12h01 DailyELLE > Le courrier de la mode > Comment un T-shirt m’a consolée après un documentaire déprimant ?
Le courrier de la mode

Comment un T-shirt m’a consolée après un documentaire déprimant ?

FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • La mode se dévoile
  • La Page Blanche d’Iris Van Herpen
  • Mon Paillenama et Moi
  • Qu’est-ce qui est profondément nineties ?

Kenzo

Un lundi soir pluvieux, je m’installe dans la salle de cinéma Mk2 du Grand Palais avec quelques journalistes triés sur le volet, invités par Kenzo. Assis à ma droite, Loïc Prigent. Il tweete (des choses hilarantes). Pourtant, après avoir vu le documentaire de Charles Clover, « The End of the Line », qui rend compte de la situation catastrophique des océans à cause de la surpêche, mon moral est au plus bas. Comme Mélanie Laurent, j’ai envie de poser nue avec un crabe pour alerter l’opinion. C’est ce qu’elle a fait pour soutenir la Blue Marine Foundation. Mais grâce à Kenzo et au T-shirt qu’ils nous ont offert à la sortie de la projection, je vais pouvoir faire passer ce message sans me dénuder. Ce T-shirt dont les fonds sont reversés à cette association pour la protection des fonds marins, c’est le même que portaient les mannequins au dernier défilé. C’est beau et plus utile qu’une bouteille à la mer.

Laurène Saby

Pour découvrir et soutenir la Blue Marine Foundation c’est ici.
Le documentaire « The End of The Line » c’est ici.
T-shirt Kenzo « No Fish, No Nothing » en vente dès le 26 février sur www.kenzo.com et en boutique, 135 €.

24
Dans la rubrique Le courrier de la mode
FacebookPinterestTwitterShare

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oui Non

4 réponses à Comment un T-shirt m’a consolée après un documentaire déprimant ?

  • marie

    Est-ce que, quand même, un homme en ciré n’est pas plus sexy qu’un crabe ou qu’une femme en T-shirt même Kenzo??? Et des hommes en ciré il en reste de moins en moins… Je dis ça hein, en espérant très fort que tous les Bloom addicts ne vont pas sauter au plafond…

  • DailyELLE

    Bonjour Bea,

    effectivement le t-shirt nous as été offert par Kenzo. Ce t-shirt, c’est simplement un support pour nous permettre de parler du documentaire que nous venions de voir et pour présenter la collaboration entre Kenzo et la Blue Marine Foundation. Effectivement ce t-shirt est cher et n’est pas à la portée des bourses de tout le monde (y compris des bourses du dailyELLE) mais n’est-ce pas un joli symbole que d’afficher le message « No Fish No Nothing » sur un vêtement ? Kenzo est une marque de mode, c’est normal qu’ils utilisent les vêtements pour faire passer un message. Peut-être que c’est une goutte d’eau (qui n’est pas donnée) dans le grand combat que livrent les associations de protections des fonds marins contre les abus de la surpêche.

    Mais grâce à cette goutte d’eau, j’ai écrit ce post et vous l’avez commenté. Bref, nous en parlons.
    Pour soutenir la Blue Marine Foundation, on peut donc acheter ce t-shirt, mais on peut aussi faire un don ici de la somme que l’on désire :

    http://www.bluemarinefoundation.com/take-action/

    Suivre la Blue Marine Foundation sur les réseaux sociaux ici :
    http://www.bluemarinefoundation.com/take-action/

    et s’informer sur quels poissons acheter et consommer ou non ici :
    http://www.fish2fork.com/fr-FR.aspx

    Merci pour votre commentaire,
    Laurène

  • Mamzette

    le tee shirt est canon et j’ai très envie d’aider les poissons, mais 135€, quoi… j’aime bien payer mon loyer, aussi…

    http://www.mamzette.com

  • bea

    C’est bien de parler des belles causes comme celle-là et de les soutenir
    mais dans ce cas pourquoi le T-Shirt a -t-il été offert aux journalistes invités plutôt qu’acheté à 135.00€ ????

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31