10h30 DailyELLE > Pourquoi c'est important > Les créateurs de l’expo « Lost in fashion »
Pourquoi c'est important

Les créateurs de l’expo « Lost in fashion »

FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • L’extravagance de Rita Ora
  • La tenue de marathon de la sénatrice Wendy Davis
  • La double doudoune
  • La dentelle soleil de Princesse Tam Tam

© Liu Bolin / Courtesy Galerie Paris-Beijing© Liu Bolin / Courtesy Galerie Paris-Beijing

C’est une version arty du « Où est Charlie ? » de notre enfance. Elle est signée Liu Bolin, un artiste chinois à l’humour décapant. Ci-dessus, Alber Elbaz qui se fond dans ses vêtements Lanvin. Ça dit tellement de choses. Créer, est-ce se montrer ou se cacher ?  (Vous avez quatre heures). En attendant le rendu des copies, l’expo est à voir à la Galerie Paris-Beijing jusqu’au 9 mars, et aussi ci-dessous jusqu’à tout de suite.

Ophélie Meunier

« Lost in fashion », du 10 janvier au 9 mars 2013 à la Galerie Paris-Beijing 54 rue du Vert Bois 75003 Paris.

Jean Paul Gaultier

 

© Liu Bolin / Courtesy Galerie Paris-Beijing
© Liu Bolin / Courtesy Galerie Paris-Beijing

Missoni

© Liu Bolin / Courtesy Galerie Paris-Beijing
© Liu Bolin / Courtesy Galerie Paris-Beijing

 

 

 

 

0
Dans la rubrique Pourquoi c'est important
FacebookPinterestTwitterShare

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oui Non


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

3 réponses à Les créateurs de l’expo « Lost in fashion »

  • Cécilie

    Créer, est-ce se montrer ou se cacher ?
    Encore une fois, c’est les deux. Un peu. Et pour moi, c’est « se montrer » définitivement. Et quand on ne veut pas se montrer, l’inconscient trouve toujours un moyen détourné pour que finalement, oui, on se montre.
    Et par timidité, peur de ne pas être compris, et de ne plus être aimé, on se cache derrière un pseudonyme, ou des rayures marines, bayadères, transat … Nous sommes des zèbres. Rayés, noir et blanc, ombre et lumière, ON et OFF. Se montrer, c’est un exutoire, souvent.
    Se cacher, c’est aussi une façon de se montrer.

  • Vanda

    Ça c’est vraiment dinguueeee

  • 1L
  • 2Le petit sac Saint Laurent de North West
  • 3Le col-cygne du trench de Diane Kruger au Bon Marché
  • 4Les carnets graphiques de Papier Tigre pour Diptyque
  • 5Les boucles d
  • 6La playlist du week-end
  • 7
  • 8Le prénom du futur Royal Baby
  • 9 Le vrai pantalon de cow-girl de MM6
  • 10Les sourcils percés de Rodarte
  • 11Les motardes nineties de Peter Lindbergh pour RSF
  • 12Le T-shirt de groupie de Susie Bubble
  • 13La playlist du week-end
  • 14
  • 15La nouvelle tête de Camélia Jordana
  • 16Les cintres mystérieux
  • 17La veste kimono de Gucci
  • 18Le cabas Vuitton troué de Saskia de Brauw
  • 19Giamba, la nouvelle ligne de Giambattista Valli
  • 20La playlist du week-end
  • 21
  • 22Les femmes d
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30