11h00 DailyELLE > Le blog de Sophie Fontanel > Qu’est-ce qu’un collier précieux ?
Le blog de Sophie Fontanel

Qu’est-ce qu’un collier précieux ?

FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • vivons-nous d’images?
  • verra-t-on des chemises Hawaï?
  • Là, Fonelle trouve la casquette parfaite
  • LUNDI 24 NOVEMBRE

la vieille dame alzheimer dans le clip de michael kiwanuka always waiting

Là, l’image. En premier. Et ensuite, le clip ci-dessous fait pleurer, je vous préviens. On y voit une vieille dame, très belle, très élégante, dans l’Espagne lumineuse, une dame dont la mémoire flotte un peu. Ce qui est sidérant dans cette vidéo, c’est qu’elle a la densité d’un long métrage. Sans doute que, comme moi, vous n’oublierez jamais cette femme…

Le chanteur (puisque c’est le clip de sa chanson, donc) s’appelle Michael Kiwanuka. Il est Anglais. On dit qu’il est le renouveau du blues. Il suffit d’une chanson pour se rendre compte qu’il a reçu un don du ciel, celui d’émouvoir. Moi, cette dame qui erre, peut-être parce que, bien entendu, elle me fait penser à ma mère et pleurer sur sa disparition pour la première fois en six mois, cette dame qui erre, donc, je sais que je vais l’emporter en moi. Il y a des images fondamentales. Ce qu’on voit, à jamais, de cette femme : son attachement à cette clef mise autour de son cou, sa coquetterie, sa féminité pas un seul instant abandonnée dans cette mésaventure qu’est la vieillesse, sa chemise de nuit, la noble autorité de ses yeux noirs, ses vêtements mêlés au destin. Ce qu’elle oublie en dernier, c’est l’élégance. C’est l’élégance, bon sang.

Et qu’ici ce soit l’endroit où on puisse en parler de cette façon, c’est la fierté de ma vie.

Fonelle d’Or décerné ce jour à Tiphaine qui me dit que ma photo est plus belle que celle du site de COS! Ravissement.

À mardi, les adorés,

Fonelle

Ps. Virg’ mes boots viennent de chez Acne. J’en suis dingue.

Ps1. Anne, commander à distance est une jouissance.

Ps2. Carole, tu le dis si bien, il faut mettre de la plume dans sa vie.

Ps3. So, ta phrase « J’aime vos boots et vos genoux » je roule par terre d’extase et de rire.

Ps4. Lilimarl’, normalement le daily montre chaque jour un truc pas cher dans la rubrique repéré ce jour. J’y veille ! On va en mettre encore plus !

 

 

 

 

0
Dans la rubrique Le blog de Sophie Fontanel
FacebookPinterestTwitterShare

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oui Non


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

42 réponses à Qu’est-ce qu’un collier précieux ?

  • TinaKa

    Ça fait un peu plus d’un an qu’elle s’est éteinte tout doucement, je tenais sa main… Quand elle a fermé ses yeux, et s’en est allée, sereinement, mon angoisse face à la mort est partie avec elle.

    On ne s’était pas toujours bien entendues, on avait pas vraiment pu régler les contentieux de l’âge adulte en raison du long déclin de sa mémoire et de son agressivité croissante… mais d’où elle était, elle a attendu mon retour de voyage avec son opiniâtreté d’italienne émigrée tôt.

    Son dernier cadeau m’a laissée forte de quelque chose. Pendant de nombreux mois, je n’ai pas su dire de quoi exactement. Je ne la retrouvais plus. Le deuil blanc, accompli dans la douleur quelques années auparavant m’avait coupé de la personne vive qu’elle avait pu être.

    La clé offerte par tant de vie dans cette vidéo est miraculeuse. Elle m’accompagne. Merci Sophie.
    Depuis, son vrai visage commence à apparaître parfois, me surprenant au cours d’un vagabondage. Et avec cette émotion toute neuve se superposant à l’impression de sérénité qu’elle m’avait donnée à son départ, je me sens confiante pour vivre. Vivre jusqu’au bout, avec envie.

    J’espère de tout cœur que chacune et chacun d’entre vous recevra un jour le cadeau de ne plus craindre le bout de sa vie.

    Bien à vous

  • sylvane

    Oups! Rectif:
    Les plus précieux des colliers ne sont-ils pas en perles de nostalgie?

  • so

    @Lafeeclochette, oui, je sais que j’ai de la chance d’avoir encore ma mère (et mon père aussi) et en bonne santé. Je comprends tout ce que vous me dites, cela me touche. Je crois que c’est aussi une blessure narcissique de voir sa mère vieillir, un refus de la mort aussi.

    J’ai souvent besoin d’admirer pour aimer, c’est une façon d’exiger le meilleur des gens qui m’entourent.
    Ce que vous dites sur votre maman est très émouvant et très beau. Je suis souvent près de ma mère, on se parle beaucoup, je la fais rire. On ne se dit jamais  »je t’aime » , on le devine, on le comprend.

    Merci Sophie pour cet hommage à la vieillesse.

  • Lafeeclochette

    @so,le trop plein d’amour ou le supposé manque d’amour,comme je comprends bien ce que tu veux dire..moi non plus,je ne supportais pas de voir vieillir ma mère, peut-être que je l’idéalisais trop,je ne lui pardonnais rien parce que je la voulais parfaite,mais quand je l’ai vue souffrir et se dégrader en deux mois,j’ai réalisé que l’on doit aimer une personne pour ce qu’elle est,et non pas pour ce qu’elle représente.On n’a qu’une maman,et toute la vie,on reste la fille de sa mère,c’est pourquoi il faut en profiter,la bichonner,lui parler de tout,car c’est trop difficile après,quand elle n’est plus là,et qu’on n’a pas voulu,ou pas osé lui parler…vous qui avez la chance d’avoir encore votre mère,je vous envie,car la mienne me manque tous les jours…

  • objectiflune

    Plus ma maman me devient précieuse, plus je m’apaise.

  • Claire

    Oh oui ça fait pleurer, heureusement que tu nous as prévenus! La dame est tellement belle..
    Ce collier précieux, ça me fait penser au film  » Parle avec elle », et au héros, Benignio, qui garde comme un trésor la pince à cheveux d’Alicia, et devient fou quand on lui enlève en prison.

  • so

    J’ai toujours aimé ma mère mais je sais que parfois cette relation est compliquée et on lui en veut souvent soit pour le trop plein d’amour soit par le supposé manque d’amour….
    Je n’aime pas voir vieillir ma mère. Pour moi, elle a commencé à vieillir quand elle a cessé de porter des talons et que le clic clac rassurant et conquérant s’est tu.

    La mort est un sujet effrayant, seule la sagesse peut dissiper l’angoisse de cette inconnue .

  • sylvane

    Les plus doux colliers sont-ils en perles de nostalgie ?

  • Peres

    La jolie mamie est à Cuba, je reconnais mon pays. Elle attends son petit-fils qui ne vient pas.
    Ma fille a écrit un message aussi et elle reconnaît la mamie qui ressemble à ma mère , qui elle aussi à un air de Jeanne Moreau avec ses lèvres généreuses et ses yeux pétillants.
    C’est drôle, ma fille a aussi rêvé d’un collier qu’elle aimerait qu’on lui offre!
    J’ai acheté pour noël un collier avec des perles d’ambre pour ma soeur qui rêvait elle aussi de le posseder. Ca va lui faire plaisir!!!
    Do

  • Myriam

    Quelle émotion pour moi sachant ma propre grand-mère ainsi que ma maman viennent de Cuba qui est visiblement le lieu de tournage de cette magnifique vidéo!
    Merci Sophie

  • Carole

    L’émotion est si évidente que cela parle à chacun d’entre nous et les commentaires se font nombreux et intimes. Je ne dérogerai pas à la règle. Ma grand-mère est mon point d’attache, mon ancre, celle qui m’inspire, celle qui me guide, celle qui m’a transmis l’envie de faire mon métier puisqu’elle même le pratiquait, celle qui m’écoute en parler les bons comme les mauvais jours, celle sur qui je peux toujours compter à chaque moment de spleen, celle avec qui je ris autour d’un thé ou d’un bon verre de vin. À 88 ans, elle conduit toujours, fait de la natation, est vive, enjouée. Petite, je la trouvais parfois dure et un peu rigide. Elle s’est fragilisée le jour où j’ai découvert qu’elle avait une liaison extra conjugale. J’avais 23 ans et j’ai été très surprise mais loin de moi l’envie de la juger. Sa vie n’a pas toujours été douce et la surprendre riant aux éclats au téléphone et murmurer des mots doux à cet homme qui n’était pas mon grand-père m’avait bouleversée. J’en ai parlé avec elle, mais il m’a fallu 10 ans pour aborder le sujet. Elle s’est confiée à moi. Depuis notre complicité s’est décuplée. Je remercie chaque jour de pouvoir continuer à profiter d’elle. J’ai conscience que le temps nous est compté donc je privilégie nos moments en duo. Le jour où je la perdrai, une partie de moi s’éteindra, mais pour l’instant sa lumière continue à éclairer mon quotidien.
    Fonelle, laisse couler les larmes, elles témoignent du trop plein d’eau que l’on a à l’intérieur et qui, comme pour les belles plantes, fait que l’on est bien vivant… Merci de nous laisser partager toutes ces pages de vie ici.

  • Voza

    Pour ma fille un collier précieux est celui fait des bonbons. J’adore la voir le perter pendant des jours sans oser les croquer. Tellement c’est beau qu’elle oublie que ça pourrait aussi être délicieux.

    Puis, il y a le collier mais surtout la clé. Les clés son des instruments poétiques, peut être parce que dans une clé il y a tout, le mystère, les questions et les réponses.

    Merci pour faire découvrir Michael !

  • Monica

    Depuis jeudi, elle me suit partout, cette vieille dame, et du coup, j’ai appelé ma mère, que je n’appelle pas beaucoup. Je n’ai pas de belle histoire de grand-mères, et avec ma mère, ce n’est pas facile, mais c’est la force de cette video et de ton billet, ils donnent envie d’être meilleurs.

  • Ada

    Tellement émouvant, comment on peut réussir des trucs pareils? merci de l’avoir mis sur notre chemin, c’est ce que j’aime dans la mode: elle mène à tout….

  • NathalieAubin

    Une bouffée de beauté
    d’amour
    de nostalgie qui nous étreint..
    Et une pierre aiguisée dans le coeur.

  • Virg'

    Tu es belle.
    Ps merci pour les boots mais je compte pas du tout les acheter mais bien te les voler.

  • so

    @Sophie, je voulais ajouter  » J’aime tes genoux et le reste je m’en fous »
    Si je vous ai fait rire alors je suis toute contente ! Bonne journée à vous et à toutes les filles du Daily Elle.

  • JJP

    Je regarde ce vidéo, je lis les commentaires et oh combien, combien je me trouve chanceuse d’avoir encore ma mère de 80 printemps, toujours aussi vive, toujours aussi belle, toujours aussi active (par son bénévolat; elle prend soin des personnes âgées, wouai) et qui va danser et au théâtre et en vacances, et qui dans ses temps libres, raccourci ses jupes; parce que « tu sais, elles sont un peu longues et elles sont portées plus courtes de ces temps-ci non? »
    Ma mère de 80 ans, toujours la plus chic, toujours approprié au moment, à l’occasion…
    Son sourire, sa gentillesse, sa politesse envers tous… Être avec elle me rend humble car je me demande; aurais-je jamais une telle force de caractère, une telle beauté avec l’âge, un tel plaisir à participer à la vie, une telle capacité à aimer…

  • lilou

    Trop d’émotion dans cette vidéo! Surtout quand ces images sont le miroir d’une situation que l’on connaît de près. C’est beau mais j’ai vraiment eu du mal à la regarder. Je voyais trop ma grand-mère chérie, qui vient de nouveau d’être hospitalisée, et repensais au discours des médecins qui ne cessent de nous dire qu’il faut maintenant l’envoyer à la « maison » de retraite parce qu’il n’y a plus d’autre solution.
    Malgré son corps et sa tête qui sont déjà ailleurs, un peu comme cette femme ici, sa beauté me surprend à chaque fois. Mais ce qui m’attriste c’est l’exclusion sociale de ces personnes fragiles qui ont encore tant à nous apporter. Notre société de plus en plus vieillissante a encore beaucoup de progrès à faire…
    @lafeeclochette, moi aussi, la mort me semble tellement un mystère, même si je suis croyante, que parfois elle fait peur. La seule réponse à cette peur: savourer chaque instant à mille%

  • Lafeeclochette

    Sophie,comme à chaque fois,quand tu évoques le départ de ta Maman,j’ai la larme..il a fallu que la mienne me quitte,pour que je grandisse,et encore,je me surprends,bien des fois,à me promettre que..quand je serai grande…la preuve que,dans la tête,on peut être encore une gamine,et pourtant avoir trois fois vingt ans …@Murielle,@Minika,@Cachou,@Marina,@Jicky,quel réconfort de partager ensemble les souvenirs et l’amour de nos grands -mères
    Tout ça avec élégance et pudeur,merci Sophie.

  • Tiphaine

    Always wainting your blog… Merci pour le fonelle d’or.

  • Patou

    La vecchiaia e une fregatura. C’est ce qu’a coutume de dire ma mère.
    Je vous laisse, je vais l’appeler.

  • Chris

    Je viens de lire les commentaires, j’ai les larmes aux yeux. Je regarde la video : pareil. Une de mes grand-mères m’appelait madame à la fin de sa vie et à ma dernière visite elle me tenait la main tout le temps. Spontanément et sans me reconnaître elle était venue vers moi.
    Et le lieu de ce clip ! La Havane, le Malecon : j’y étais il y a un an. Un voyage et des rencontres magnifiques !

  • Murielle

    @laféeclochette
    Je suis comme toi, la mort me fait peur, j’y pense de plus en plus depuis que j’ai passé la cinquantaine, je me dis parfois qu’il ne me reste peut être plus beaucoup de temps…

  • Rach

    Cette dame me fait penser à ma mère. Elle a toujours été coquette et mettait chaque jour un collier. Raffinement des femmes de sa génération. Depuis 5 ans elle est perdue dans les limbes depuis qu’Alzheimer l’a brisée, elle reste accrochée jour après jours à ce collier que Papa lui met chaque matin après ses soins.

  • Lafeeclochette

    Quand ma grand-mère est partie,je venais de terminer de la talquer et de lui refaire sa natte,attachée en chignon sur la nuque,elle m’a simplement dit,d’une voix douce et ferme,avec son fort accent italien:il est l’heure de dormir…quelle élégance pour me dire adieu..fille unique,j’ai perdu mes parents de puis de nombreuses années,et aujourd’hui je me considère comme..la suivante,sur la liste.La vieillesse me fait peur,la mort m’effraie encore plus,et ce qui me donne le courage d’avancer dans la vie,c’est bien sûr l’amour de ceux qui sont là,particulièrement ma descendance,et surtout l’image que je leur offre,coûte que coûte.L’élégance,voilà bien une vertu qui ne s’altère pas avec le temps,et même qui s’inscrit dans la mémoire,qui se transmet,et qui perdure au-delà de notre vie ..

  • Sara

    Il y a quelques temps de ça, je déjeunais seule dans un bistrot. une dame d’un certain âge s’est installée en face de moi, également seule. Délicate, frêle, usée et vivante. Ce sont ses mains qui ont retenues mon attention. Elles étaient blanches, les doigts étaient fins et une simple alliance en or en ornait un. Surtout elles décrivaient un mouvement très particulier, pliées à l’intérieur, on percevait qu’il lui était difficile de s’en servir. Cela donnait à tous ces gestes un tracé tremblotant, fragile et précieux à la fois.
    La vulnérabilité et la sincérité qui se dégageait de cette image m’ont atteintes comme un tir de sniper, en plein dans ma conscience. Il suffisait de la regarder pour comprendre. Qu’on lui avait appris les bonnes manières, qu’elle avait aimé un homme qui n’était plus là et que ces mains auraient eu besoin d’être tenues et caressées. Assise seule, elle était la fin d’une histoire, de la sienne, de la leur. En beauté et en douceur, comme une larme qui réchauffe une joue. Je remarquais aussi personne n’avait envie de s’arrêter sur cette image. Aux yeux du reste, elle était invisble. J’ai alors décidé de me souvenir d’elle. Et je sais que ce souvenir restera.
    Merci aussi à toi Fonelle, pour la lumière et la liberté de tes mots….

  • Perle

    Cette femme m’a fait penser à mon père malade et disparu (la scène où elle offre son visage au soleil….douleur) mais grâce à ta bienveillance et au fait de se sentir moins seule face à cette douleur… j’ai pu la regarder jusqu’au bout….merci

  • julieta

    magnifique… poignant… on a forcément le coeur qui se serre…
    et les mains de cette abuelita…
    ps :par contre je pense que le clip est filmé à Cuba et non en Espagne! ;)

  • jicky

    « ce qu’elle oublie en dernier, c’est l’élégance ». Tu sais à quoi ça me fait penser? À ce passage de « si c’est un homme » (se questo è un uomo) de Primo Levi, ce passage où, dans le camp d’Auschwitz où il est enfermé depuis des mois, diminué dans son corps au maximum qu’un homme peut l’être, eh bien, le dernier truc mais vraiment le dernier truc qui lui reste d’humanité et qu’il se rappelle encore (et fait l’effort à tout prix de se rappeler), malgré et au-delà de la déchéance physique, ce sont des vers de la Divine Comédie de Dante…L’élégance et la poésie, les deux ultimes remparts contre l’inhumain? je finis par le croire…

  • Murielle

    Vidéo très émouvante, très réaliste, j’espère qu’un jour on trouvera enfin un remède à cette maladie.
    Moi c’est ma grand-mère qui était tout pour moi, elle est partie il y a 6 ans…

  • Laurie

    Eh bien soit. Il est 11h51 ce jeudi matin et je pleure comme une enfant.
    Bonne journée Sophie, et merci pour cette découverte

  • Minika

    Ce clip est à part parce qu’il est sensible. On est tellement envahis par des images qui sont dénuées de sensibilité et de sentiments. Comme si ressentir des choses n’était pas chic. Heureusement que certaines personnes s’autorisent encore à ressentir des choses… et à les montrer. Ce clip est merveilleux ! « La vieillesse est un naufrage » a écrit Chateaubriand. Je crois qu’elle est aussi un voyage et surtout une chance. Dommage que la mode en ait honte. Les femmes d’un certain âge sont tellement belles et on des visages (bon pas toujours, ok) tellement doux. Celui de ma grand-mère, par exemple, s’est adoucit avec le temps. A la fin de sa vie, elle avait des traits presque fragiles.

  • MilaEve

    Chère Sophie,
    Je ne voudrais pas paraitre impudique, je viens d’apprendre par ce billet que vous avez perdu votre mère, cette mère dont vous nous parliez avec tant de douceur dans Grandir, et je voulais vous transmettre toutes mes pensées à vous et votre famille.
    Je sais bien que la vie doit continuer, mais je suis admirative de la bonne humeur, la joie de vivre et le dynamisme que vous continuez de nous insuffler via le blog, malgré ces moments difficiles. Merci.

  • Laurence_J

    Je pourrais aisément imaginer que cette jolie dame chic soit votre maman Sophie. Et concernant ce chanteur, j’ai récemment acquis et écouté l’intégralité de son album: j’adore!

  • soleils

    Ce film (car c’en est un) dit tant, dit tout. Il dit la lumière, l’amour, les liens du sang, la sensualité, la jeunesse lisse et éclatante, l’incompréhension de notre condition humaine (Por qué? Por qué? Por qué?), la vieillesse profonde, désespérée, incontournable, mais si belle aussi. Je suis à la fois bouleversée et exaltée après l’avoir vu. Merci de l’avoir partagé ici, Sophie, malgré (grâce) à ton émotion.

  • Marina

    Chère Sophie,

    Cette video me parle. Ma grand-mère était l’incarnation de l’élégance parisienne. Grande, élancée, soigneusement vêtue bien que de peu de moyens, grande amatrice d’escarpins, et ne sortant jamais de chez elle sans un joli foulard. Et, par dessus-tout, elle aimait danser. Il y a quinze ans, elle a eu un avc qui l’a laissée handicapée et ne dansera plus jamais, à son immense regret.
    Lorsque j’ai déménagé à Paris, il y a trois ans, la première chose qu’elle m’ait dit de faire, était d’aller admirer les vitrines de l’avenue Montaigne. Désormais, à défaut de pouvoir porter des robes, elle ne quitte pas ses foulards.
    Et, pour l’anecdote, l’année dernière, lorsqu’elle a dû commander des chaussures orthopédiques à sa mesure, elle a insisté pour qu’on lui fasse un modèle de cuir verni noir, comme les escarpins qu’elle portait pour aller danser.

    Oh oui, l’élégance, c’est ce à quoi l’on se raccroche, quand tout le reste nous échappe.

  • Cachou

    Bonjour Sophie,
    j’ai perdu ma grand-mère il y a quelques année.Elle avait la maladie d’alzaimer.Elle était espagnole et me parlait dans les 2 langues .J’ai passé tous les mercredis après-midi de mon enfance avec elle,à la coiffer et lui faire des manucures et des pédicures.
    J’avais enfoui ces moments au fond de ma mémoire .Ils me reviennent ici avec force.

    Merci de nous montrer ça,de nous rendre meilleures chaque jour.Merci de dire avec de si beaux mots de si belles choses.

  • Sophie

    Merci Sophie, je viens de regarder le clip et moi c’est à ma grand-mère que cette belle femme m’a fait pensé. Le 5 décembre cela fera un an qu’elle est morte et chaque jour elle me donne force et énergie, malgré le manque, tenace. Hier, j’ai rencontré dans le bus un monsieur âgé, il ressemblait à Moustaki, il a ri avec mes filles et m’a raconté sa vie par bribes. Une vie passée dans les pays en guerre. Il avait lui aussi une élégance, rare. Un instant, quand il est descendu du bus et m’a jeté un dernier regard, malicieux, j’ai pensé que si j’avais travaillé au dailyelle j’aurais raconté cette histoire. Voilà qui est fait. Merci pour cet espace, cette liberté que vous avez, toutes, et pour votre faculté à mêler les choses graves et importantes à celles qui le sont un peu moins…

  • claire BL

    ce qui est sidérant chez cette femme, qui me fait penser à jeanne Moreau, c’est son maintien.
    Sa démarche avec ses épaules bien hautes, oui quelle élégance!!
    Sinon Sophie que te dire , sur ta tristesse d’avoir perdu ta maman?
    Que nous sommes là, que nous t’aimons , que ta maman peut être vraiment fière de cette belle grande dame,que nous avons l’orgueil de lire et de compter dans nos rendez vous obligés hebdomadaires!!!

  • Lionel

    Cette vidéo est la plus belle excuse qui m’ai été donnée pour avoir raté mon train, merci.

    Lionel, en retard, comme toujours.

  • 1#dailySummer : le bandana de Laurène
  • 2La playlist du week-end
  • 3
  • 4Les tenues copiées collées de Rihanna et Beyoncé
  • 5Les claquettes croisées de Mango
  • 6La visière de plage d’Oysho
  • 7La caution rap de Barack Obama
  • 8#dailySummer : la couronne fleurie de Zisla
  • 9La playlist du week-end
  • 10
  • 11La virée friperie d
  • 12Le T-shirt moucheté Rosé Macaron de Paullster
  • 13Les ensembles noirs d
  • 14La gueule d
  • 15#dailySummer : les maillots une pièce d
  • 16La playlist du week-end
  • 17
  • 18La barbe Robinson Crusoé de Julian Assange
  • 19Le côté groupie de François Hollande
  • 20Les maillots cuissards de Mehdy, Fabien et Florent
  • 21Les dossiers assortis à la veste de Christiane Taubira
  • 22#dailySummer : les chemises ultrafines de Florence
  • 23La playlist du week-end
  • 24
  • 25Les oreilles de lapin de Georgia May Jagger pour Minelli
  • 26La blouse Acne Studios d
  • 27Les éphèbes de l
  • 28La collection spéciale de Kenzo pour le Printemps
  • 29L
  • 30
  • 31