17h00 DailyELLE > Le courrier de la mode > L’homme peut-il porter de la fourrure ?
Le courrier de la mode

L’homme peut-il porter de la fourrure ?

FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • Peut-on porter des sandales en hiver ?
  • Combien faut-il avoir de chemises à carreaux ?
  • Première collection, Hugo Matha
  • Pourquoi je continue d’aimer les sacs trop petits ?

kanye west

Question posée par Alice qui n’arrive pas se faire un avis sur la question. Chère Alice, le sujet fourrure étant très controversé, je suis plutôt tentée de te répondre que porter de la fourrure c’est mal. Mais vois-tu, quand je tombe sur cette photo de Kanye West en parka Ermanno Scervino, je me dis qu’il y a toujours des exceptions qui confirment la règle. Ne m’imagine pas comme une tortionnaire des petites bêtes (je suis loin d’en être une). Alice, Kanye West est un homme qui aime les beaux vêtements, comme nous. Comme nous, il vient aux défilés Givenchy, Maison Martin Margiela, Louis Vuitton. Comme nous, il a froid l’hiver parce que l’hiver ça caille. Et alors si la fourrure n’est pas très voyante et qu’elle ne revêt que le bord d’une capuche, je dis pourquoi pas la fourrure pour mec. Oui, je le dis.

Ilaria Casati

0

Dans la rubrique Le courrier de la mode
FacebookPinterestTwitterShare

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oui Non

17 réponses à L’homme peut-il porter de la fourrure ?

  • Gamba Fiona

    http://www.youtube.com/watch?v=k5z5CuJ2FZ8

    Porter de la fourrure, c’est porter la mort!!!! SHAME ON YOU!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Nathy78

    Rien ne justifie le massacre d’une ou plusieurs vies pour nourrir la cupidité des précieuses et ridicules !

    La fourrure est une insulte au vivant tant elle est empreinte de mort, un calamité pour la planète tant elle est terriblement polluante, et en ce sens, elle atteste à elle-seule l’immensité de l’égoïsme de ceux qui s’en pare : mépris pour le gaspillage des ressources naturelles nécessaires à la production de fourrure, dédain des autres animaux dont nous partageons des gênes, indifférence envers la violence et la cruauté induites par cette production,… A ce prix là, la coquetterie est indigne de l’humanité.

    Quant à se protéger du froid, pauvre chochotte ! A quelle époque vivez vous ? Si durant la préhistoire, l’homme, espèce dénudée, n’avait d’autre choix que de s’habiller avec des oripeaux de cadavres pour survivre aux hivers passés dehors, abrités dans des grottes, les températures de nos hivers sont loin d’être glaciales dans nos contrées. Alors si vous aimez tant que cela vous vêtir du poil des autres, cessez donc de vous épiler et portez les crinières de vos proches ! Je suis sûre qu’ils seront ravis de découvrir votre superbe égoïsme…

  • Gabrielle

    Merci Akaba, Choupidou, Fauxfur, Cassandre et Lalaloop !! <3 <3 <3

  • cassandre

    La voila la sempiternelle comparaison, qui dédouane les porteurs de fourrure sous prétexte que « ceux qui mangent de la viande, c’est pareil »… Alors oui je suis végé, mais tout comme Gabrielle pas de jugement sur ceux qui en consomment, mon ami notamment. Du coup il en mange moins, mais qui provient de filières où les animaux sont bien traités (bio etc), et bien évidemment la comparaison est ridicule. De plus entre tuer pour « être à la mode » et tuer pour subvenir à un besoin vital, y a un monde…
    Bien sur, dans le but de respecter la vi animale un minimum, il faut prendre du bio, surtout pour les volailles et oeufs…

  • Gabrielle

    @Sabcestbien : il se trouve que je suis végétarienne mais là n’est pas tout à fait le débat. Manger de temps en temps de la viande (moins donc pourquoi pas bio?) qui a été abattue dans des conditions incomparables à celles utilisées pour la torture, relève d’une habitude hyper ancrée en France, pas forcément facile à défaire socialement, et je ne porte pas de jugement sur ceux qui consomment de cette manière.
    Qui au moins essayent de faire un effort dans ce sens.

    Porter de la fourrure est non seulement infiniment plus cruel, mais surtout tellement évitable.

  • Lalaloop

    Je viens de faire un commentaire dans lequel j’exprimais haut et fort ma désaprobation pour l’article mais il a été censuré… Puis je savoir pourquoi? Merci

  • Sabcestbien

    je ne cautionne pas le commerce de la fourrure mais avant de faire la critique du monde entier,
    je regarde devant ma porte :
    etes vous toutes végétariennes mesdames qui critiquez ?
    moi non, bien que je mange peu de viande.
    ainsi je ne m’insurge pas devant ce commerce car il n’est pas pire que celui de l’alimentaire qui cache bien ses travers….

  • cassandre

    Complètement d’accord avec les commentaires précédents, et bien contente de voir que les gens, même les filles passionnées de mode, se sentent concernées par l’horreur de l’industrie de la fourrure.
    Je prends plaisir à lire votre blog de temps en temps, mais la ça me donne juste envie de vomir. Cautionner cette barbarie, pour se conformer à un « diktat fashion », comment dire, c’est juste inhumain. Par contre, voir que cette « mode » revient, et que vous, magazines soit-disant « engagés » ( pour la cause des femmes etc…) en faites la promotion, me décontenance. Je me souviens pourquoi j’ai arreté tous mes abonnements, à part à Glamour, qui eux ne publient que des articles sur la FAUSSE fourrure (avis aux amatrices ;-)
    Ne croyez pas que vos lectrices ne sont que de sottes consommatrices, beaucoup sont concernées par la cause animale (qui vaut largement autant qu’une autre) , et je suis sure que vous en decevez plus d’une avec votre article soit-diant « neutre » (ayez au moins le courage d’assumer vos propos !)
    Par pitié pour les êtres vivants, quels qu’ils soient, prenez une VRAIE position, ajoutez votre pierre à l’édifice contre la torture, en arrêtant de promouvoir ces produits faits de souffrance !!!

  • Gabrielle

    Je vous appelle donc simplement avant de vanter n’importe quoi à imaginer, en toute sincérité et ne serait-ce qu’une minute, la souffrance physique insoutenable que ce doit être qu’on vous arrache la peau, alors que vous êtes vivantes et conscientes.
    Juste imaginez ça, et après dites-moi si vous voulez vraiment promouvoir la fourrure.

    J’espère pour votre stock de compassion disponible que non.
    Si c’est toujours le cas, ne venez pas dire que vous n’êtes pas une tortionnaire. Il faut appeler un chat un chat.
    Soit on est pour la torture, soit on est contre.

  • Gabrielle

    Donc c’est être cruel de vouloir s’évader de sa prison et d’avoir un peu la rage quand on en sort? C’est vraiment l’animal, comme le nègre (vous avez vu Django?) devrait être bien docile puisqu’il est né pour servir l’homme! Nan mais n’importe quoi!
    Après, j’admets qu’on puisse tuer un animal, sans lui faire subir les tortures qu’Akaba décrit, quand on n’a vraiment pas d’autre moyen de survivre.
    Mais le pauvre petit Kenny, à mon avis, s’en tirerait assez bien sans.

    J’aime la mode en tant qu’art et moyen d’expression de sa créativité, en tant que beauté. Elle peut très bien se pratiquer sans superficialité, et surtout sans barbarie.

  • Ondine

    J’ai habité dans le Wisconsin (oui, oui, ça existe, c’est dans le Nord des Etats-Unis, au bord du lac Michigan). Là bas, c’est très rural. Et les fermiers locaux, généralement d’origine scandinave et plutôt raisonnables, manifestaient et faisaient des pétitions pour qu’on ferme les élevages de visons. Non pas par amour de ces petites bêtes, au contraire ! Très rusés et cruels, les visons arrivaient à s’échapper et dévastaient les élevages des alentours, en laissant derrière eux d’horribles scènes de carnage…
    Dans bien des régions, les animaux à fourrure sont des nuisibles qu’il faut de toute façon éliminer.
    Comme le coyote qui borde les capuches des parkas Canada Gouse. Et c’est la seule fourrure qui ne gèle pas à -50° (et je vous assure que cette température est atteinte tous les hivers !)
    Alors, pourquoi pas en profiter ?
    C’est d’ailleurs une région où personne ne se demande ce que ça peut faire si un mec porte de la fourrure. S’il n’en a pas, il se gèle.

  • Fauxfur

    Il n’y a pas d’exception à la règle…
    Si vous faites des exceptions, c’est que vous cautionnez cela :

    http://www.youtube.com/watch?v=YXF6SetmWkI

    Même pour les « exceptions », il y a souffrance et torture d’être vivants.
    Lorsqu’une icône porte de la fourrure, elle donne l’exemple.
    Et la soit disant exception cesse de l’être.
    Donc votre raisonnement ne tient pas la route.

    Si vous en avez le courage, regardez cette vidéo.
    C’est la réalité du commerce de la fourrure.

  • Choupidou

    ah Akaba, j’ai très envie de te serrer dans mes bras.
    il suffit de fermer les yeux sur tout, tu sais, on vit tellement tranquilou.

  • Virg'

    fourré ou pas…

  • Akaba

    Allez-vous enfin cesser de prôner la fourrure !!!!!! Cet immense tuerie ou pour la mode, les animaux sont électrocutes par l’anus, dépecés vivants, tortures pendant leur vie dans des cages où ils se mutilent, se dévorent, laisses sans pitié avec d’horribles blessures….. J’en passe !!! …… Marre de ces modeuses superficielles, qui portent sur elles la mort. Elle , vous faites le jeu des financiers qui font de la pub dans votre journal !! Il faut vivre, consommer, frimer, alors vous fermez les yeux.

  • rorococoeugvic

    Je la lui volerais bien sa parka … pile poil (et oui !) celle d’on je rêve !!!

  • maelou

    cela ne pouvait être QUE Kanye West

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31