11h00 DailyELLE > Le blog de Sophie Fontanel > Qui peut aider les hommes dans la vie ?
Le blog de Sophie Fontanel

Qui peut aider les hommes dans la vie ?

FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • Où se trouver une veste de dame pas dame?
  • Qui veut venir dans mon club des adorateurs du pommier ?
  • LUNDI 2 JUIN
  • comment être obsédée à bon compte?

chanteuse barbara intégrale 19 cd barbara fumant une cigarette cheveux courts

Et soudain, partout, on ne parle plus que de Barbara (sortie de l’intégrale de son œuvre chez Mercury-Universal). J’avais 11 ans, moi, c’était un après-midi sans école, et j’ai vu un concert de Barbara à la télévision. Elle chantait l’amour. Le soir, j’ai dit que je venais de faire une découverte et j’ai ajouté : « Moi, Barbara, je la crois ». Voilà, ça allait marquer ma vie, me faire voir les hommes d’une certaine manière, comme des supports à mots sublimes. Comme des muses… et…

… ah j’ai fini par comprendre que Barbara voyait les hommes d’une certaine manière, leur offrait en quelque sorte la possibilité d’être des héros. Elle pouvait les aider, s’ils savaient écouter (et beaucoup ont écouté). Quand je bossais à Canal, j’avais proposé à la direction de faire une « nuit Barbara », et on m’avait répondu : « Elle est trop moche ». Moi je la trouvais splendide, elle avait dû dépasser quelque chose, notamment un visage qui ne correspondait pas à la norme. Dans une de ses chansons, elle parle d’une femme très belle, et elle dit : « Et sa grâce, ma disgrâce… ». Elle savait sa faiblesse. Dans une de ses chansons, un homme croise une femme sur le pont de l’Alma. Barbara chante : « Lorsqu’il la vit si belle, des bottes aux gants, il se sentit infidèle jusqu’aux bouts des dents ». Elle savait sa force. Dans cette phrase, les gants, les bottes, on voit qu’il y a un lien entre la beauté et l’élégance. Barbara l’a prouvé peut-être plus que n’importe quelle femme, à part Diana Vreeland. Je n’arrête pas de penser à elle. Je l’avais interviewée longuement une fois. J’avais 25 ans, j’avais mis des mois à obtenir cette immense interview (10 pages du journal où je bossais à l’époque). Elle avait fini par accepter de me voir. À peine l’interview bookée, deux hommes du journal voulaient venir avec moi, s’imposaient, me volaient mon truc (l’un d’eux au moins l’adorait). Et quand Barbara avait vu ces hommes, elle m’avait dit : « Ils ont rappliqué, hein ? Dans ma vie les hommes ont fini par venir ».

Fonelle d’Or décerné ce jour à La Féeclochette qui écrit « Marrié » pour « Marié », ce qui répond à la question de savoir si on peut se marrer en amour.

À mardi, les adorés…

Fonelle

Ps. Aurore, le dieu de l’amour, c’est si vrai qu’il peut se nicher dans un pull.

Ps2. Alexa, il faut s’apprivoiser soi-même à l’infini, oui.

Ps3. Cotonnière, je vis pour entendre le genre d’anecdotes que tu racontes dans ton com de mardi.

Ps4. San, c’est toi le trésor.

Ps5. Ah V, tu me soupçonnes de mépriser les gens mal habillés, de penser qu’ils « ne méritent pas d’être en couple », d’avoir un vilain complexe de supériorité. C’est effrayant. Je vais te dire comment je vois les choses : il y a un sentiment de supériorité à se sentir bien habillé. Mais ce n’est pas comme tu le penses un sentiment de supériorité par rapport aux autres moins bien habillés, c’est un sentiment de supériorité par rapport à notre condition, la pesanteur de nos corps, à la détérioration qui nous grignote tous. C’est un envol. Et mon métier, c’est expliquer ça aux gens, inlassablement.

Ps6. Ginger, les gens qui se taisent parce qu’ils sont paisibles, tu sais quoi, ça se voit sur leur visage qu’ils sont heureux, complets et ouverts. Et comme on les envie ! Je partage ta perplexité sur le mariage, mais sans doute aussi car traumatisée par des mariages où je m’ennuyais, par mon entêtement à vivre l’amour comme quelque chose qui n’a pas de compte à rendre aux autres.

0
Dans la rubrique Le blog de Sophie Fontanel
FacebookPinterestTwitterShare

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oui Non


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

31 réponses à Qui peut aider les hommes dans la vie ?

  • Patou

    « Elle est trop moche » : je trouve cette phrase d’une cruauté insoutenable. Si c’est un homme qui l’a dit, c’est affligeant. Si c’est une femme c’est encore pire.

  • Isa tout simplement ...

    Cela fait finalement bien longtemps que je n’ai pas écouté Barbara … car Barbara, c’était mon père qui l’écoutait en boucle quand j’avais l’âge de ma fille , et que je ne sais l’écouter sans nostalgie et regrets …

  • Solexine

    Comment ont-ils pu te dire à Canal : » Elle est trop moche  » ??!! Ah, ce monde impitoyable de la télé, où dès que tu as un nez d’1 demi cm de plus que la moyenne, tu entres dans la catégorie des disgrâcieuses , pfffff… Je n’ai jamais eu le culte de Barbara, ça n’était pas mon truc, mais je me souviens à l’adolescence l’avoir vue dans un film -ou téléfilm- des années 70 dans lequel elle avait un petit rôle de diva un peu dingo, et je l’avais trouvée d’un autre âge, d’un univers à 1000lieues de ce que j’aimais, mais moche, ça NON !!

  • Tiphaine

    C’est en lisant les commentaires que j ai vu le point rouge ! Conclusion vous mettez n importe quoi à côté de Barbara, vous ne voyez que Barbara.
    Sinon qui peut aider les hommes à part nous?

  • Lanta

    J’aime beaucoup l’idée du sentiment de légèreté qu’apporte l’élégance…C’est exactement ça : se sentir belle, élégante, pour se sentir en apesanteur!

  • so

    @Sabcestbien : tous les hommes devraient avoir l’élégance de Charles Aznavour.

    Les gens qui trouvent Barbara  »moche » recherchent plutôt la beauté (la plastique) facile et évidente d’une femme. Pour aimer Barbara, il faut avoir une maturité d’esprit, une certaine culture. Disons que Barbara ne devait pas se faire siffler dans la rue, (même si c’est agréable, parfois) mais susciter la passion, l’amour fou.

  • Milady

    C’est amusant mais je vous trouve une certaine ressemblance à toutes les deux, sur cette photo…

  • olympe

    ce texte est d’une telle beauté Sophie… Moi ce que j’aime chez Barbara c’est qu’elle ne fait pas l’unanimité alors ça en fait sa préciosité. Souvent ça se passe comme ça d’ailleurs. Les gens différents, on les aime encore plus grand.

  • Sabcestbien

    @so et sophie :

    ça me fait penser à Aznavour qui parlant de sa relation avec sa femme et des secrets d’un couple qui dure, disait que par respect envers elle, il ne descendait jamais pour le petit déjeuner en pyj’ défroqué.
    soigner son apparence c’est un mélange d’amour et de respect de soi et des autres.

  • objectiflune

    Et bien ma foi, j’ai entendu parler Carla Bruni très intelligemment cet été de Barbara… C’était sur France Inter je crois, et je me dis que Barbara, décidément transcende les idées, les préjugés.

  • carlotta

    Pour tous les moments de la vie d’une femme il y a une chanson de Barbara… je me revois émotive et tremblante chanter « Ma plus belle histoire d’amour c’est vous » à mon mari le jour de notre mariage, cette histoire entre elle et son public c’était mon histoire à mon homme et moi…Merci Madame!

  • Minika

    La beauté ignore souvent son statut. La banalité est grisée du peu qu’elle a. Il n’y a pas beaucoup de femmes qui savent reconnaitre la beauté d’une autre… c’est chouette quand la jalousie n’existe pas.

  • bobette

    juste un mot, si rare de ma part sur votre blog. Mais Barbara, c’est mon enfance, c’est surtout ma soeur, partie il y trois ans. Le jour de l’au revoir, c’est Dis quand reviendras tu? qui a résonné dans l’église. Barbara c’est l’élégance jusqu’au bout du coeur malgré les blessures.

  • régine

    Elle était au-delà de la beauté, elle avait la grâce !

  • Kiddo

    Bah vous allez sans doute rire mais d’autant que je m’en souvienne, la première personne à m’avoir parlé de Barbara c’est vous, Sophie.
    Et depuis (longtemps, maintenant) je confonds vos visages, et quand je l’écoute chanter parfois c’est vous en noir et blanc.

  • Clara

    he bien, cela me conforte dans l’idee que tres peu de gens sont reellement sensibles a la beaute ! Comment peut-on trouver Barbara laide ?? Ces chansons sont magnifiques, mais meme son visage, il est regulier, mysterieux, noble…. je ne comprends vraiment pas que l’on puisse lui preferer les mannequins qui se ressemblent tous (meme si je n’ai absolument rien contre elles non plus). Il faut qu’il y ait une explication quelque part, mais ou ??

  • lilou

    Belle mais trop mélancolique. J’ai beaucoup écouté ses chansons, avec un ami on passait des après-midis entiers en été à écouter de la musique, Satie, Poulenc, et Barbara revenait souvent.
    « J’étais partie ce matin, au bois,
    Pour toi, mon amour, pour toi,
    Cueillir les premières fraises des bois,
    Pour toi, mon amour, pour toi. »
    Mais je ne vois pas trop le lien avec votre question du jour « Qui peut aider les hommes dans la vie »? et Barbara.
    Rapport au PS6: vous en voyez des choses sur les visages des choses qui se taisent! « heureux, complets et ouverts »…

  • framboise

    ah ! cette pastille rouge à la place d’une bonne clope! une autre époque !

  • NathalieAubin

    J’ai 10 ans en Espagne,dans un jardin;une jeune fille caresse sa guitare et chante l’Aigle Noir.Devant mon air pénétré elle me dit:c’est Barbara.Ah,l’aigle noir c’est Barbara?(J’ai 10 ans)plus tard j’ai vu sa photo;oui,j’avais bien compris..°

  • isa du moun

    Les jours de vote (je suis assesseur) on voit toutes sortes de gens, toutes sortes d’habits, et de chaussures. Et j’aime les petits vieux, qui font l’effort d’être toujours habillés, les mamies bijoutées, poudrées.
    Je ne dis pas qu’il faudrait retirer le droit de vote à ceux qui viennent en jogging informe, mais…. ;)

  • ally

    Je n’avait jamais fait attention au fait que Barbara n’était pas une beauté classique. Je l’ai toujours trouvé très belle, sans me demander pourquoi… l’attitude peut-être (je ne suis pas sure de me souvenir de photos d’elle, mais je vois des vidéos).

    Sur le PS5: Bien s’habiller, c’est aussi un sentiment de supériorité sur soi même, habillée c’est plus facile de jouer avec un corps imparfait pour en faire quelque chose que que l’on regarde avec plus de douceur, alors que nue ce n’est pas toujours très facile…

  • Lafeeclochette

    Merci pour ce Fonelle d’or,même si je le dois à un mot manqué..Barbara est ma chanteuse préférée,sa voix,ses intonations,sa sincérité,ses émotions,tout vibre en elle..et que dire de sa beauté,Barbara est magnifique,intemporelle,lumineuse,éternelle,Oui,et éternelle amoureuse,également.Ses chansons racontent la vie,les hommes,l’amour,je la verrais bien en muse des dailyettes,pour son élégance et sa véracité..

  • Chris

    Ce texte sur Barbara me donne les larmes aux yeux. Et je me demande comment les gens de Canal n’ont pas su voir sa beauté.

  • so

     »Un sentiment de supériorité à se sentir bien habillé  » : Sophie, en une seule phrase, vous avez résumé mon attitude et l’attitude de ma mère face au paraître : être jolie, bien habillée, un peu maquillée, coiffée, parfumée… même pour aller chercher le pain, même quand on est un peu malade. C’est une façon d’être bien avec soi et donc avec les autres, un respect pour les autres. Je ne cours pas après la mode, les marques et le clinquant mais je suis toujours bouleversée devant l’élégance d’une vieille dame, la grâce d’une fillette, le chic d’un homme qui a un foulard presque féminin autour du cou. Je suis attirée par les petits détails qui coûtent pas chers mais qui me sont si chers.
    Je n’ai jamais senti de mépris chez vous, juste un peu d’exigence dans la façon d’être et ça me parle.
    (Si j’ai fait des fautes, pardonnez-moi, je n’ai pas mes lunettes et je n’ai pas le temps de relire)

  • pimpi

    cf PS6: ça n’a ,bien sûr, rien à voir avec les autres, mais ça transfigure, ça oui!

  • IsabelleMijauree

    c’est joli ce que tu dis de la beauté, elle est enlacée à l’élégance

  • Leanna

    A mourir pour mourir
    Je choisis l’age tendre
    Et partir pour partir
    Je ne veux pas attendre, je ne veux pas attendre..
    J’aime mieux m »en aller
    Du temps que je suis belle, qu’on ne me voit jamais
    Pleurer sous ma dentelle, pleurer sous madentelle…
    Et ne venez pas me dire
    Que c’est top tôt pour mourir
    Avec vos aubes plus claires,
    Vous pouvez vous faire lan-lère è è re ….

    C’est beau la mémoire ! C’était mon mantra dans mes jeunes années …maintenant, je ne sais pas vous, mais plus j’avance en age, et moins je suis pressée ..C’est normal Docteur??

  • Sabcestbien

    la beauté comme la singularité creuse des fossés…
    c’est drole les associations d’idées, c’est surement une question d’époque aussi, j’imagine Charles Dener courrir après la femme aux bottes et au loin Barbara qui les regarde mélancolique.

  • Gigi la M.

    Barbara , moi ,je n’ose plus l’écouter,elle me touche trop ,trop profondément….C’est fou, non ?
    Je n’en reviens pas que sur Canal on vous ait répondu  » elle est trop moche « ,c’est une réponse tellement , tellement bête.
    Je vous embrasse chaudement , vous et le horde , en ce jour brrrrr….

  • LaCanette

    L’autre jour, dans ma voiture, j’ai pleuré d’émotions en écoutant « Drouot ».
    Je suis contente que tu nous parles de Barbara parce qu’en séchant mes larmes, c’est avec vous que j’avais envie de partager les émotions de ses paroles.

  • Monica

    « Si la photo est bonne, juste en deuxième colonne, y a le voyou du jour, qu’a une petite gueule d’amour…  » Comme je l’ai adorée, appris toutes ses chansons par coeur, trouvée belle, envié sa force. Aujourd’hui, je vais la voir sur youtube de temps en temps, elle me donne de la vigueur.

  • 1La mort d
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30