, sans mièvrerie, ni acidité. Ne nous gachons pas. Caca prout ! (oui, ça résume bien et puis il y a un enfant içi je vois pas pourquoi je ne pourrais pas lui parler)

  • Pic&Pic

    Allo la terre… C’est quoi ces discours sur le style!
    Bon, Sophie Fontanelle écrit bien, mais il ne s’agit quand même que d’un blog, non?
    Si on veut du style, on lit Colette ou Jane Austeen.
    Bises à toutes, continuez d’écrire, avec ou sans style^^

  • isis de paname

    La beauté ça crée des obligations.

    Je dirais que la principale obligation de la beauté c’est de s’entretenir régulièrement l’âme et non les talons !

    Bien sympa cette Madame !

    isis

  • Ode

    Dans le Tao te king (oh oui bon je sais, ça va, hein !) il est écrit « tout le monde tient le beau pour le beau, c’est en cela que réside la laideur ».

  • Monica

    J’ai repensé au temps pas lointain où le blog de Fonelle n’était pas ouvert à tous vents, au temps où mes pensées émues, joyeuses ou reconnaissantes restaient, en le découvrant chaque jour, à l’état de pensées; au temps où je m’exclamais pour moi seule à la lecture de ces instantanés de la beauté du monde, du bleu (du) ciel et des semelles en crêpe: « c’est pas possible! C’est ma soeur! » ou « c’est une voyante! ». Et je me suis demandé qui, le premier, au tout début, qui comme Sophie, m’avait donné envie de voir le beau? A douze ans. qui donc? Et il a bien fallu se rendre à l’évidence. Rimbaud. Oui, Je sais, c’est dingue pour moi aussi… Alors, maintenant que « les fleuves (te laissent) descendre oú (tu) voulais », j’émets le souhait solennel qu’ on ne te fasse pas de mal. Que la transe d’artiste qui te traverse quand tu nous écris à toute vitesse reste intacte et que tu gardes l’envie de venir ici. Que Madame S. te protège.

  • Anouck

    Comme beaucoup d’entre nous, je suis fascinée par cette porte. S’il vous plait, dites nous que c’est vraiment la porte d’entrée de sa loge.
    Faudrait-il une autorisation spéciale pour avoir le droit d’écrire?
    Vous faites des fautes d’orthographe et vous n’avez aucun style donc taisez-vous et contentez-vous de nous lire, nous qui avons fait des études de linguistique.
    Vous rendez-vous compte que l’écriture est un mode d’expression et que l’expression est un droit dans notre beau pays?
    A lire certaines, madame la concierge de Mam’zelle Sophie n’aurait le droit que de parler si elle fait des fautes à l’écrit? C’est assez bizarre comme conception de la liberté.
    J’espère n’avoir pas laissé trop de fautes qui ne révèleraient à mon sens que ma difficulté dans une discipline, je milite pour le droit d’expression des dyslexiques et autres dysorthographiques .
    Madame Sophie, j’aime lire vos posts, merci.
    Je ne me relis pas, la typographie est bien trop petite sur mon iPhone pour mes vieux yeux…et de toutes manières , je ne vois pas mes fautes.

  • Voza

    Vous êtes un idole J’aimerais aussi remplir mon blog des expériences comme la votre, en plus d’oser finir toujours avec une phrase si teatral « A plus tard les adorés ». Et puis un grand merci, la prochaine fois que ma mère ou mon mari me disent que je ne fais pas d’efforts pour mon image, je répondrai que je suis déjà très occupée comme pour avoir les obligations exigées par la beauté. Madame S mérite d’être invité à un de ses défiles avec vous, seulement que pour avoir son avis. On pourrait écrire un livre vraiment drôle « Madame S regarde la mode ». Je suis sure qu’après même Karl Lagerfeld voudra lui payer pour donner son avis sur ce qu’il fait. Ah la mode, la mode !

  • carlotta

    Avant de lire l’article j’ai cru que tu avais pris en photo un tombeau au père Lachaise : trop gothique la loge de ta concierge!!!

  • LaCanette

    @june : 60 ans, ça se fête à la gentillesse, parce qu’il y a encore longtemps à tenir !

  • julie

    mais dis donc la Canette,
    c’est une Ode à Domino que tu nous fais là !

    et tu as bien raison elle a envoyé un très beau message ….

  • LaCanette

    @Domino : Oui, ce que tu dis est tellement vrai, on devrait l’apprendre par cœur dans les écoles !

    J’ai une liste de super trucs que je me suis promis de faire quand j’aurai 60 ans et PAS AVANT ! Poète et belle personne de dedans comme de dehors que tu es, je suis sûre que tu as aussi un tas d’idées géniales. Un jour on partagera pour toutes les choses extra qu’il y a devant nous toute la vie, à chaque âge.

    Et ne m’en veux pas si je te tutoie
    Je dis tu à tous ceux que j’aime
    Même si je ne les ai vus qu’une seule fois
    Je dis tu à tous ceux qui s’aiment
    Même si je ne les connais pas
    BON ANNIVERSAIRE
    TRÈS bon anniversaire @Domino !

  • Cibou

    C’est une bien jolie phrase qui ponctue un dialogue savoureux.

    Je me demande à quelles obligations pensait Madame S. Lui avez-vous posé la question, Fonelle ?

    Quoi qu’il en soit, il me semble qu’être jolie (qualité qui me paraît plus éphémère et qui dépend des jours, de la mine qu’on a, de l’inspiration devant son dressing, du pétillant dans le regard) crée beaucoup moins d’obligations.

  • Domino

    Oh merci La Canette, tu vois aujourd’hui j’ai 60 ans, mais j’ai été une très belle femme et cette beauté m’a rendue terriblement timide quand j’étais jeune, peut être pour me faire oublier justement, car tous les regards, les attentions étaient sur toi. Et ça aujourd’hui je sais que que c’est pas bien de se faire oublier. Mais par contre il faut oublier qu’on est belle, ça c’est une obligation

  • Solexine

    Moi aussi j’ai cru que Madame S. habitait dans la petite guérite ( mais où met-elle le lit ?!) .
    Bon, c’est mon 3ème com’; je sors. Salut Sophie.

  • Solexine

    Je suis entièrement d’accord avec le post de Domino, plus tôt dans la page ( ou dans la nuit…)

  • Solexine

    Oui mais remarque, la mocheté aussi , ça crée des obligations : l’obligation d’être gentille et toujours de bonne humeur, parce que si c’est pas le cas, qu’est-ce que tu t’en prends !! Du genre : « Non mais , qu’est-ce qu’elle a celle là, EN PLUS, elle est moche ! » ;-D ( le monde est cruel ).

  • Patou

    Dans un com, on peut lire le terme « gens du peuple ». C’est très condescendant comme terme, d’une autre époque. Malheureusement il existe toujours des gens qui pensent pouvoir « pisser sur les autres » parce qu’ils sont issus d’un milieu qui ne s’apparente pas au « peuple »

  • LaCanette

    J’aime @Domino follement de tout ce qu’elle écrit !
    Pourtant, à sa question : »Il faudra que tu m’expliques quelles sont les obligations de la beauté chez nous. »
    et bien c’est justement se faire oublier par l’intelligence et la gentillesse… il me semble.

    Mais quand même, j’aime @Domino follement de tout ce qu’elle écrit !

  • laprincesseaupetitpoids

    Je croyais que vous ne portiez plus d’échasses ?….

  • polly perkins

    On dirait du jean-pierre jeunet, oui! Elle ressemble àyolande moreau, madame s?moi ma concierge ressemble à helena christensen et elle fait du taekwendo… Quand j’ai emménagé, elle m’a dit « je peux etre votre grande soeur? » Je n’ai pas compris et j’ai fui car je suis timorée… La fois suivante où elle m’a adressée la parole, c’était pour me prier de ne pas me balader nue chez moi car ses deux garçons préados me mataient derrière leur fenêtre… :-\

  • marga

    ah ces soit disant « gens du peuple », ils sont uniques et si pleins de cette sagesse elementaire. je sens que cette madame S viendra souvent nous faire coucou et ce sera toujours une joie.

  • Domino

    La beauté est éblouissante, triomphante, et souvent ça suffit.
    La beauté est injuste, elle crée des inégalités en amour, dans le monde du travail. La beauté est un tyran. Par contre la laideur a des obligations et même une exigence, celle de se faire oublier par l’intelligence et la gentillesse.
    Le dernier vers des fleurs du mal l’exprime à merveille « tu m’as donné ta boue et j’en ai fait de l’or »
    On ne peu pas parler de la beauté sans évoquer la laideur. Les traits associés à la laideur dessinent en creux les critères de la beauté que l’on assimile souvent à un corps jeune, symétrique, lisse, droit, mince, grand.
    Il faudra que tu m’expliques quelles sont les obligations de la beauté chez nous. Dans d’autres civilisation la beauté a des obligations : les femmes mursis aux lèvres à plateau, les pieds de certaines chinoises, atrophiés par des bandages.
    La beauté question immense. La grâce serait plus belle encore que la beauté car elle aurait les charmes de l’imprévu, tandis que la beauté serait liée à l’idée que l’on s’en fait.

  • LaCanette

    Mais oui @Josepha, c’est du Pennac !

  • Josepha

    Ca me fait penser à Pennac et à ses Monsieur Malaussène et à Muriel Barbéry aussi, et rien que pour ça, j’adore ta concierge! Merci Sophiefonelle.
    Kus, cheers and peace (aujourd’hui je fais la totale!!).

  • Patou

    Je pense que la beauté simplifie beaucoup la vie car on pardonne beaucoup plus les défauts a quelqu’un qui est beau. La laideur contraint à beaucoup plus d’efforts : on pardonnera à quelqu’un sa disgrâce s’il est intelligent ou drôle. Et c’est encore plus vrai pour une femme

  • cc

    ça donne aussi quelques droits supplémentaires: j’ai lu que l’on a plus de chance de décrocher un job si on est beau, même pour les métiers sans relation client. Je trouve ça fou et en même temps je n’ai un jour pas donné suite à un entretien parce que le type portant une chemise mauve foncé à rayures blanches et une cravate argentée avec des motifs floraux ton sur ton. Un choc epileptique.

  • LaCanette

    La beauté et la laideur créent des obligations, car elles sont toutes les deux difficiles à mettre hors contexte.
    Leurs premières obligations me semblent être, pour les 2, l’amabilité et le sourire… mais y en a d’autres ;-)

  • Murielle

    Elle est sympa ta concierge

  • icimilan

    madame s, elle habite dans la petite tour?

  • Virg'

    la laideur des complications ?

  • Lafeeclochette

    La beauté crée des obligations,certes,mais qu’en est-il de la laideur?

  • alexa

    Quelle belle anecdote: On sourit dès la première ligne parce qu’on sait que la suite sera plus drôle encore…et puis malgré tous ses sous-entendus sur la beauté et la jeunesse, Madame S. te fait un compliment déguisé: « échasses » veut dire « longues jambes fuselées », n’est-ce pas?

  • vigipirate

    Pin-pon-pin-pon ! Urgence !
    Premier mot : « on », pas « ont » …

    Et sinon, post absolument délicieux …

  • lolli

    Du Audiard, oui, ou du Romain Gary, dans « La Vie devant soi ». C’est très joli, merci Sophie!

  • Claude(e)

    Madame S. est lucide et même extralucide, aurait-elle l’élégance du hérisson ? Décidément le Palais-Royal recèle des perles, d’abord la Colette, puis la Fonelle, et maintenant Madame S. !

  • sabcestbien

    des fois, j’invente mes mots, grammaticalement, c’est faux, du toc en fait mais j’aime quant tu me dis de continuer à etre juste moi. en effet, je ne suis pas une machine et bien contente de ne pas l’etre !
    comme dit madame S, la perfection, c’est pas la facilité dans la vie.
    et comme dirait un certaine Rica, rien ne vaut le naturel, et vive les bains de siège !

  • Alexia / Rose_Amer

    Waaa, un Fonelle d’Or ! Je crois que c’est le deuxième de ma carrière, jsuis trop touchée. Merci Sophie, et si jamais je trouve des trésors, c’est sûr que je les enverrai au daily elle !

    Et la gardienne de ton immeuble a l’air non seulement hilarante mais absolument géniale… La beauté ça crée des obligations, surtout quand on en fait son métier…

  • maelou

    madame Samovar, comme dans la belle et la bête?

  • Luc

    Sophie je vous adore. Vous me faîtes hurler de rire sur Twitter, on m’aurait dit qu’un jour je discuterais en live avec Fonelle… votre gardienne, vos mots, j’aime tout.

  • 1#dailyCharlotteGainsbourg : sa première campagne pour Balenciaga en 2008
  • 2#dailyCharlotteGainsbourg : ses fringues dans le film « Prête-moi ta main »
  • 3#dailyCharlotteGainsbourg : nos chansons préférées
  • 4#dailypeople : le best of
  • 5La playlist du week-end
  • 6
  • 7Le voyage en Absurdie de la nouvelle campagne Kenzo
  • 8Le trench panthère d
  • 9La rubrique sportive de Net-a-Porter
  • 10Le mystère de la femme sans tête
  • 11#dailySummer : le sac en paille d
  • 12La playlist du week-end
  • 13
  • 14Le loden Lodental pour Zef
  • 15Les chaussettes de Maison Kitsuné pour Royalties
  • 16Le profil du fils de Schwarzenegger dans la campagne Tom Ford
  • 17Le collier factice de la fille Sioou
  • 18#dailySummer : le chapeau de paille et la fouta de Vanessa
  • 19La playlist du week-end
  • 20
  • 21L
  • 22La leçon de basket de Tony Parker à Najat Vallaud-Belkacem
  • 23Les fermetures Eclair encadrant Kate Moss dans la nouvelle campagne Stella McCartney
  • 24L
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31