9h00 DailyELLE > Le blog de Sophie Fontanel > Où est Charlie ?
Le blog de Sophie Fontanel

Où est Charlie ?

FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • MARDI 25 AOÜT 2009
  • qui sait jouer à jackie a dit?
  • JEUDI 13 NOVEMBRE
  • Peut-on tomber amoureux d’un soutien-gorge ?

charlie-hebdo-cabu-wolinski-attentat-fonelle

Chers tous, je voulais écrire ici, hier, après l’attentat dans les locaux de « Charlie Hebdo », mais je n’y arrivais pas. Comme vous je n’arrêtais pas de penser à ces pauvres gens, à leur famille, à leurs amis. À la fille de Wolinski qui écrit, sur Instagram, montrant le bureau vide dans la maison de son père : « Papa est parti. Pas Wolinski ». J’aimerais qu’elle ait raison. Les mots qui suivent sont pour tous ceux qui vénèrent la drôlerie.

Quand les gens drôles sont assassinés, ça vient déchirer le cœur d’une manière bien particulière. On sait tous que les gens drôles ne feraient pas de mal à une mouche, même en la ridiculisant par un dessin, par un bon mot, par un fou rire. Les gens drôles, quand ils se revendiquent comme « drôles et méchants », c’est justement une façon d’avouer qu’ils ne le sont pas, méchants.  Et même quand ils se revendiquent comme « bêtes et méchants » (Hara Kiri), c’est juste qu’ils ont l’humour de se décrire ainsi. Les gens drôles sont faciles à tuer. Les gens drôles sont très vulnérables. Leurs saillies hilarantes, si elles sont possibles, c’est parce qu’ils les laissent sortir d’eux, par une ouverture qui peut leur être fatale. Quand ils ont l’air d’être mordants, invincibles, et même-pas-peur, en fait ils prennent courageusement le risque qu’on les détruise, qu’on ne rie pas, qu’on ne comprenne pas ou, pire, qu’on fasse semblant de croire qu’ils ne plaisantaient pas. Qu’on prenne leurs bulles pour de lourds soleils noirs. Les gens drôles sont tous des enfants. Les gens drôles sont des timides. Les gens drôles sont d’une pudeur terrible, ils ne savent que trop bien à quel point c’est embêtant de se mettre à poil devant les autres : l’humour, ça a l’air d’être des choses qu’on planque, mais c’est rien que des choses qu’on donne à voir. Les gens drôles sont généreux. Ils se lient aux autres en les faisant jouir par le rire. Parfois, les gens drôles ont même du mal à jouir dans la vraie vie, car une fois qu’on a joui par le rire, eh bien, comme qui dirait, le plaisir est pris. Les gens drôles détestent la connerie, et les vrais cons détestent l’humour, ben tiens comme par hasard. Les gens drôles sont une famille qui contient à la fois l’entièreté des gens drôles et aussi tous les gens qui rêveraient d’être drôles et que les gens drôles aident à si fort vivre. Les gens drôles rient quand c’est dramatique, on leur reproche assez. Les gens drôles pleurent de rire devant la bêtise. Ils ne se moquent pas de la bêtise, ils la réparent. Et parfois, ils en font de l’art. Les gens drôles réparent la vie. Les gens drôles trompent la mort, tout le temps, et la mort s’est trompée en tombant de cette manière sur ceux-là de « Charlie Hebdo ». Les gens drôles sont ma raison de vivre et même si elle est à – 12 à l’heure où j’écris, je sais ce qu’il me reste à faire.

Fonelle

Ps. Je suis Charlie.

223
Dans la rubrique Le blog de Sophie Fontanel Suivez Fonelle sur Instagram
FacebookPinterestTwitterShare

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oui Non

57 réponses à Où est Charlie ?

  • Gaëlle

    Très beau texte à envoyer à ceux et celles qui ont la générosité de nous faire rire.

  • laura

    These are the sweeter words I read, thank you:)

  • Christine

    Merci Sophie et je voudrais espérer que le "je suis Charlie "de tous ceux qui l'affichent aujourd'hui ne soit pas qu'une posture mais un mouvement de soutien qui perdure à la presse libre qui sait prendre des risques pour nous informer, soutien aux humoristes mais aussi aux photos reporters (Visa pour l'image à Perpignan). Je suis Charlie parce que je les aimais tous et que leurs dessins me faisaient rire, sourire et réfléchir.

  • carolinejeanyves

    Charlie, c'est Charles de Gaulle (surnom donné en l'honneur du grand Charles après sa mort et l'arrêt d'Hara Kiri qui égratignait déjà). De Gaulle , grand défenseur des droits de l'homme et des pensées serait heureux de cet élan populaire.
    Vous nous manquez encore et encore.

  • monica

    Cabu et ses frères, tous ces morts, je me dis que je veux reprendre leur courage à mon compte. C'est la première fois que je me dis vraiment ça. Essayons de nous parler et n'ayons pas peur.

  • anne à Ibiza

    Peut-être pas toujours "Charlie Hebdo", mais si totalement "Je suis Charlie" incarnation de la liberté d'expression et du crayon plus bavard que les mots. Si touchée, non seulement par l'ampleur de l'horreur mais aussi parce que le policier abattu l'a été face à l'immeuble où je loge habituellement à Paris. Même loin de vous, loin d'eux, nous organisons ici aussi une manifestation de soutien ce dimanche.

  • fredi

    merci d'écrire, c'est pas facile

  • Cilaïne

    Merci Sophie pour ce texte, tout en finesse et en tendresse.
    Milan Kundera a écrit ces mots, qui me suivent partout de carnet en carnet, depuis des années.
    Je trouve qu'ils lient tellement justement l'humour avec l'humilité, la tolérance…bref, ça raisonne :
    "L’humour : l’éclair divin qui découvre le monde dans son ambiguïté morale et l’homme dans sa profonde incompétence à juger les autres ; l’humour : l’ivresse de la relativité des choses humaines ; le plaisir étrange issu de la certitude qu’il n’y a pas de certitude."
    Voilà. Restons libres.

  • Isabelle la cathodique

    Nous sommes tous Charlie et comme Hélène le dit, mon enfance, mon adolescence, c'était Cabu dans le club Dorothée, qu'on regardait pour lui et ses dessins. Ils nous faisaient vibrer de leurs croquis, les dessins encore, ils vivaient de leurs crayons et on les tue avec des kalachnikovs. Quelle barbarie, quelle folie.
    Le dessin de Mahomet (de Cabu) qui dit: " c'est dur d'être aimé par des cons!" restera dans ma mémoire, plus que les autres.
    Je suis Charlie.
    Relisons et faisons lire à nos enfants, partageons les ouvrages de ces artistes, qu'ils restent vivants à jamais.

  • Brigitte

    Super déçue que votre réaction ait été si tardive. A 15 h 30, on était sur les grimaces de Cara Delevingne. Si les heures données pour les publications sont artificielles, pas la peine de les y mettre.

  • Sandra

    Merci Fonelle.

    Tu as réussi à mettre en mots cette émotion qui me saisi (moi et sûrement plein d'autres mais je ne peux parler en leur nom), depuis hier.
    Leurs morts atroces. La déraison de tout ça….
    Le rire est le plus beau cadeau qu'on puisse donner. Il nous sauvera de tout.
    Merci encore et prends soin de toi.

  • Colioure

    Le rire est en deuil, merci de ce post Fonelle, puisse-t-il me redonner le sourire.
    C'est la première fois qu'une info concernant des personnes qui ne sont pas des "proches" me donne autant envié de pleurer. C'est peut-être ça la magie et le pouvoir du rire, il rapproche… de la vraie vie, d'une vérité qui dérange et qui par un trait de plume me rends concernée.
    Demain, c'est sûr, je l'abonne à Charlie. !

  • charlie

    quand ces fous détraqués auront tué tous les humoristes ,alors ils seront seuls entre eux
    il ne leur restera plus personne à haïr…ils s’entretueront… histoire d'en rire…

  • Karima Dib

    Très émue par cet article.merci Mme Fonelle.

    bien amicalement.
    Karima,

  • Sylvie

    Merci Fonelle, je savais que vous alliez trouver les mots justes parce que, justement, vous n'êtes pas du tout futile .Vous êtes tellement drôle et quel talent que de savoir nous faire rire…. Je crois que les gens très drôles sont quelques fois des gens très sensibles et que le fait de rire et faire rire c 'est un peu pour cacher leur pudeur , un dernier baroud d'honneur, l'élégance du désespoir en somme.
    Je suis infiniment triste , car on a touché à l'essence même de l'état d'esprit français, le sens de la dérision, l'humour, la liberté totale de ton et même si j'ai acheté rarement Charlie Hebdo , je m'apercois que cet état d'esprit m'a construite en tant que française. Merci à eux!
    Sylvie Je suis Charlie

  • Katy P.

    Merci pour ce texte. N'arrêtons jamais de nous exprimer.

    Je suis Charlie. Je suis Libre.

  • Hélène

    Je suis Charlie ! Je n'ai jamais acheté Charlie hebdo mais Cabu a bercé mon adolescence de jeune fille qui vivait et travaillait dans le monde entier avec son père à plus de 5000 km de son domicile tout en faisant des études de droit des affaires ! Un mercredi j'ai découvert par hasard Cabu dans le Club Dorothée et chaque fois que j'étais à Paris je regardais le Club Dorothée simplement pour le voir ! Je riais de ses dessins !

    Aujourd'hui je suis triste et en colère mais en même temps je ris car notre réponse à nous Français, Blancs, Noirs, Chrétiens, Musulmans, Juifs, Européens et femmes et hommes du monde entier est un pied de nez à ces connards qui devraient se rendre compte qu'ils ne gagneront jamais car nous sommes plus forts qu'eux puisque nous sommes tous Charlie !

  • lilou

    Pensée pour les familles

  • Isabelle

    Je suis Charlie

  • La toune

    Bravo Sophie tu as les mots justes j ai encore pleuré toi si légère si futile ce qui quelquefois m énerve prodigieusement tu es juste authentique
    Je le savais
    Merci

  • icimilan

    merci fonelle. quelle réponse hier, aujourdhui, par les français et françaises. embrasse.

  • Virg'

    Je suis un rire, Je suis Charlie, Je suis Liberté Egalité Fraternité, je suis la démocratie car chacun de nous en est un maillon, Charlie Hebdo son symbole et ce soir je suis place de la République alors que je ne suis jamais descendu dans la rue. LIBERTE.

  • Je suis Charlie

    Merci Fonelle…

    Grâce à toi, aujourd'hui, je sais que je fais partie de la grande famille des "gens drôles" , en plus d'être une "yogi modeuse" qui apprécie tes posts plus que les mots ne sauraient le dire…

    Longue vie à toi et aux gens drôles !

    Charlie est mort ! Vive Charlie !

    Yalla ! (celui de Soeur Emmanuelle)

    Isa – Je suis Charlie.

  • marga

    crime de lese humanite car, selon Shirin Neshat, "ART (is) a reflexion of our humanity".
    je suis Charlie.

  • Arielle

    Je suis Charlie et si immensément triste et mal.
    Merci à tous ceux de Charlie Hebdo pour m'avoir fait si souvent rire et réfléchir ! Et merci pour ce beau texte qui me parle si bien.

  • Paloma

    Merci beaucoup aux gens drôles qui prennent le risque et parfois le payent cher.
    Merci à toi pour être drôle tous les jours, même un jour triste comme aujourd'hui.

  • Patou

    Ce sont des clowns qu'on assassinent. Je suis Charlie.

  • Cotonnière

    Chère Fonelle,
    je n'étais pas venue te rendre visite depuis des mois, car la vie….etc…..
    Mais je suis si mal depuis hier que j'ai eu besoin de venir te lire, car je savais que cela irait mieux après.
    Et en effet, tes mots sont des pansements, comme les dessins de ceux à qui tu as si bien rendu hommage.
    Car oui, rire et réfléchir sont les jambes qui font marcher l'Humanité. Et c'est un crime contre l'Humanité qui a été perpétré hier.
    Merci Fonelle,
    Merci Charlie.

  • Hélène

    Mille fois merci pour ces mots.
    Vraiment.

    Je suis Charlie

  • Emma

    Merci Sophie pour ce très beau texte.
    Tu leur rends un bien bel hommage.
    Nous sommes tous Charlie !

  • Gigi La M

    Unissons nous
    Soyons Charlie
    Pour toujours

  • NicolasTavitian

    Bravo et VIVE LA LIBERTÉ

  • Emmanuellelila

    Je n ai pas les mots mais vous les avez pour moi.

    Merci beaucoup chère Sophie

  • hirondelle35

    Merci mille fois Sophie pour ces mots qui nous aident à panser (penser ?) nos maux…

  • NATH

    la réponse à où est Charlie:
    c'est comme dans la bd, Charlie est partout , avec son air sympathique , il se mêle à différent monde, mais on le remarque toujours, parce qu'il a l'air si drôle et décalé…
    Il n'y a pas de mot pour dire notre tristesse… par contre tout cet élan que cela a déclenché est vibrant!
    J'adore cette idée que nous sommes tous Charlie , nous voilà réunis face aux cons et on crie tous "je suis charlie" …ça leur plairait je crois que leur mort ai servie à réunir tout ces gens … malgré ma tristesse ça me fait chaud au coeur

  • Christelle

    J'enlace vote chagrin dessiné, par ces mots de Georges Wolinski: «L'humour est le plus court chemin d'un homme à un autre». Je vous aime beaucoup vous et votre liberté, Sophie.

  • mylene

    Des mots face aux maux. Merci Sophie.

  • laprincesseaupetitpoids

    Quelle belle prose ..juste et touchante…ici je suis certaine nous sommes tous CHARLIE…

  • fransouèse

    Merci et c est les larmes aux yeux que je dis qu il faut continuer à rire

  • leanna

    merci Sophie de ces mots magnifiques!
    oui, en leur honneur vénérons la drôlerie, et crions "Mort aux cons" …
    Ils sont partie retrouver Cavanna, Reiser et le professeur Choron … Si on ajoute Coluche et Desproges, ils vont pas s"ennuyer au paradis ….

  • cdirr

    Merci Sophie pour ce magnifique texte qui me fait pleurer……

  • Cémoi

    Chère Sophie, je suis heureuse qu'un peu de couleur apparaisse aujourd'hui dans tout le noir de votre Instagram d'hier….même si ce sont 12 taches de sang ce sont aussi 12 petites flammes qui dansent encore dans nos coeurs. Comment peut-on vivre sans humour?….ou alors devenir fou?

  • sabcestbien

    Mort aux cons comme dirait un certain mort au vaches !
    je souhaite juste que Charlie reste éternel pour les faire chier dans l'infini et au dela !
    il faut sauver le soldats (de l'humour) Charlie !

  • Chez Margaux

    Ton texte est beau, touchant et si réaliste. Merci à toi Fonelle. Vive la liberté d'expression…

    Je suis Charlie, Nous sommes Charlie et Vous êtes Charlie…

  • isis de paname

    Merci.
    Je suis Charlie.
    Liberté je crie ton nom

  • Dans les yeux

    Merci de nous rappeler que le rire est aussi la politesse du désespoir. Maintenant j'ai une envie de rire féroce.

  • Annick

    Je suis Charlie..'

  • sosso

    je copie – colle mon statut Facebook :
    Ma réponse face à l'infamie : aimer le plus fort possible mon petit garçon et l'accompagner dans la vie pour qu'il devienne un homme bon, cultivé, tolérant et ouvert aux autres. Et couillu.

    je suis Charlie.
    Merci Sophie

  • alexa

    frappons avec nos mots tous "ces cons qui détestent l'humour"!

    Merci, Charlie.

  • jicky

    Peut-être riaient-ils tellement que ça leur fermait les yeux sur la connerie qu'ils avaient en face. Incapables d'imaginer qu'elle pût être à ce point conne. Trop intelligents pour descendre à tant de connerie, et la "comprendre", l'envisager….

    Leur départ n'est, certes, pas à mourir de rire, mais espérons que là-haut, avec Cavanna, ils rient encore de mourir pour avoir dessiné…..

  • Joanne

    Waouw ! Magnifique texte.

  • Minika

    Tu viens d'écrire exactement ce que je pense. Comme un spéléologue qui aurait visité le fond de ma pensée. L'humour est la plus grande des libertés. Restons libres.

  • Anne Claire

    Merci.
    Je suis Charlie.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30