8h00 DailyELLE > Le blog de Sophie Fontanel > qui connaît le chignon chichon?
Le blog de Sophie Fontanel

qui connaît le chignon chichon?

FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • Loulou y es-tu?
  • 9 décembre 2009: quoi mettre dans des draps innocents ?
  • est-ce que columbo aussi est mort?
  • Pourquoi les femmes sont-elles si tolérantes avec le physique des hommes?

tout net

 

tout nénette

 

Vu que mes cheveux poussent, je découvre l’art subtil du chignon chiffonné. Je vous mets ici deux formes de coiffures opposées qui me font rêver. L’une, parce qu’elle est mine de rien tout un art, et l’autre parce qu’elle est de l’art (Valentino). Ça, c’est toute ma vie, d’être entre ce flou et ce net. Si je me faisais, ou si j’arrivais à me faire cette coiffure nette, je ressemblerais à une paysanne de la mer noire (ma famille vient de là, en partie). Faudra que j’essaie, un jour. Mais le chignon négligé n’est pas plus facile à réussir. Ça arrive aussi que, ayant réussi à me le combiner, j’assiste à son écroulement progressif au fil des heures de la journée. Tout ça me passionne. Je ne faisais, pendant les défilés, que dévorer des yeux tous ces chignons dégringolants et divinement équilibrés, si l’équilibre est bien ce que j’imagine, le danger apprivoisé.

Fonelle d’Or décerné today Chris pour cette phrase : « je travaille entourée d’hommes qui n’osent pas et heureusement parce que s’ils osaient ce serait dramatique (ou l’école du cirque) ». Eh eh.

À demain, les adorés.

Fonelle

 

Ps. Objectiflune, on peut poster tard le soir, ça ne change rien. Je ne sais toujours pas quelle erreur dans la technologie avale certains messages ici…

Ps2. Rima, oui Jude Law, c’est vrai, a des audaces formidables de look. Mais le plus audacieux dans la vraie vie c’est Adrian Broddddddy.

Ps3. Cyboulette, moi aussi je suis dingue du bracelet en perles de Fred. Il vient d’Afrique, qu’il dit.

Ps4. Vanda, oui j’ai rencontré David Bowie, mais bon je précise qui lui ne m’a pas rencontrée. C’était de loin à Canal Plus.

Ps5. Nicolas Tavitian, bien entendu tu as raison. Comme toujours, d’ailleurs. Et merci de nous dire qu’ils vendent des bracelets comme celui de Fred dans une boutique Place des Victoires, face à la petite église.

 

0
Dans la rubrique Le blog de Sophie Fontanel
FacebookPinterestTwitterShare

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oui Non


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

39 réponses à qui connaît le chignon chichon?

  • Adeline

    Mon dieu comme cette photo me rappelle de (bons) souvenirs ! Pendant mes études de droit, j’avais pris la manie pour me concentrer durant mes révisions, de me faire des chignons dans ce genre, sans glace, rien, au fur et à mesure de ma concentration, je piquais les épingles une à une tout en tournant les mèches ! Comme si en plantant chaque épingle, je faisais entrer une nouvelle connaissance dans mon cerveau !!! Le pire … c’est que ça marchait ! C’est grave docteur ???

  • Virg'

    Et les chignons nénettes de Carolyn Bessette Kennedy ? Celui ni trop ni pas assez flouté de son mariage avec la robe parfaite de Narcisco Rodriguez, j’aimais tout chez cette fille y compris son mari. Une vraie équilibriste.

  • Ode

    J’arrive pas à voir si c’est la photo qui est floue ou si c’est le chignon…ou si c’est mes yeux…pourtant y a pas eu de chichon madame j’vous jure…

  • Colombe Linotte

    Tout est dans l’élastique, Fonelle. Un élastique inflexible, la touffe étouffe, un élastique apathique, le plumeau dégringole.

  • nelle

    Ca demande beaucoup de temps et de précision pour donner l’illusion qu’il a été fait à la va-vite passé un certain âge.

  • Le Hamac

    Oh merci Nicolas pour le lien vers Marie-Agnès Gillot. C’est sublime…

  • icimilan

    chignon soigné fait danseuse, chignon mi-defait fait chaaaaauuuuud!

  • Alexa

    Moi, lectrice, j’oscille « entre le flou et le net » et je te lis (aussi) pour trouver le bon flou…

  • Caroline

    Un jour j’arriverai à faire des chignons comme ceux-ci qui tiennent un peu plus que le temps d’entrer dans le métro, je le sais !

  • Nicolas Tavitian

    C’est drôle que tu parles chignon, ce matin. J’ai passé mon week-end à penser à un chignon. Celui de Marie-Agnes Gillot, danseuse étoile à l’Opéra de Paris et tellement plus encore, invitée de l’émission « Thé ou Café » ce samedi matin. C’est avec une grâce absolue, qu’elle s’est plié à un exercice imposé par l’animatrice : « Vous avez 30 secondes pour vous faire un chignon. Voici un miroir et des épingles ». Chrono en main elle a répondu en 10 secondes : « Je vais vous le faire sans miroir et sans épingle. Voilà! ». Et il était sublime de beauté ce chignon bâclé. Je me disais qu’il y a toujours une grâce à ne pas en faire trop. La perfection crée souvent une distance, là où le lâcher prise ouvre toujours des portes entre les êtres.
    J’ai une passion pour les danseuses. C’est comme ça, c’est dans ma chair. Je ne résiste pas et je je vous montre un extrait d’une création de Roland Petit : Le jeune homme et la mort. C’est à travers cette oeuvre que j’ai découvert, un peu sur le tard, cette sublime personne qu’est Marie-Agnes Gillot. Je l’aime.

    http://www.youtube.com/watch?v=R0ND-ByStgM&feature=player_embedded

  • Milady

    Ooooh… Monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir, je me fait des chignons chichons sans en connaître le nom…
    Assez facile à faire en fait lorsque l’on a, comme moi, le cheveux qui frisotte. Cela tient avec 10 épingles…
    J’avais un peu peur de faire vieux jeux mais maintenant que c’est fonellavalisé… je suis hit !

  • Valérie

    J’adore le chignon nénette ! tous ces petits cheveux qui s’échappent, c’est émouvant, c’est la vraie vie. L’imperfection est toujours plus charmante que la netteté (sauf pour la peau hein!), alors mixons les genres et scandons, vive la nénetteté !!

  • Nana

    J’aime beaucoup les chignons négligés, j’ai les cheveux assez fous pour que ça corresponde. Le problème c’est que les plus beaux chignons sont ceux que je fais juste avant de me coucher…je ne comprend pas cette magie du chignon du soir, impossible à refaire le lendemain matin.
    Il y a un truc le soir.

  • Isis

    Tout est l’art de se faire un chignon… plus il est flou plus c’est artistique…
    Ok c’est lundi !
    Isis

  • Fi

    Oh la la que dire après une phrase aussi magnifique.. l’équilibre / le danger apprivoisé..?
    (attention suite moyenne, peut-être coupée au montage par le dieu de l’informatique)
    J’ai un peu le même problème avec ce genre de chignon (le premier) soit j’ai l’air vintage au lieu de romantique, soit je le fais roots et là c’est toujours bien, voir moderne. Je prends ton explication de « paysanne de la mer noire » comme un élément de réponse, étant une voisine grecque… ^^,

  • marga2559

    ce @John, quand meme, il est de nooooooootres!
    quant a l´equilibre, il est fatigant, fatigant de s´y tenir…

  • Murielle

    Coup de coeur pour la version négligée.
    Le roi du chignon vite fait, pas net mais tellement beau c’est notre Fred.

  • Laura

    ma chère, c’est ta copine de la mer Noire qui t’écrit: je propose une lecture allégorique de cet éloge d’une chevelure qui perd doucement ses liens, s’en libère en douceur et se trouve à la fois liée, ressemblante, belle mais follette (http://www.dailymotion.com/video/xim797_anne-dufourmantelle_news)
    je t’embrasse

  • Cyboulette

    Je rêve d’une autre vie où je saurais chanter juste et me faire des chignons (ou n’importe quelle coiffure d’ailleurs).

    Peut-être que l’un ne va pas sans l’autre ?

    En attendant, dans cette vie-là, je resterai la femme « en cheveux » qui chante (faux) dans sa voiture.

  • mijauree

    je trouve que les chignons, ils ont l’air de retenir le désir, ils sont sublimes quand ils s’écroulent et libèrent.. tout

  • sabcestbien

    ps : moi je sais faire un chignon sans rien dans les mains, mais plutot sur le coté, depuis que j’ai 10 ans, je tournicote mes cheveux coté gauche et ça tiens tout seul… du moment qu’il y a un peu de longeur. Avant je tournais et j’arrachais un peu mais au bout de quelques temps, j’ai réussi la perfection sans aucun arrachage, faut juste me regarder de coté car je fais pas le symétrique…

  • sabcestbien

    retour, après une semaine de sevrage Fonellien…

    j’ai raté le beau male, par contre, contente d’avoir raté l’attentat capillaire vert et la jupe serpillère mode en tulle…

    un peu débordeed avec le boulto à rattraper mais bon on essayer de s’y remettre… ici et là bas !

    dommage que j’ai pas ramené le soleil car ici il fait gris…snif.

  • John

    Tous mes copains préfèrent les femmes les cheveux lâchés mais moi je suis un fétichiste du cheveu retenu…

  • Jade

    J’aime bien quand il est net le matin et s’écroule au fil de la journée…
    Et suis d’accord avec CC, respect pour les femmes qui prennent le temps de se coiffer.

  • CC

    Pour les chignonades, je suis addict aux tutos de Fred. On passe à la catégorie supérieure quand on se coiffe: les femmes qui prennent le temps de se coiffer (et 5mn suffisent grâce à Fred) sont tellement rares qu’on sort illico du lot quand on fait un effort même minime.

  • Chris

    Merci pour ce fonelle d’or. A chaque fois qu’il m’est décerné je me réjouis de l’annoncer à ma fille.
    A l’époque où je chignonnais – strict et avec filet par obligation – c’était en stage de très longue durée : les autres stagiaires mesuraient le temps nous séparant de la fin de formation à la grosseur de mon chignon ! Heureux souvenir !

  • Carole (NY etc.)

    Ah que j’aimerais me plaire avec une coiffure nette ! Mais non, j’ai vraiment l’impression de ne pas être moi et d’avoir l’air d’une « dame » ; ce qui hum… ne me correspond pas tout à fait. Alors j’y vais de mes tresses et mes chignons n’importe quoi, et je suis contente. C’est bien les cheveux qui poussent : petit à petit, de nouvelles possibilités…

  • QUINQUALIBRA

    En ce jour de « danger apprivoisé », j’ose le passage de post pas buggé ! Cela me parle tellement cette recherche d’entre flou et net, cette quête, dans tous les domaines de la vie (amour y compris !) d’un équilibre entre l’ordonné et l’échevelé.
    ça me rappelle toujours les mots de Pascal : « l’homme se trouve entre deux infinis : l’infiniment petit et l’infiniment grand.  »
    Dans ce fatras d’infinitude, comment voulez-vous qu’on le trouve ce juste milieu ? Peut-être en se crêpant le chignon !!!

  • Passer les rivières

    Les chignons trop nets moi je me méfie… si on n’a plus 15 ans mieux vaut ne pas avoir l’air trop sage! les chignons négligés qui dégringolent j’adore mais c’est vrai que c’est pas facile!

  • laprincesseaupetitpoids

    Peut-être qu’en changeant de pseudo les messages passeront ?

  • Le vieux pull

    Ce que je vois sur ces deux photos, c’est une héroïne de Jane Austen avant et après avoir succombé à l’amour.

  • Louison

    En tout cas, ça fait de belles nuques.
    Fonelle je rêve de te voir avec le premier chignon, rien que pour rigoler!

  • Dom

    le chignon le plus réussi est souvent celui que je me fais au réveil, sans coiffer, pour aller sous la douche, avec 3 pinces Claire’s auquelles il manque qques dents. Ce n’importe quoi ne dure pas. Quand la brosse et le miroir s’en mêlent, Super Nanny et David Hamilton soupirent en choeur…

  • wilmo

    à quand la couronne de tresses?

  • wilmo

    oh là lààààà, j’ai de nouveau 13 ans, et je vois le petit rouleau de mousse que la mère d’une copine utilisait pour se faire ce fameux chignon bcbg, ça tenait avec quelques épingles – et des années d’entraînement!
    Après, on a inventé le rouleau de mousse avec armature métallique pliable, mais c’était trop facile!

  • Melisse

    Le chignon tout net là. .. Il fait drolement casque de Playmobil…

  • la belette

    Belette d’or pour « l’équilibre est le danger apprivoisé ». ET aussi, moi, j’arrive à me faire des chignons pas nets qui tiennent, mais devant, c’est … moche.
    Le chignon, c’est l’art de réussir derrière sans rater devant.

  • Le Hamac

    L’equilibre est le danger apprivoisé… Pffff. C’est sublime ça.

    Les chignons ça peut être très émouvant…. Ou complètement etriqué. Ça dit beaucoup de la femme qui le porte.

  • isa du moun

    Oh la la, mais c’est tout plein d’épingles ces cheveux là!!!
    Non non, un élastique et c’est parti. Oui, parfois les cheveux partent avec, mais tant pis…

  • 1L
  • 2L
  • 3Le sac à dos Courrèges pour Eastpak
  • 4La playlist du week-end
  • 5
  • 6Karl au pays de Sissi l
  • 7Le radiocassette de l
  • 8La transparence de la veste Avoc
  • 9Le concours de Colette pour gagner des Timberland rouges
  • 10La collaboration entre Olympia Le-Tan et Caviar Kaspia
  • 11La playlist du week-end
  • 12
  • 13Le T-shirt « The Mighties » de Clémence Poésy pour Pablo
  • 14Dans le sac d
  • 15La chemise vraiment hawaïenne de Childish Gambino
  • 16L
  • 17Les tenues dailyrantes du week-end
  • 18La playlist du week-end
  • 19
  • 20L
  • 21Le trench fantomatique de Monographie
  • 22Le concept futé de l
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31