9h00 DailyELLE > Pourquoi c'est important > Le décès de Rita Levi-Montalcini
Pourquoi c'est important

Le décès de Rita Levi-Montalcini

FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • La réponse au jeu défoulant du week-end
  • Le foulard du 14 juillet de Sergeant Cotton
  • Les mocassins du soir de Jimmy Choo
  • La noble éloquence des robes de Bouchra Jarrar

rita levi-montalcini prix nobel en couverture de wired italia chignon cheveux blancs décès

Elle avait 103 ans. Prix Nobel de Médecine (Physiologue) en 1986 pour avoir découvert une protéine fondamentale prouvant la capacité du cerveau à produire de nouveaux neurones. Elle a ouvert la voie à des avancées capitales sur le vieillissement cérébral. Le daily a aussi ceci à en dire : outre son talent de chercheuse, Rita Levi-Montalcini a prouvé qu’une scientifique de son niveau pouvait aussi aussi se permettre une souci constant de la coquetterie et de l’art de se mettre en scène. Regardez, buvez cette image réalisée pour le magazine Wired-Italia : le bracelet, les bagues, le brushing, la robe, la position. La beauté, la beauté, seigneur, à 98 ans au moment de la photo.

Sophie Fontanel

0
Dans la rubrique Pourquoi c'est important
FacebookPinterestTwitterShare

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oui Non


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

5 réponses à Le décès de Rita Levi-Montalcini

  • Dom

    C’est fou comme une photo et quelques lignes donnent cette énergie pour se faire un shampoing alors qu’on est zonzon, pour trouver ce nouveau pli sur le front intéressant, pour se réjouir d’aller bosser lundi … Tu fais ça si bien Sophie, c’est notre force, ta force

  • Cécilie

    rohhhhhhhhhh merci. J’ai les joues qui rosissent. Le bonheur, c’est du fard à joues pour les fous de la vie.

  • DailyELLE

    Très beau ce que tu dis, Cécilie.

    Sophie Fontanel

  • Cécilie

    Elle avait raison : pourquoi choisir entre l’intelligence et la beauté ? Trop souvent on impose encore un choix, même inconscient. Sois polie si t’es pas jolie…

    Serait-ce aussi la fin du jeunisme ? Avec la crise, on se replie sur soi, sur les siens, sur son histoire, sur l’Histoire. Comprendre comment nous en sommes arrivés là. Qu’est-ce qu’il faut garder ? Que faut-il changer ? Comment les erreurs se sont-elles produites ? Comment en sommes-nous arrivés là ? Introspection remise en question, aller de l’avant. Prendre conscience de ses erreurs est le premier pas pour avancer. Et ensuite, on cherche dans la passé ce qui nous a bien construit, ce qui nous a nourri. La sagesse. Et puis aussi « Luke je suis ton père », dans le genre « quête personnelle », l’image est accessible et sympathique. Vive les étoiles.

    Rita Levi-Montalcini est le passé auquel il faut s’identifier et dont il faut nous nourrir. C’est une belle étoile.
    Je ne la connaissais pas. c’était une belle personne. Merci de me l’avoir fait connaître.

  • patricia l

    Comme c’est bien que vous en parliez et la façon dont vous en parlez! Bonne année cher daily, c’est un bonheur d’ouvrir le matin l’ordi pour voir ce que vous avez moissonné.
    Je voudrais un jour comme cette femme. L’autorité douce de son regard… elle me donne du courage pour la journée de reprise…