11h00 DailyELLE > Le blog de Sophie Fontanel > S’envoler, mais comment ?
Le blog de Sophie Fontanel

S’envoler, mais comment ?

FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • 7 septembre: un short cargo à 9 euros peut-il faire la blague?
  • Le plat fait-il prendre de la hauteur ?
  • LUNDI 28 AVRIL
  • JEUDI 15 JANVIER

barbara-casasola-jupe-longue

Horde amie, vous me connaissez assez bien maintenant (pour ceux qui me connaissent via ce blog), pour savoir mon amour de la légèreté. Je fais parfois l’erreur d’acheter un vêtement lourd et je m’en repens, et de toute manière je me débarrasse très vite de mes erreurs, comme on dit. Là, quand j’ai vu cette jupe de Barbara Casasola (hiver prochain), j’ai eu un vertige, celui de l’apesanteur. Parlons d’apesanteur.

Pour moi l’apesanteur n’est pas une question de poids, mais une question de rapport à l’espace. On voit ça très bien quand les gens dansent : il y a ceux qui sont menus, parfois, qui piquent le sol sans grâce, et il y en a d’autres, pourtant plus lourds, mais dont les pieds se posent par terre comme s’ils touchaient un coton, c’est doux et tendre, c’est beau. Ils sont ailés. Un vêtement peut aider à se sentir des ailes. Quand on marche avec une jupe qui bouge, c’est déjà le début de l’élévation. La jupe reste un petit moment derrière nous à chaque pas, et revient nous caresser les jambes, et on a l’impression d’avoir une grâce insensée et on l’a. On peut aussi se sentir des ailes pieds nus, par exemple, et encore plus si on a par ailleurs la jupe divine sur soi. Cette jupe de la photo est exceptionnelle car elle est voletante bien qu’elle possède une sorte de densité. Le pull, les ballerines, bah tout est parfait, qu’est-ce que vous voulez que je vous dise ?

Fonelle d’Or décerné ce jour à Bérénice qui m’a donné l’idée de ce post par cette phrase : « Si les anges peuvent voler, c’est parce qu’ils se prennent à la légère ». (Lobe).

À demain, les ad(h)or(d)és…

Fonelle

Ps. Lilou, merci. Oui il y a un lien entre nous tous, ici.

Ps2. Laprincesseaupetitpoids, quand j’étais gosse je trouvais toujours que la laine grattait.

Ps3. Leanna, veinarde qui sait tricoter.

Ps4. Jade, on attend quand même le printemps.

Ps5. May en avril, beau ce que tu dis.

29
Dans la rubrique Le blog de Sophie Fontanel Suivez Fonelle sur Instagram
FacebookPinterestTwitterShare

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oui Non

24 réponses à S’envoler, mais comment ?

  • Caroline

    @ fredi : le centre de gravité, oui vous avez raison, je me rappelle mon professeur de danse classique nous parlait souvent de l’importance du centre de gravité…merci.

  • Caroline

    Chère Fonelle, que penses-tu des défilés Luisa Beccaria ?

  • Fran

    @Bérénice : ah yes ! Heian 2.0…

  • Bérénice

    @Fran: proposition: on fait revivre Sei.
    On rentre son nom comme pseudo, et quand un post trouve un écho dans ses mots, on lui donne la parole. Je pense que ça la ferait sourire, du fond de son Japon médiéval…
    Dac?

  • Kiten

    C’est pour ça que j’aime tellement les jupes et les robes patineuses Alaïa,que je recherche comme une folle sur tous les sites vintage et seconde main.
    Je n’avais pas compris que cette obsession venait de là,la légèreté.
    Merci Sophie.

  • Isabelle la cathodique

    il y a des mots qui lorsqu’on les déplie, mettent en apesanteur, comme cette jupe et ses plis qui bougent, qui bougent, même sur la photo immobile. Je vais rêver que je la porte et que je vole, suspendue comme Christine and the queens dans son clip, car je ne tiens plus debout.
    Merci Fran et mademoiselle Mauve, j’entends et je sens aussi le vent, sous la jupe.

  • Monica

    Cette jupe (et ce pull aussi) aujourd’hui, le pull d’hier. A quoi ça tient la perfection?

  • anne à Ibiza

    Chaque gabarit peut trouver « sa » tenue légère et dansante, pour autant qu’on la glisse sur un corps souple, une posture bien droite et le sourire du bonheur. Perso, je me verrais bien m’en aller pieds nus dans cette même jupe transformée en robe courte.

  • ladyjaja

    Parfait, en effet ! J’adore ces allures et en regardant ces photos j’enrage de ne pas avoir les 10cm de plus qui me permettraient de porter ces sublimes jupes à cette longueur …

  • laprincesseaupetitpoids

    …ah oui celle-là je la prends et je la porte…elle me met en mouvement au premier regard…
    Moi aussi je me débarrasse de tout ce qui est lourd..c’est vrai cette constatation de la légèreté sans rapport avec le poids……les sumo sont très lourds ..et finalement si légers au sol…je crois que cela est en rapport avec notre âme la légèreté que l’on est au sol…

  • Fran

    @Bérénice : c’est marrant, je m’étais fait exactement la même réflexion il y a longtemps, alors que je me demandais lequel de nos créateurs actuels pourrait interpréter « une dame qui portait sept ou huit vêtements violet clair, prunier rouge, blanc…et, par-dessus, un manteau violet foncé dont le lustre éclatant resplendissait sous la lune ».

    (Oui, je me pose de vraies questions, dans la vie…)

  • so

    L’insoutenable légèreté de l’être :)

  • Natou

    J’admire plus que tout les gens qui dansent ca touche a la divinité et j’entend par là toutes les danses sans aucune distinction , ca m’en impossible comme une béte clouée au sol , alors porter une jupe qui danse ca compense un peu parfois . Honnétement il y a tj une petite fille en moi quand je porte une jupe qui vole , vous vous rappellez comme on se sentaient jolies petite avec une jupe qui vole ?

  • maria

    « Il faut être léger comme l’oiseau e non comme la plume » P. Valery

  • Patou

    Aujourd’hui, soleil : aaaarrgghh !… Je portais un pantalon fluide et ample et j’ai laissé le vent jouer avec les pans. Bon, j’ai alléger mon compte en banque en achetant un sac à franges. Aaaarrgghh ! Mais c’est léger les franges aussi.

  • Virg'

    @lilou merci pr ton mot, je me sens moins seule ;)

  • fredi

    la mère d’une amie était toute petite une vraie boule , toute ronde , et quand elle dansait avec son mari ( des trucs genre paso doble, tango etc…) on était tous hypnotisés par sa légèreté virtuose ! et quelqu’un m’avait dit ‘ ça a à voir avec le centre de gravité , pas avec la morphologie’ …et là vous m’y faites repenser, à ces 2 mots surtout gravité/légèreté

  • Bérénice

    Merci, et merci aussi à Fran pour la référence à Sei Shônagon…
    Ses listes, poétiques et légères, de « Choses élégantes » ou de « Choses qui ont une grâce raffinée » se rapprochent du post d’aujourd’hui.

    Dans « Dessins des damas » (extrait de ses Notes de chevet), elle écrit:
    « En été, je trouve élégants les gens qui portent des habits d’étoffe légère dont une manche, seule, est longue… »

    …et cela écrit dans les premières années du XIè siècle!
    Je suis sûre que Sei ferait partie de la Horde aujourd’hui.

  • marga

    ces jupes gaufrees sont insensees!

  • lilou

    ouh!je rêve de cette jupe depuis longtemps, en plus courte. Le bon tombant du plissé, la bonne taille des pans, la couleur, le mouvement, la matière qui semble parfaite, mélange de mousseline, crème fouettée, vanille, on en mangerait. L’autre jupe rêvée, c’est la jupe qui tourne, dansante, avec du tulle comme les danseuses.

  • Fran

    Oh, le PS pour Jade et le commentaire de Mademoiselle Mauve me font penser à Sei Shônagon — grande dame du Japon médiéval qui, lorsqu’on lui a demandé de trouver un début aux vers « Il me semble que je ressens/Un peu le charme du printemps », a écrit « Quand dans le ciel glacé/La neige s’éparpille/Imitant les fleurs »…

  • mademoiselle mauve

    j’ai lu « on entend quand même le printemps » dans vos PS plutôt qu' »on attend ».
    j’ai trouvé ça super poétique, car oui, on l’entend le matin depuis dix jours (je pars à 06 heures). les oiseaux chantent de nouveau…

  • Minika

    Solide, liquide ou gazeux… Les trois états de la mode ? Cette robe a l’air liquide. C’est beau.

  • Missapk

    C’est moi ou il y a un fantôme, là ?

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30