11h00 DailyELLE > Le blog de Sophie Fontanel > Une fille est-elle un gars de la marine ?
Le blog de Sophie Fontanel

Une fille est-elle un gars de la marine ?

FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • Là, Fonelle trouve tout beau à l’aéroport
  • qui nous regarde vraiment?
  • Puis-je un instant me la raconter ?
  • comment quitter, le temps des vacances, les gens qu’on aime?

acne-menwear acnestudios-aw15--hommes

On parlait du pantalons de marin, et voici un autre vêtement fascinant, dans la même veine : la vareuse. Les femmes portent ça très bien. Chaque fois que j’en repère une dans une photo de Jacques Henri Lartigue, par exemple, ça me fait frémir de convoitise, sauf que : chaque fois que j’en trouve une dans une vintagerie et que je l’essaie, je me juge absurde dedans. Et on va essayer de voir aujourd’hui comment s’en sortir ?

Les vareuses, en fait, ne vont peut-être aux femmes qu’une fois modifiées. L’échancrure est jamais assez profonde dans les vareuses masculines. C’est fait pour protéger du vent, du soleil et du froid. Déjà on a envie de donner un coup de ciseaux dedans. Ensuite, c’est souvent trop serré aux seins. Ça aplatit ce qui devrait surgir, enfin à mon avis. Et enfin, y a quelque chose de ringard dans l’idée même du truc. Vous me direz : t’es juste dingo, si t’aimes pas les vareuses, t’as qu’à nous lâcher avec les vareuses ? ! Mais justement, j’aime ça et c’est pour ça que c’est un  souci. Là, par exemple, je suis en transe devant cette vareuse Acne Studios. Bon, je reconnais qu’elle est bien portée, et tellement bien stylisée avec ce machin écossais qui apparaît par là-dessous. Mais est-ce que ça m’ira ? J’ai plusieurs mois pour me poser la sainte question, puisque c’est collection automne-hiver de la saison prochaine. Je sens que ça va me manger la tête. Peut-être que, à tout habit, je préfère le rêve de l’habit. Y a plus qu’à rajouter un « e » à habit et on a l’histoire de ma vie… euh, de ma vite, je devrais dire.

Fonelle d’Or décerné ce jour à Nelle pour cette phrase : « Donc, il existe des gens qui ont des bidets ».

À demain les ad(h)or(h)és.

Fonelle

Ps. Anne à Ibiza, suis d’accord sur la grosse Bertha.

Ps2. Marga, ma maman n’est plus. Mais je crois que sage était sa parole.

Ps3. Minika, merci pour l’adresse !

Ps4. Patou, c’était un paon-tin.

 

15
Dans la rubrique Le blog de Sophie Fontanel Suivez Fonelle sur Instagram
FacebookPinterestTwitterShare

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oui Non

11 réponses à Une fille est-elle un gars de la marine ?

  • Delphine17

    Ce qui me plait aussi dans la vareuse c'est l'homme de la mer, le navigateur au visage buriné par le soleil et les embruns qui porte en effet une vareuse délavée par ce qu'elle a vécu. Bref c'est un vêtement qui raconte une aventure, une envie d'ailleurs, de départ dans un port où qu'il soit.

  • Nelle

    Merci pour le Fonelle d'Or ! Ca me touche.

  • Isabelle la cathodique

    Vareuse mais pas vaseuse…
    Je dois dire que la vareuse, ça évoque le cou puissant et buriné d'un homme de la mer, le Santiago d'Hemingway, ou un homme charpenté, un grand gaillard sur un chantier., des objets dans les poches, de quoi bricoler. C'est vraiment une histoire d'habit…Euh…Comment dire, De mâle quoi. Vaseuse, je sais.
    Alors la vareuse, la porter pour sentir l'odeur du mâle, la sueur, la chaleur, la poussière, les embruns…
    Bonne nuit, je vais varêser…

  • caro

    …un jean très flare!! Pas clair! Ah cette écriture soit disant intuitive…

  • caro

    Je me sens très gars de la marine une bonne partie de l année. Avec un jean très claire et un pull marin, comme sur une couv récente de elle. Et avec une vareuse trouvée chez zara voilà 5 ou 6 ans,je sens le vent du large même à lille. Elle ne serre pas ce qui devrait surgir,et qui de toutes façons chez moi surgit bien peu…

  • fred

    "le rêve de l'habit-e" raccourci hilarant et génial ! Tout s'explique de nos quêtes (oups) folles!

  • lilou

    J'en ai toute une collec, offertes l'été par mon grand-père, jaune, bleu ciel, rouille (la plus authentique), sûrement parce que je rêvais d'aventures au long cours dans ces boutiques d'accastillage que j'adorais. Et avec ça sur le dos, je me voyais déjà sur le pont, au loin.
    J'ai essayé aussi de les "réhabiliter", mais c'est dur, parce que comme le dit So, la vareuse grossit car elle est informe, et la matière super rèche, et hors contexte, ça fait vraiment déguisement. Le rôle de la mode est de travestir les vêtements, et soi-même au passage, mais la vareuse pour être bien portée doit rester dans son élément, sur le bateau, avec les embruns, les taches de sel, le teint hâlé.

  • so

    Une vareuse avec les jambes nues bronzées, une paire de sandalettes en cuir et un chapeau de paille, et rien d'autre. C'est un joli vêtement mais ça grossit et ça fait trop '' Artiste du dimanche''.

  • mylene

    Ah, ma vareuse bretonne de mes six ans, au panthéon des fringues aimées, au même rang que la salopette orange patte d'éph.

    J'ai peut-être bien mis les deux ensemble, d'ailleurs.

  • Minika

    Peut-être que tu ne rêves pas tant que ça, en fait. On dirait que tu as dans la tête une idée bien précise de chaque vêtement, au contraire… Ta vareuse idéale, je suis certaine qu'elle existe déjà quelque part dans ton cerveau. Elle est déjà dessinée, cousue et repassée ! C'est une vareuse intello, quoi. Je crois que parler de la mode est tout aussi important que de la faire.

  • leanna

    Quand on me dit "vareuse", je pense immanquablement au sketch de Francis Blanche et Pierre Dac …..(Fonelle est extraordinaire …Fonelle est vareuse …je veux dire Fonelle est unique ….)..
    Un rien m'amuse …

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30