11h00 DailyELLE > Le blog de Sophie Fontanel > Qu’est-ce qu’une robe impossible ?
Le blog de Sophie Fontanel

Qu’est-ce qu’une robe impossible ?

FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • Tu es où exactement ?
  • MARDI 15 JANVIER
  • l’habit de l’homme est-il un home?
  • Qu’apprend-on pendant les soldes ?

deneuve-le-sauvage

Chère Horde… suite à l’une d’entre vous (Minika) qui disait être tombée amoureuse, en regardant « Le Sauvage » (date de sortie, 1976), de la robe de Catherine Deneuve, et l’avoir ensuite cherchée partout, je vous écris ce que je sais de cette robe, car il se trouve que j’ai des infos à ce sujet. Moi aussi, en voyant le film (je l’ai vu 10 fois, genre), j’ai voulu avoir cette robe. Comme Catherine Deneuve s’habillait beaucoup en Saint Laurent, j’ai longtemps pensé que cette robe venait de chez lui. Mais ça ne m’avançait pas à grand-chose, en même temps… jusqu’au moment où…

Une année, A.P.C. avait fait une robe à peu près similaire, en crêpe de coton, et évidemment je l’avais achetée, et je l’ai portée jusqu’à ce que la mort nous sépare, la robe s’étant un jour littéralement dissoute sous mes doigts tant je l’avais portée. Je croyais avoir fait mon deuil de cette robe du « Sauvage », même si j’y pensais parfois, l’été, en rêvassant à la fois à l’amour et à l’habit idéal. Puis, il y a deux ans, Ines (La Fress’) m’a proposé de faire une longue interview de Deneuve pour un livre sur Roger Vivier. On a passé trois heures toutes les trois à ne parler que chaussures et habits. Puis, tout à coup, Deneuve s’est mise à évoquer « Le Sauvage », avec un air nostalgique en pensant au trench Burberry qu’elle porte au début du film. Elle regrettait de ne pas l’avoir gardé. Soudain, les yeux me font monter à un mètre au-dessus de ma tête, j’ai crié: « Bon sang, et la robe ?! La robe rayée, elle venait d’où ». Et là, moue dépité de Deneuve: « Ben oui, je sais, elle était du tonnerre, je sais plus où elles sont. » OÙ ELLES SONT ? OÙ ELLES SONT ? Mais qu’est-ce qu’elle voulait dire par là ? Et elle: « Y en a avait plusieurs, pour chaque situation du film. Une usée, une neuve, une qu’on pouvait mouiller, une déchirée, une… enfin, des tas. » Et moi : « C’était une Saint Laurent, hein ? ». Et elle: « Pas du tout, c’était la costumière, Catherine Leterrier, qui l’avait fait fabriquer, c’est elle qui l’avait inventée. » Et moi: « Vous n’en avez plus ? » Et elle: « Ben non, c’est bête. On savait pas, à l’époque, que cette robe allait devenir si connue. Impossible de me souvenir ce qu’on en avait fait, après le film… » Voilà, je vous ai raconté l’histoire d’une robe impossible.

Fonelle d’Or décerné ce jour à Minika, qui a donné l’idée de ce post, non ?!

À lundi, les adhordés…

Fonelle

Ps. Marga, non je ronge pas.

Ps2. Cécile Charbonnier, peut-être que le ventre est l’ami des sens.

Ps3. Dom, j’adore que toi tu es le ballon dans le dos !

Ps4.  Sosso, j’aime l’image de la naissance de ton petit garçon.

Ps5. Café Liégeois, oui c’est ça, vouloir être ce qu’on veut séduire. C’est lacanien.

28
Dans la rubrique Le blog de Sophie Fontanel Suivez Fonelle sur Instagram
FacebookPinterestTwitterShare

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oui Non

11 réponses à Qu’est-ce qu’une robe impossible ?

  • isis de paname

    C’est la robe que l’on ne trouve jamais

  • Isabelle la cathodique

    Merci Sophie pour cette si jolie histoire. J’ai trouvé cette belle phrase de Catherine Deneuve:

    « Pour une femme comme moi, qui a un métier public, un vêtement est un peu comme une armure qui protège de l’extérieur et aussi de l’intérieur. Il doit permettre de ne plus se poser de questions sur son apparence. » Cette grande dame dit que s’habiller avec élégance, c’est une attitude.
    Je suis pour l’idée de Stan.
    Bonne nuit les sauvageonnes. Sauvage, c’est mon mot préféré.

  • Monica

    Ah Dom, qu’est ce que c’est vrai! C’est la robe idéale qui va à toutes les femmes, une sorte de miracle.

  • Dom

    Faudra parler du concept de « robe chemisier » une moche formule pour une invention de génie. Tu déboutonnes (ou pas). Tu ceintures (ou pas). Tu accessoirises (ou pas). Tu chic-ises (ou pas). Tu perds ces fichus 5 kg (plutôt pas). Et elle, toujours elle te va…

  • lilou

    Est-ce le vêtement qui fascine ou celui qui le porte? Tout ce que porte Deneuve devient en quelque sorte sublimé par sa personne. Les tenues dans Indochine, fabuleuses aussi, la grande chemise bleue dans le jodphur, ses capelines, ses coiffures, cheveux relevés sur les côtés, la robe trapèze bicolore à plis creux des Demoiselles de Rochefort, assortie aux chaussures acidulées. On oublie aussi souvent sa soeur tout aussi splendide, Françoise Dorléac.

    Entre nous, Lagardère pourrait renforcer ses équipes en informatique, parce qu’il y a un problème dans votre système de commentaires.

  • so

    c’est la robe que vous aimez tant ou une époque ? moi, j’aime cette époque où les actrices françaises étaient de vraies stars qui nous faisaient rêver. J’aime la robe de Catherine Deneuve dans Belle de jour : tant d’érotisme dans son petit col blanc.

  • dao

    Une robe devenue mythique qui n’était pas destinée à l’être : j’aime beaucoup!

  • Stan

    Sophie, il faut foncer et faire recréer cette robe! Ce serait un super projet, vous devriez en parler à votre amie Inès pour qu’elle soit dans sa prochaine collection uniqlo par exemple, ou à un autre styliste :))

  • sabcestbien

    je crois au destin car ce jour, je vois chez Monop’ un combi noire pres du corps qui était le reve dont je parlais hier dans ton post sur les pantlons qui serent la taille.
    Moi qui réclamait un sorte de combi mais pas une salopette, ben Monop’ l’a faite exprès pour moi pour Noel ! En plus, pile le jour ou je reçois un petit paquet de chèques Kdo…
    si ça c’est pas un signe…

    ça aurait été tellement énorme que que Catherine Deneuve te resorte une des robes du film… Quelle suspens… Catherine Leterrier, tu lui a demandé au cas ou ?
    Faut lancer un avis de recherche pour cloturer l’histoire…
    c’est vrai que des fois on a des vetements doudou qu’on voudrait éternel comme nos souvenirs… maintenant il y a un site qui te les refais à l’identique mais il faut venir avec l’original je crois…

  • leanna

    Moi, en 1966, j’étais tombée amoureuse d’une autre robe de Deneuve, dans la Chamade. je suis sure que vous vous en souvenez Sophie : genre wrap dress de Diane de Fürstenberg, encolure V, daans un tissu fluide, écossais marine et rouge en biais, signée St laurent. Et bien, je l’avais trouvée ! pas la vraie bien sur, je n’avais pas les moyens, mais une jolie copie dans une boutique de Nancy. Un bonheur cette robe ! si élégante, si féminine, elle est liée à mes meilleurs souvenirs de mes 20 ans, mon premier grand amour, mes études de lettres, le festival du théâtre universitaire … Bien sûr, je ne sais pas ce qu’elle est devenue, j’en rage ! même si je sais très bien que je ne pourrais plus la porter aujourd’hui. J’aime bien conserver les vêtements, les chaussures, qui ont une histoire, je les regarde dans le placard (bon au bout d’un moment faut vraiment avoir un grand placard …), ça fait hurler mon mari qui ne comprend pas pourquoi je garde « ces vieilleries » . Ce sont mes madeleines de Proust …

  • Minika

    Ah !!!!! Savoir qu’il existait plusieurs exemplaires de cette robe et pas un pour moi me donne des palpit ! Merci Fonelle, d’avoir fait un post sur cette robe qu’à chaque fois que je vois, je trouve encore plus belle ! (la photo que tu as mise est absolument dingue) En fait, je crois que je la cherche encore… cette robe c’est le Graal ! En parler la fait exister un peu…

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31