10h30 DailyELLE > Pourquoi c'est important > Les créateurs de l’expo « Lost in fashion »
Pourquoi c'est important

Les créateurs de l’expo « Lost in fashion »

FacebookPinterestTwitterShare

Et aussi...

  • Le visage nu de Blake Lively
  • La robe années folles d’April May
  • Le résultat du concours #dailyjayahr
  • Bon anniversaire France Culture !

© Liu Bolin / Courtesy Galerie Paris-Beijing© Liu Bolin / Courtesy Galerie Paris-Beijing

C’est une version arty du « Où est Charlie ? » de notre enfance. Elle est signée Liu Bolin, un artiste chinois à l’humour décapant. Ci-dessus, Alber Elbaz qui se fond dans ses vêtements Lanvin. Ça dit tellement de choses. Créer, est-ce se montrer ou se cacher ?  (Vous avez quatre heures). En attendant le rendu des copies, l’expo est à voir à la Galerie Paris-Beijing jusqu’au 9 mars, et aussi ci-dessous jusqu’à tout de suite.

Ophélie Meunier

« Lost in fashion », du 10 janvier au 9 mars 2013 à la Galerie Paris-Beijing 54 rue du Vert Bois 75003 Paris.

Jean Paul Gaultier

 

© Liu Bolin / Courtesy Galerie Paris-Beijing
© Liu Bolin / Courtesy Galerie Paris-Beijing

Missoni

© Liu Bolin / Courtesy Galerie Paris-Beijing
© Liu Bolin / Courtesy Galerie Paris-Beijing

 

 

 

 

0
Dans la rubrique Pourquoi c'est important
FacebookPinterestTwitterShare

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oui Non

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

3 réponses à Les créateurs de l’expo « Lost in fashion »

  • Cécilie

    Créer, est-ce se montrer ou se cacher ?
    Encore une fois, c’est les deux. Un peu. Et pour moi, c’est « se montrer » définitivement. Et quand on ne veut pas se montrer, l’inconscient trouve toujours un moyen détourné pour que finalement, oui, on se montre.
    Et par timidité, peur de ne pas être compris, et de ne plus être aimé, on se cache derrière un pseudonyme, ou des rayures marines, bayadères, transat … Nous sommes des zèbres. Rayés, noir et blanc, ombre et lumière, ON et OFF. Se montrer, c’est un exutoire, souvent.
    Se cacher, c’est aussi une façon de se montrer.

  • Vanda

    Ça c’est vraiment dinguueeee

  • 1Le classicisme du sac « Diorama »
  • 2La playlist du week-end
  • 3La carte de vœux du week-end
  • 4
  • 5Les savons suisses fabriqués à Paris d’Astier de Villatte
  • 6Les tenues Sex And The City des filles de Girls
  • 7#JeSuisCharlie
  • 8#JeSuisCharlie : le dessin de Bob Mankoff
  • 9La playlist du week-end
  • 10
  • 11#JeSuisCharlie : l
  • 12Les semelles pailletées de René Caovilla
  • 13Le Charlie du jour : la couv
  • 14Le Charlie du jour : le clip « Je suis Charlie » de Tryo
  • 15Le Charlie du jour : la projection hommage de Konbini à la Gaîté Lyrique
  • 16La playlist du week-end 100% Charlie
  • 17Le clip cadeau du week-end
  • 18
  • 19Les détournements du dessin de Soledad en couv
  • 20L
  • 21Les lacets de patineuse de Mango
  • 22L
  • 23La playlist du week-end
  • 24Le masque Lego du défilé Agi & Sam
  • 25
  • 26Les sacs-vases de Mansur Gavriel
  • 27Les Stan Smith à pois de Pharrell Williams
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31