11h00 DailyELLE > Le blog de Sophie Fontanel > Peut-on se montrer comme ça ?
Le blog de Sophie Fontanel

Peut-on se montrer comme ça ?

FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • MARDI 8 JANVIER
  • l’armature est-elle une sale crevure?
  • où qu’est la poésie?
  • 26 novembre 2009: comment porter le chapeau?

hiver-fonelle-maison-michel-chapeau-bonnet

Chère Horde… hier, à peine je poste cette photo sur Instagram, aussitôt tout le monde de renchérir « pour moi c’est pareil ! », « Moi itou ! », etc. L’idée de poster cette photo m’est venue en éclatant de rire dans l’ascenseur devant ma tête rongée d’hiver, et de manque de soleil. Et je vais vous raconter une anecdote fort instructive à propos de cette tête.

Avec cette tête, je suis sortie prendre un verre au café en bas de chez moi. Je me suis calée dans un coin, devant un café viennois. Voici qu’un homme me fait un sourire timide depuis sa table à lui. Il n’avait pas l’air du tout rongé par l’hiver, lui, en costume, tout frais. Je lui rends son sourire ambiance solidarité sourires, et il me dit : « C’est quand même ballot qu’il ne neige pas, non ? ». Je réponds que c’est ballot, oui, et surtout je lève un œil vers cet homme parce que, moi, j’adore le mot ballot. L’homme et moi du coup on échange ce qu’on pourrait appeler un regard. Il me dit aussitôt qu’on se connaît, on a un ami commun, et en plus on était en vacances à Los Angeles au même moment l’été dernier, il m’a croisée chez des amis. Et là, il me dit qu’il n’aurait jamais osé me parler s’il n’avait pas tout de suite perçu qu’aujourd’hui j’étais plus abordable que d’habitude. Je précise illico que je suis juste décalquée de fatigue et de grisaille, et il dit ben moi j’aime bien parce que c’est plein de tendresse. Je suis restée sans voix, je dois dire. Je me souviens d’une amie qui m’avait raconté qu’on faisait des rencontres principalement les jours où on ne croyait pas en faire. La femme de cet homme est entrée dans le café. Ils avaient rendez-vous là. Et ce couple adorable est reparti vers sa vie, en ayant, au passage, embelli la mienne.

Fonelle d’Or décerné ce jour à Cémoi qui croyait, enfant, que Noël était la fête de la fin de l’hiver.

À demain, les adorés…

Fonelle

Ps. Lady Jaja, du bleu indigo, c’est beau aussi sur les yeux…

Ps2. Bff, instants de rêve, instants d’or, ces temps.

Ps3. Minika, trop chères, hélas.

Ps4. Sabcestbien, je file au Monop’ dès tout à l’heure ! Et tu sais, je mets de l’écran total été comme hiver.

Ps5. Fredi, bon sang du coup j’ai envie de les prendre. J’ai hésité rapport au prix.

26
Dans la rubrique Le blog de Sophie Fontanel Suivez Fonelle sur Instagram
FacebookPinterestTwitterShare

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oui Non

18 réponses à Peut-on se montrer comme ça ?

  • Isabelle la Cathodique

    Notre bonhomme de neige, tout frais de ce matin, il te ressemble et il te sourit. Le teint neige, c’est joli.

  • Virg'

    Les hommes aiment les gros bonnets…?

  • La toune

    Merci fonelle de te montrer vulnérable c est ainsi que je préfère te lire

  • Monica

    A woman doesn’t need to be any more beautiful than she is. Ethan Hawke disait ça dans un entretien avec Keira Knightley parlant de la vision de la vie et du cinéma du réalisateur de Boyhood, son ami de toujours. Pour moi, c’est la phrase la plus réconfortante du monde, et si c’est ce que ressentent quelques hommes sur cette planète, c’est merveilleux.

  • Fanélie

    Hello!
    Être ou paraître. Je vois très bien la tête, genre je suis comme je suis et puis c’est tout. D’ailleurs moi j’ai toujours rencontré mes vrais amours quand justement je baissait la garde, limite bon j’arrête de jouer, j’ai plus l’énergie.
    Classe en tout cas le mec genre on s’est croisé à une soirée à LA, ça le fait!
    Bizzz, f

  • Patou

    Message à mes collègues : arrêtez de prendre un air compatissant et de me dire : oh, t’as une petite mine … » Ben j’ai la mine hivernale de quelqu’un qui n’a pas les moyens de partir aux Caraïbes pour faire le plein d’UV !

  • isis de paname

    Cela resemble à une rencontre de cinéma !!!
    Isis

  • fredi

    utiliser les mot ‘ballot’ et ‘tendresse’…moi je dis que votre lecteur ( ma main au feu ) s’est quand même jeté à l’eau avec talent ! ça laisse rêveuse en effet.

  • Gigi la M.

    Ah si seulement je pouvais voir ma tendresse quand je me regarde dans le miroir en ce moment ….Hélas je ne vois qu’une femme terne et fatiguée (vieille ?).
    Oui bon désolée c’est pas la forme aujourd’hui .
    Je vous embrasse .

  • Paloma

    Mais ce billet d’aujourd’hui est tendre à mort…! Ce exactement comme l’attitude ado de ma fille quand elle veut pas saluer quelqu’un dans la rue « parce que aujourd’hui je suis pas présentable..! »

  • Bérénice

    L’autre jour, je me plaignais « trop de cernes, trop de rides » et Lui: « depuis que je vous connais, z’avez pas perdu une ride ».
    ;-)

  • Marie

    Mon homme m’aime comme ça ! Je trouve touchant que parfois on puisse être tel que l’on est vraiment, sans artifice, aucun.

  • lilou

    Et si le bonheur c’était le naturel? C’était les paroles d’un sage indien.
    Fonelle vous avez l’art de raconter des histoires. Mais la chute, je n’aime pas.
    La phrase d’approche, le regard, la tendresse, je trouve ça très beau, et le type, en couple…
    Je veux la même histoire, mais avec un homme seul la prochaine fois!!
    Merci pour ces instants de vie partagés Fonelle

  • Cémoi

    La petite fille vous remercie et l’a fourré dans son cartable à côté des BN pour le montrer à ses copains à la récré :-)

  • mina

    comment ne pas te parler… ;)

  • sabcestbien

    plus naturelle, tu étais plus accessible.
    plus vraie en fait…
    ainsi, tu as rejoins le monde réel et il a osé t’aborder
    à vouloir trop en faire, on se coupe des autres par des artifices, lachons nous et soyons nous pour s’ouvrir aux autres… pas évident le lacher prise mais la récompense est belle a elle seule

  • monica

    Ton post me fait penser à ces lignes dans la chanson d’Alanis Morissette Ironic: … it’s meeting the man of my dreams and then … meeting his beautiful wife… Ah merde! La vie est troublante parfois.

  • Minika

    Et toi, tu embellis la vie des gens qui te lisent.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31