11h00 DailyELLE > Le blog de Sophie Fontanel > Pourquoi la couleur ?
Le blog de Sophie Fontanel

Pourquoi la couleur ?

FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • MERCREDI 6 FÉVRIER
  • comment vous dire?
  • LUNDI 23 FÉVRIER 2009
  • Peut-on s’habiller comme un toutou ?

veste velours en grosses côtes de 45RPM japonais couleur indigo

Cette semaine, dans ELLE, je parle de cette veste achetée chez 45 RPM, une marque japonaise. J’explique que ce velours a été trempé dans 24 bains d’indigo afin de permettre cet aspect un peu fluorescent, cette profondeur. En passant devant la boutique, j’ai vu la lumière (déjà amusant !) contenue dans ce vêtement et je suis entrée. Alors que j’ai passé des hivers entiers à m’habiller en noir… et d’ailleurs…

… quand j’étais ado, ma mère me faisait la guerre pour que je ne sois pas toujours dans cette maudite uniformité sombre. Mais moi, je ne me sentais belle que si je ressemblais à une créature existentialiste, et je me souviens encore de mon euphorie quand j’enfilais mon col roulé noir, de la pureté que, selon moi (j’avais raison), ça donnait à mon teint, de la lumière, justement, que ça m’apportait. Maintenant, je vois les choses différemment. Et ma quête de vêtements a été remplacée, ou disons enrichie, par une quête de couleurs. C’est intéressant car, à chercher ses couleurs, on comprend bien des choses. Moi, ce qui me va : le rôse pâle, le rouge vermillon, les bleus francs, un certain jaune. Et comme par hasard, ce sont les couleurs de mon enfance. Si je me mets du marron, je disparais. Du bordeaux, du safran, du beige, du kaki, du rouille, je disparais, je n’arrive même pas à me distinguer rutilante telle la châtaigne dans l’allée. Quand je vois ma couleur, en revanche, je la reconnais au point d’en être aveuglée (euh, je n’avouerai jamais le prix ahurissant de cette veste).

Alors je me dis ceci : si on en est à marcher vers la lumière d’une couleur intérieure, alors pas étonnant que l’amour ce soit si difficile. En amour, je vois souvent des reflets, mais rarement l’indigo profond qui me fait baisser la garde, rarement la lumière pour laquelle on engage sa vie.

Fonelle d’Or décerné ce jour à Virg’ qui dit que j’ai (sur la photo de la fois dernière) la coiffure de Cure. Je te rassure, c’était le n’importe quoi du sommeil qui causait ça !

À jeudi, les adorés…

Fonelle

Ps. Annimage, oui pour la distorsion qui est en nous et cause des migraines, mais après le corps prend le pli, si je puis dire, et ça nous dépasse.

Ps1. So, je vois un ostéopathe, of course !

Ps2. Dom, j’ai parlé à mes créoles et elles ont compris qu’il ne fallait pas profiter de la nuit pour me faire les oreilles de Dumbo.

Ps3. Marie, j’explose de rire en voyant que tu me crois liftée et botoxée ! Rassure-toi. Le visage se détend une fois posé sur l’oreiller. Je suis heureuse d’avoir pu observer ces choses, même sur des gens très âgés dont je contemplais des heures le sommeil.

Ps4. Icimilan, ta phrase « dormir après la migraine, c’est comme avoir un prix », me touche, me touche…

Ps5. Claire, je me souviens parfaitement de cette nuit du pont de l’Alma. Moi, je rentrais en voiture et je suis passée sur la voie express, il fallait faire un détour. Il y avait un tel silence que je me souviens d’avoir pensé, avec un sale frisson : « Y a pire qu’un accident ».

 

0
Dans la rubrique Le blog de Sophie Fontanel Suivez Fonelle sur Instagram
FacebookPinterestTwitterShare

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oui Non


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

38 réponses à Pourquoi la couleur ?

  • timai

    « il y a 2 choses à jamais gravées dans notre mémoire, le regard de notre mère et les couleurs de notre pays ». c’est un proverbe arabe avec lequel mon prof a commencé ses cours de couleurs. aujourd’hui je le retransmet à mes étudiants. la couleur c’est quelque chose de viscéral. lorsque je fais travailler les gens sur leurs couleurs, ils reviennent quasi systématiquement vers celles de leur enfance. et les choses sont faites, ça leur « va » toujours. when you feel good, you’ll always look good.
    xoxo

  • Murielle

    @dom

    Je viens seulement de voir ta réponse, merci, dorénavant je vais beaucoup plus souvent les enlever pour me coucher

  • Milady

    Mon Chéri dirait : après le noir, la couler…Encore une excuse pour avoir encore plus de vêtement… Oui, oui et oui !!!

    Et pour répondre à la question : pourquoi la couleur ? Pour le bonheur ?

  • l'autre Ondine

    Au moment où tu écrivais ce blog, on m’a offert une écharpe teinte au pastel. Le pastel, c’est bleu aussi, mais ça a une particularité unique : plus on le lave, plus il devient profond. Le contraire de l’indigo, en somme. Un jour, le pastel qui fonce et l’indigo qui se délave seront de la même couleur, j’imagine. J’attends de voir ça !

  • kate

    J’adore qu’on me raconte cette « cuisine » de la matière. Qui a eu l’idée de tremper cette veste dans 24 bains. Est-ce une méthode ancestrale ou au contraire est-ce la dernière née ? Dés qu’on me parle de Japon, d’orient, je m’éblouie. Comme je connais mal, je trouve que tout à un mystère, le passé comme le present

  • ally

    Les réunions de bureau me font parfois penser à un envol de corbeau!

    L’an dernier il me semble, vous parliez de ne pas porter de noir durant l’hiver. J’ai tenté moi aussi, avec un succès (très) relatif. Mais l’effort fait du bien, et permet de penser le noir comme une couleur, et plus comme un reflexe.
    Une réflexion: L’an dernier, j’ai hérité du dressing de ma maman. Je remarque que je porte des couleurs que je n’aurai jamais choisi de moi même – et que cela va bien comme cela.

  • Lanta

    Moi je cherche la couleur du temps, comme peau d’âne!

  • Dom

    il y a très très très longtemps, j’ai suivi un atelier intitulé : « color me beautiful », pour identifier quelles couleurs nous vont (ou pas). Une révélation.
    pour choisir mon amoureux, je n’ai pas eu besoin de cours, j’ai choisi avec les mains.

    @murielle
    les créoles quand on dort, ça tire, ça plie le lobe, ça se tord, et le matin, Dumbo est dans le miroir !

  • Colombe et Linotte

    Moi aussi, je dis toujours aux châtaignes de ne pas porter de col roulé, sinon elles manquent gravement de rutilance dans le cornet.

  • Monica

    Passez votre amour à la machine, faites bou-illir, pour voir si les couleurs d’origine – peuvent revenir. Est-ce qu’on peut ravoir à l’eau de javel – les sentiments ? La splendeur qu’on croyait éternelle a-vant ? « … Ben oui, ben oui, ben ouiiiii !…

  • Carole

    @lilou et laféeclochette Merci de vos douces pensées couleur or…

  • sabcestbien

    @ le salon sous la vigne
    sans me gausser de faire partie de la horde, je dois dire que depuis la nouvelle version du site, je viens commente moins… plusieurs raisons à cela :
    - je bosse plus (si si),
    - il n’y a plus un sujet par jour mais deux par semaine,
    - on s’est recentré plus sur la mode (normal pour un Dailly Elle vous me direz),
    - donc il y a moins de sujet de société qui a mon avis sont plus source de polémique et donc de commentaires.

  • sabcestbien

    c’est vrai qu’on a l’impression qu’il faut faire un effort pour porter de la couleur en hiver alors qu’en été cela vient naturellement comme un appel du Soleil !
    mais quelle récompense alors de briller meme plus fort que ce foutu Soleil qui se cache sous la brume ces temps-ci…
    l’autre jours, en hésitant sur la couleur de mon vernis, je disais que le jaune fluo ne devrait pas etre réservé juste à l’été ! et donc je l’ai mis pour égayer la brume.

  • Lafeeclochette

    Avez-vous remarqué comme le temps,et la couleur du temps,influence notre façon de nous vêtir,le matin? Et pourquoi Peau d’Ane voulait-elle une robe couleur du temps? Le cosmos,plus que la météo,aurait-il prise sur notre comportement?et si nous décidions d’être maitre de notre destin,et de porter haut les couleurs,d’oser les mélanges,d’améliorer l’ordinaire ,de nuancer le quotidien..pardon,je m’emballe,la faute à Fonelle qui pose toujours les bonnes questions,la faute à Carole,à qui j’ai envie de dire de continuer,jusqu’au jour béni où le rouge et le noir se transformeront en rose,ou bleu….couleurs de bébé…je vous souhaite à toutes le rose aux joues,et le rouge passion,et le vert espoir!!..

  • jicky

    moi avec ce genre de bleu, je deviens bleue comme une orange. J’adore le bleu, je crois que c’est la couleur que je préfère porter, même si ça me fait une tête de révolution culturelle avec.

  • lilou@Carole

    Plein de pensées pour toi Carole. On avait suivi ton aventure en Grèce. Le plus beau, c’est le murmure de ton amoureux qui te dit qu’il t’aime plus que tout. Ça vaut tout l’or du monde.

  • Caraman

    Nooooooon ! Je reçois aujourd’hui même mes boots « sand » et vous me crucifiez sur place avec des boots argentés. Est-il écrit que je serai toujours une couleur en retard ? La Belgique n’est pourtant pas si loin de la France. Aah, j’ai encore tellement à apprendre…. Mais mes boots sont trrrrrrès beaux quand même (je me console, je me console).
    Merci pour votre émulation Outre-Quiévrain !
    PS : rassurez-moi, vous avez bien un pull moutarde de chez h&m que je pense bien avoir identifié sur une vignette du daily-elle où vous étiez plusieurs à photographier vos chaussures (mais je ne la retrouve pas). Si j’ai commis une mistake, je m’empresserai d’éditer un erratum dans mon blog au succès très confidentiel.

  • Carole

    Hier matin le ciel était GRIS…je vais au labo faire ma prise de sang. Dans le tube, le liquide ROUGE contient la réponse à la question qui me trotte dans la tête depuis 2 semaines: a-t-on réussi à faire de nous de futurs parents? Nous avons fait déjà 3 voyages vers la Grèce et ses volets BLEUS afin de concevoir un enfant qui naturellement ne vient pas. Les murs BEIGE de la clinique qui nous ont accueillis ont la couleur de l’espoir. Hier soir, sur la feuille BLANCHE des résultats, la réponse imprimée en NOIR est négative…
    Je rentre. Mes yeux VERTS se plongent dans les iris BLEUS de mon amoureux pour lui annoncer la nouvelle. Un voile passe. Puis il m’embrasse, me serre dans ses bras, dans son pull ANTHRACITE et me murmure qu’il m’aime plus que tout, indéfectiblement, que le fait que l’on soit deux ou plus ne changera rien à cela, et le ciel GRIS du matin s’est alors vêtu de ROSE pour la soirée.
    Les couleurs font notre quotidien. Les pastels et les camaïeux arrondissent les angles, mais les contrastes francs permettent de nous sentir un peu plus vivants chaque fois.

  • le salon sous la vigne

    Bon alors le « Indigo » me fait sortir de ma réserve. Je suis le Daily Elle depuis le début mais dans l’ombre ou presque. Et c’est un sentiment bizarre car j’ai l’impression d’être une souris qui écoute par le trou de la serrure, cependant je ne suis assurément pas la seule, il y a une horde de souris qui écoute à la porte. Je m’explique : certes je ne connais pas les statistiques de fréquentation du Daily mais je constate qu’il y a peu de commentaires, alors que votre incontestable talent est reconnu –Elle, les livres…- et devrait amener une marée de commentaires. Ne seriez-vous pas tout simplement et involontairement trop intimidante pour rencontrer les souris et donc un Indigo de chair et d’os… Je n’ai ni votre talent ni votre succès mais j’entends cela depuis de nombreuses et je suis obligée de reconnaitre que mes bons et fidèles amis ont ou avaient raison. Je suis aussi totalement en accord avec un des commentaires c’est surtout quand on ne s’y attend pas que cela nous tombe sur le nez. Et puis, Sophie le noir c’est beau mais il y a tant d’autres couleurs, le noir, moi j’ai donné pendant 15 ans en intégral aujourd’hui, je dis, et peu importe la couleur, la forme et même parfois la matière, j’aime et c’est bon j’achète ou pas, je n’aime pas donc ce n’est pas pour moi mais ce n’est plus la couleur qui décide pour moi, c’est un petit plus indéfinissable qui vient avec l’âge et qui sait que l’on peut ou pas.

  • Flo

    Pas de rapport avec ce poste mais après avoir vu la vidéo d’Inès sur le site de Roger Vivier (référencé ici) j’ai postulé pour un stage chez eux car j’ai adoré ce qu’ils avaient fait et j’ai été prise!
    Alors merci Fonelle!

  • claire BL

    d’abord ce soir je viens de me faire tacler par l’ordo
    il me dit que j’envoie mes messages trop rapidement
    mais de quoi se mêle t’il celui là ?
    il n’aime pas la passion et la folie qui s’empare de nous à écrire au daily, sale jaloux !
    Donc Fonelle , tout ce que tu dis , comme toujours, sur les couleurs est totalement véridique
    du noir chez nous ados, de la lumière ensuite pour nous adultes
    n’est ce pas à l’image , heureusement ,de notre philosophie à vieillir?
    un des privilèges de l’age ? savoir enfin associer ce qui nous plait à ce qui nous va ,reflet de notre moi?
    tant mieux pour toi Fonelle de l’avoir atteint
    Pour ce qui est de l’Amour, aurions ,égoïstement , droit à notre blog adoré, si tu avais trouvé ton « indigo »?
    attends que celui ci te trouve plutôt que tu le cherches;tu en parles peut être trop, il a peur de se déclarer et ne se sent pas à la hauteur de notre adorable amie.
    j’ai remarqué que les choses rêvées arrivent lorsqu’on les met à distance de nos préoccupations avouées.
    Bonne chance
    Mille merci pour le PS !!!!

  • Solexine

    Ma couleur à moi, c’est le rouge; depuis très longtemps, je sens qu’il y a quelque chose de rouge qui vibre au fond de moi, comme une « tache » sur un tableau de Miro ; c’est presque mon identité. Chez moi, il y a beaucoup d’objets et d’accessoires rouges; même quand j’achète un seau pour laver par terre, je ne peux pas m’empêcher de prendre le rouge ;-). Dans mes dessins, il y a toujours un élément rouge, même petit… Cette couleur m’est indispensable pour vivre; et pourtant, bizarrement, ce n’est pas la couleur qui me va le mieux « au teint » comme on dit ; elle « m’avale », elle ne me donne pas bonne mine…la vie est mal faite, alors ? ( bon, c’est vrai, c’est pas si grave ;-))

  • Patou

    Je ne peux concevoir de ne porter qu’une couleur, et TOUJOURS associée à du noir. Sinon, je me déguise.
    C’est très touchant ce que tu dis sur les couleurs de l’amour. Le problème avec l’amour, c’est que ça se délave aussi. Même si tout neuf, il était profond.

  • Lafeeclochette

    C’est très personnel,les couleurs..ça nous personnalise,ça nous differencie,même si la mode nous fait parfois défiler comme des pensionnaires..moi, j’aime le kaki(pour assortir aux yeux)marine,(pour les années de pension),camel,(pour ma mère)noir,avec une touche de blanc,de rose pale,de bleu pale,et du bleu Jean,incontournable..et ce merveilleux bleu indigo dont tu parles,Fonelle,il met nos cœurs en vacances,c’est la couleur qui s’assortit le mieux au soleil…

  • lilou

    Ce bleu posé là sur le bitume, ce serait un peu une piscine d’hiver?!
    Trop beau ce que vous dites, encore une fois, le lien du vêtement à l’amour, votre phrase « marcher vers la lumière d’une couleur intérieure ». Il y a mille et une sortes d’amour, pas que le Graal de l’amour amoureux, et je crois que « l’indigo profond qui fait baisser la garde », il est quelque part ici, avec votre horde.
    Le noir agrémenté, comme l’ont dit les filles, c’est très beau. Mais un simple accessoire de couleur, un bracelet, un foulard, des boucles, ça fait l’affaire aussi bien qu’un vêtement. Le bordeaux au teint, une horreur pour moi aussi. Comme dit Kiddo, le parfum d’un être cher sur un vêtement nous donne un plus beau teint que n’importe quelle couleur.
    Vous ne parlez pas du blanc. En hiver, c’est ma couleur no1, un t-shirt blanc et hop, voilà un peu d’été qui revient. Sinon le turquoise, bleu pâle, rose et les verts ça marche bien (il faut voir aussi le rapport à ses yeux).

  • Murielle

    @dom
    Je ne savais pas qu’en dormant avec ses créoles on attrapait des oreilles de Dumbo, moi qui ne les enlèves presque jamais

  • Lobe

    Oh, les pattes blanches! J’hésite à m’acheter des chaussures claires, je regarderais sans cesse mes pieds. Peut être que ça m’amènerait à foncer (foncer, soit, mais habillée de clarté) dans de belles personnes, des personnes indigo (dit la fille un brin dingo).

  • pimpi

    Pas de chance pour moi:J’avais un veston rouge et je suis allée acheter un truc chez Darty et bien, tout le monde me demandait des conseils.
    Sinon j’aime ce bleu sur les volets des maisons grecques .Mais sur moi, la couleur me transforme en Bozo le clown. Et pourtant ma ville….très marquée dirais-je…(souvenir d’une enfance très monochrome à ce moment là)

  • Sambar

    Le pire c’est quand c’est l’environnement qui est plus coloré que les gens, genre station de métro Montparnasse orange un jour d’hiver. Du manteau gris, noir, marron, bleu marine… allez, encore un petit effort… camel, mouais… peut mieux faire… rouge… allons, allons… bleu canard, vert sapin ou amande, jaune moutarde ou safran… enfin… la vie palpite!!

  • le petit chaperon rouge

    Attention, Fonfon! La couleur est une drogue dure. Une fois tombé dedans, on ne s’en remet pas.
    Pour preuve:
    http://plentyofcolour.com/

  • Isa du moun

    Un jour de marché de Noël à Sarlat, je cherchais désespérément la famille, et tout le monde était en noir ou en marron… Depuis j’ai un imper orange quand il pleut (non je ne travaille pas à la dde, merci on me fait la plaisanterie à chaque fois) et j’ai un manteau blanc (qu’il faut laver souvent, certes), au moins, quand la nuit tombe, on me voit…

  • Kiddo

    Mon amoureux est comme votre mère, il se désespérait de mon manteau toujours noir. Alors il m’a donné son écharpe de toutes les couleurs, pour m’égayer.

    Mais ce qui me colore le plus, c’est évidemment son parfum qu’il reste partout dessus.

  • so

    Du noir accompagné de bleu, c’est chic, non ? c’est ma façon d’aimer Yves Saint Laurent, mettre un manteau noir et un pull bleu, mon mari trouve ça triste, mais tant pis pour lui !

    J’ai le même problème que vous Sophie, le marron, le beige, le bordeaux me plombent le teint et le moral.
    Le bleu de votre veste me fait penser au bleu des piscines de David Hockney, ça me donne envie de plonger !

  • Murielle

    Ta façon de voir l’amour est très belle et oh combien réaliste.
    Je suis comme toi, ma garde-robe est composée à 97 % de noir… maintenant de temps en temps je prends des couleurs, des chemises en jeans, un peu de léopard et du…rose fluo

  • lialia

    Car c’est un don, une petite fenêtre révélant les caprices ou la sensibilité intérieure. Elle s’extirpe à nous même pour écrire ses propres vers …

  • alexa

    Je crois que la « lumière qui te fait baisser la garde » en amour, tu ne la vois pas, mais elle, elle te voit et elle te prend, et il ne faut surtout pas se défendre. il faut y aller tout droit…tout comme vers la couleur que tu aimes et donc qui te vas..C’est simple,non?l

  • Monica

    Faut bien le dire, t’es un devin: je viens de voir chez Zara le quasi sosie du sweat shirt que tu as acheté à L.A. et qui nous avait tant fait polémiquer (amoureusement sale et usé), sauf que chez Zara, ils sont encore plus pervers que toi, car ils y ont ajouté des broderies de couleur… J’imagine que le velours bleu indigo sera le graal à s’arracher d’ici peu…

  • mina

    J’en suis encore à ne pas vraiment savoir quelles couleurs me vont. ça relève de la surprise ou du  » mouais, non ».
    N’empêche, je suis éblouie par ta façon de dire les choses.

  • 1L
  • 2L
  • 3Le sac à dos Courrèges pour Eastpak
  • 4La playlist du week-end
  • 5
  • 6Karl au pays de Sissi l
  • 7Le radiocassette de l
  • 8La transparence de la veste Avoc
  • 9Le concours de Colette pour gagner des Timberland rouges
  • 10La collaboration entre Olympia Le-Tan et Caviar Kaspia
  • 11La playlist du week-end
  • 12
  • 13Le T-shirt « The Mighties » de Clémence Poésy pour Pablo
  • 14Dans le sac d
  • 15La chemise vraiment hawaïenne de Childish Gambino
  • 16L
  • 17Les tenues dailyrantes du week-end
  • 18La playlist du week-end
  • 19
  • 20L
  • 21Le trench fantomatique de Monographie
  • 22Le concept futé de l
  • 23Le musc enivrant de Parfum d
  • 24Les tenues dailyrantes du week-end
  • 25La playlist du week-end
  • 26
  • 27La poignée lainée du sac Fendi
  • 28Le livre sur Ann Demeulmeester
  • 29Les broderies MSGM du sac à dos Eastpak
  • 30Le T-shirt pro planning familial de Lena Dunham
  • 31