11h00 DailyELLE > Le blog de Sophie Fontanel > Peut-on danser la mode ?
Le blog de Sophie Fontanel

Peut-on danser la mode ?

FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • LUNDI 29 JUIN 2009
  • une simple petite ancre peut-elle changer un être?
  • LUNDI 15 OCTOBRE
  • LUNDI 3 MARS

Chère Horde, j’aime la danse. Enfin, ce que je veux dire : rien ne m’impressionne plus qu’une personne qui se met là face à vous ou sur une scène, et qui anime son corps. Là, la marque Rag and Bone a fait porter ses vêtements par deux danseurs, Mikhaïl Barychnikov et Lil Buck, ce dernier, particulièrement prodigieux. C’est Mikhaïl, là, qu’on voit de dos. En Rag and Bone. Il a encore vieilli, bien entendu, depuis sa prestation dans«  Sex and the City », et si vous avez la curiosité d’aller voir ce lien, vous verrez qu’il n’est pas rasé et qu’il n’a pas l’air de se coucher hyper tôt le soir. Mais on va quand même parler de comment la danse pourrait changer la mode.

Je suis toujours frappée, pendant les shows, d’un côté saccadé dans la démarche des mannequins. Non que la danse n’ait pas ses propres mouvements saccadés, mais bon, y a un rythme dans la danse, alors que dans la mode, y a de plus en plus une cadence, même quand la musique est belle (souvent le cas, en fait). Les models ont la plupart du temps des talons hauts avec lequel elles martèlent le sol, et cette violence n’est sensuelle. Toutefois, il faut reconnaître que quand ça s’adoucit, le show devient mou et emmerdant. Je rêve que quelqu’un trouve une solution pour que les models soudain se mettent à déambuler, bon OK rapidement, mais avec la souplesse irrésistible du danseur. Certains mannequins savent le faire, et y parviennent malgré les terribles contraintes du catwalk, mais bon elles sont rares. Y avait ça un peu dans les défilés de Sonia Rykiel, et ça tendait à revenir dans le dernier défilé Rykiel, comme si dès qu’on essayait de capter un peu de Saint-Germain-des-Prés, on humanisait les choses. En général, quand la fille a l’air d’être un peu pompette, ça se passe tout de suite mieux niveau démarche, elle titube, ça met une onctuosité réjouissante dans sa démarche. Mais bon, s’il faut saouler ces gamines avant chaque show, on n’est pas sortis de l’auberge ! Bref, voici Mikhaïl Barychnikov dansant dans les habits avec le génial Lil Buck. Même tout décati, Mikhaïl montre ce que l’habit devient quand on bouge dedans. Quant à Lil Buck, bon, il est sublime.

Fonelle d’Or décerné ce jour à Fredi qui dit « ils sont balèses les gens à faire si bien le distinguo entre le vrai et le faux ». Si pertinente phrase.

À lundi, les ad(h)ord(h)és.

Fonelle

lil-buck-rag-bone-barychnikov

Ps. Lilou, ce lien n’est pas plus illusoire que celui de gens, jadis, qui entretenaient une correspondance. Le contact physique est une autre réalité, pour moi, c’est tout. Je sais pas si ça répond un tout petit peu à ta question… il y a tant de cas où on est en face des gens pour de vrai, y compris dans sa propre famille, et pas en lien avec eux en vrai.

Ps2. Sabcestbien, être « à vol d’oiseau », est une belle façon de définir notre monde moderne. C’est beau.

Ps3. Fredi, c’est très juste. Capacité des femmes à se mettre en lien entre elles particulièrement vite.

Ps4. Claire, tu as raison ces notions de vraie et fausse vie, c’est si flou.

Ps5. Leanna, ce serait l’école maternelle si ce n’était pas un jeu. Moi, je ne fais passer dans aucune classe supérieure. Et puis je hais commander ! Mon filtre, oui ben oui j’en ai quand même hein, c’est de ne jamais oublier que Fonelle, c’est Fonelle.

15
Dans la rubrique Le blog de Sophie Fontanel Suivez Fonelle sur Instagram
FacebookPinterestTwitterShare

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oui Non

22 réponses à Peut-on danser la mode ?

  • Flooch

    Baryshnikov est juste parfait. Très beau.

  • Isabelle la Cathodique

    Bonjour sous le soleil
    J’adore les vêtements des danseurs et danseuses quand je les regarde sur scène, et je trouve qu’un vêtement est bien plus beau quand il est habité, et que cela le sublime plus que cela ne le fait disparaître. Cémoi, tu sais, je me laisse souvent inspirer par les danseuses tant je trouve le vêtement en mouvement génial. Ma fille vérifie que ses vêtements « tombent » bien en marchant sur les mains. Merci pour cette video!

  • Murielle

    Oh le choc en voyant Mikhail, j’avais encore en souvenir le film White Night -« Soleil de nuit »… mais c’est vrai c’était en 1985… moi aussi j’ai pris 30 ans de plus dans la figure…on a parfois l’impression qu’il n’y a que nous qui vieillissons…

  • fredi

    oups sorry j’ai adressé le commentaire précédent @isis …c’était resté écrit dans ma case !

  • fredi @isis de paname

    le décati m’a poursuivie moi aussi alors je viens d’aller voir dans le Grand Robert et j’ai découvert ça ( en 1er sens) :  » décatir -1753-débarrasser une étoffe du brillant, du lustre que les apprêts lui ont donné.Etoffe décatie.Le tissu décati devient plus moelleux. »Ca alors…trop trop bien non ?

  • Thymcitron

    Le mouvement c’est la vie! Certains vêtements conditionnent notre posture. Si c’est trop, ils sont importables. Quand j’achète une robe je la fais toujours danser sur cintre avant de la passer!

  • Ka

    j’ai regardé le film en premier, en me posant la question: mais qui est donc ce danseur? Est-ce un danseur? Barychnikov!!!.. ces grands danseurs « étoile » (danse classique)formés pour la scène, crèvent nos petits écrans. Cela dit, ils ne dansent pas en continu. Belles images en noir et blanc et beau montage d’images, avec musique assortie (probablement)

  • Berg

    Décati? Moi je trouve Mikhaïl Barychnikov de plus en plus beau et distingué, avec, sur cette vidéo, un faux air d’ Anthony Hopkins.

  • Monica

    Ah la la beau beau beau et pas le droit de dire que Barychnikov est décati parce que c’est le sosie de mon homme et qu’il a un groove d’une jeunesse épostouflante. Est ce qu’il y a vraiment plus beau qu’un homme qui danse, je me le demande;)

  • Natou

    Pat clevelland apportait cette fantaisie dans les defilés et iman ne marchait pas d’une facon saccadée , les mannequins des années 80 n’avaient rien de formatées et les defilés si fantaisistes . Je deteste tt ces filles qui ont des cuisses plus minces que leur mollets , je trouve que ca n’embellis pas les vetements . Donc elles dansaient oui et c’est vrai qu’on leur servait souvent du champagne backstage ….

  • Cémoi

    Être danseuse je connais un peu puisque ça a été toute ma vie et un grand bonheur pendant de longues années(…et en disant cela j’explique un peu aussi pourquoi j’ai arrêté: il n’y avait de place pour rien ni personne d’autres dans cette vie-là….ce qui fait un pont peut-être avec votre post d’hier sur l’amour du silence et le besoin des autres). Enfin bref, je me souviens d’une ancienne grande danseuse qui m’avait dit « c’est ton pied qui doit dominer ta chaussure et non l’inverse ». Quand je dansais, la chaussure devait disparaître dans ma tête et sur mon corps. Comme une transfiguration de la chaire, la chaussure devait être absorbée par la peau de mon pied où battait mon cœur. La disparition du vêtement absorbé, transfiguré par le corps dansant.
    Le corps de la mode, c’est un peu l’inverse, non?? C’est le vêtement qui domine le corps, le dessine ou l’enveloppe. Mais c’est un monde que je connais mal.
    Si les mannequins dansaient, est-ce qu’on regarderait encore les vêtements?

  • sabcestbien

    des fois, on sourire, en vrai ou à distance, un gentil mot, valent bien plus qu’un chèque et c’est ce que reflétait ton post d’hier.
    et si on proposait pour les prochains défilés non pas des mannequins rigides mais des danseurs souples qui fassent vraiment vivre les vetements ?
    quand le fossé se creuse ou tout simplement quand on constate qu’il existe dans sa propre famille, on se dit que c’est un beau gachis.

    ps : c’est vrai qu’avec un verre dans le nez, on est beaucoup plus décontrastéee comme dirait Garcimore…
    perso, je suis pas totalement bien dans mon corps, je m’habitue encore à lui et du coup, je me trouve pataude et j’admire ceux qui ont des corps fluides en connexion totale avec les vibrations de leur esprit. moi j’ai tendance à tout déconnecter, ça doit etre mon problème la ségmentation.

  • alexa

    Il y a longtemps que je n’avais pas lu et entendu le mot « décati » et cela m’a fait sourire surtout quand c’est pour qualifier M B que je prends tout décati qu’il est (euh…peut-être faut-il le subjonctif??) et même – et surtout – s’il se couche tard le soir!!!!

  • fredi @isis de paname

    je suis BOVARY ;)
    ( sommes-nous tous BOVARY?)

  • Silences

    J’ai pas pu m’empêcher de regarder le clip une deuxième fois en les imaginant en tutu, hihihi !

  • Dans les yeux

    Oh oui! Mouvement, vêtement, émouvant.
    En ce moment je me pose plein (!) de questions sur le confort -ou l’inconfort- des vêtements dits féminins…

  • marga

    magnifique clip, plein de grace, meme si l´allusion aux echecs est vraiment de trop. merci, cher F., de nous ouvrir ainsi a une culture si vaste.

  • marga

    la danse on l´a en soi, on est ne avec, on ne l´apprend pas, helas.

  • Patou

    Wow ! Ce clip, ça donnerait presqu’envie d’être un homme.
    Naan ! je rigole … L’amour du vêtement me fait dire n’importe quoi.

    Saouler les modèles avant le show ? Ah, why not ? Ça pourrait être drôle …

  • Chtigirl

    Il y a quelque chose de profondément émouvant à voir danser Barychnikov. J’aime la grâce de cet âge, comme lorsque je vois Christopher Walken bouger. On n’est plus dans la puissance mais dans la douceur du geste.

  • isis de paname

    Aghhhhhh (cri de désespoir) je n’ai pas eu le temps de commenter ton dernier billet sur instagram et les liens sociaux….
    Je voulais parler du bovarysme qui touche certaines personnes devant les photos des autres….. et ça c’est triste.
    J’ai rencontré de belles personnes en vrai via IG et ça c’est top !
    C’est un nouveau lien social, j’en suis convaincue.

    Pour le billet du jour !!! oui oui oui aux mannequins qui dansent comme au dernier défilé Simon Porte Jacquemus….
    Ou avec la démarche chaloupée d’Inès de la Fress.

    La danse c’est la vie ! Bordel !!! Moi je danse toute la journée même en écrivant sur mon ordi…

  • lilou

    Merci Fonelle pour votre réponse. Vous avez créé ici un cocon qui est un trésor, c’est indéniable et unique. Avec une horde formidable. J’espère juste que ce monde parallèle numérique ne prendra pas une ampleur telle qu’on en oubliera la richesse et l’importance des vrais contacts humains, de visu, in situ. Je me dis que si l’on sortait de sa coquille et que l’on passait le temps passé sur ces réseaux sociaux pour aller davantage vers les autres, on vivrait dans un monde meilleur, un vrai « vivre-ensemble » dont on parle tant. Je suis surement trop arrière-garde pour cette nouvelle ère.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30