11h00 DailyELLE > Le blog de Sophie Fontanel > Qui veut voir ma grosse semelle ?
Le blog de Sophie Fontanel

Qui veut voir ma grosse semelle ?

FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • JEUDI 20 NOVEMBRE
  • VENDREDI 9 JANVIER
  • Eh, Lauren Hutton, mon amie, es-tu là ?
  • LUNDI 3

no-name-rue-montmartre-paon

Chère Horde, il vous faut savoir que, il y a deux ou trois ans, j’ai rêvé une nuit que ces tennis à grosses semelles, revenaient. Je crois que je venais de voir un film sur les punks, un truc comme ça. J’ai foncé sur Internet pour voir ce qu’on trouvait. J’ai illico acheté une paire de No Name (marque française) chez, genre, Sarenza, et je suis illico sortie avec ça aux pieds, et j’ai illico une amie qui m’a dit que j’étais tombée sur la tête. La suite, sujet de ce jour, va vous prouver en quoi mon amie peut maintenant aller se cacher sous un bidet.

Depuis l’instant où prurit m’a pris et où j’ai eu un gratouillement comme quoi fallait absolument s’acheter ce type de tennis, tout le monde en a fait, même Céline. Pourquoi ça me tentait ? Parce que ça me rappelait, mais en plus souple, des sortes d’espadrilles à plateaux portées jadis par à la fois Katharine Hepburn et Gabrielle Chanel. Parce que ça permettait de se surélever sans pencher vers l’avant. Parce que ça faisait des sortes de papattes et donc ça donne un air d’être un héros de Walt Disney. Les premières No Name faisaient mal au talon (peu de le dire) et elles se sont bien améliorées. Il se trouve que c’est la fille d’une amie à moi qui a jadis créé, avec un copain, cette société, sauf que je ne le savais pas, sinon of course j’aurais essayé de les avoir gratos, à l’époque. Et il se trouve que, des années après leurs parents, les enfants des créateurs refont ce modèle, sous la forme que voici, imprimé paon. Du coup, hier, j’étais au 58M, rue Montmartre, pour voir les nouvelles versions en vrai, et par amour pour les intuitions qui, en mode, nous poussent à oser des trucs un peu dingues. Ça m’amusait tous ces gens qui testaient les paires en se sentant divinement en suspension. On veut tous un peu d’apesanteur, en ces temps, et c’est drôle que ça passe pas des tatanes à grosses semelles. J’ai acheté une paire pour mon amie, celle cachée sous le bidet. J’ai pris 37, au mieux c’est sa taille, et sinon ben je les mettrai moi !!!

Fonelle d’Or ce jour à Isabelle qui dort dans son lit. C’est énorme.

À lundi, les ad(h)or(d)és…

Fonelle

Ps. Paloma, le canapé, c’est royal aussi.

Ps2. Minika, le métro berce.

Ps3. Jean François Demay: Groucho est un frère.

Ps4. Alexa, biscuits Biarritz !

Ps5. Monica, je vais faire un post ici lundi, tu m’en donnes l’idée, pour parler d’Instagram, lieu de poésie et de lien par excellence. Oui je connais Gary Larson et ses animaux et The Far side, tout ça est tellement nous. Salut, frangine.

10
Dans la rubrique Le blog de Sophie Fontanel Suivez Fonelle sur Instagram
FacebookPinterestTwitterShare

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oui Non

9 réponses à Qui veut voir ma grosse semelle ?

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30